Le bonheur est aux Voiles !

bd VST21MAXiD1_0326

Poussés par un vent de passion, les plus beaux bateaux du monde classiques et modernes ont d’ores et déjà placé l’incontournable rendez-vous de fin de saison dans leur programme.
A l’invitation de la Société Nautique de Saint-Tropez, la magie du golfe dans la lumière automnale continue d’inspirer la planète voile et ses plus beaux sujets. Parmi les temps forts de cette nouvelle édition, une classe de 52 pieds toujours plus compétitifs, un incroyable plateau de goélettes à deux ou trois mâts, des Maxis à couper le souffle, et pour la première fois des multicoques en régate.

Anciens et modernes en ouverture
Les bateaux classiques ont une cote de popularité tout à fait exceptionnelle auprès des passionnés comme du grand public. Ces unités qui allient élégance et performance demandent des compétences spécifiques pour les entretenir comme pour les faire naviguer, mais grâce à la volonté de leurs armateurs, ils ont traversé les âges. Des capitaines et des équipages spécialement entrainés leur donnent vie à chaque nouvelle navigation. « Si je devais citer des particularités dans le fonctionnement d’un voilier classique, je dirais qu’il faut être plus patient. » évoque Russell Potter, le capitaine du fabuleux trois mât de 54 mètres Shenandoah qui fait son grand retour aux Voiles cette année après plus de 20 ans d’absence « Tout prend plus de temps : l’entretien, le maniement des voiles, les manœuvres, la formation de l’équipage, etc. Il faut être doux avec eux. Je pense qu’il faut les traiter avec le respect et la courtoisie que l’on accorde à ses aînés. »
Chez les modernes de la première semaine, les meilleurs équipages internationaux se mesurent pour remporter leur classe. En IRC C, la flotte concoure pour le fameux Trophée BMW remporté en 2021 par le TP 52 du prince Frederik de Danemark Nanoq qui sera présent pour remettre son titre en jeu. A la demande du Comité d’Organisation, le résultat des Voiles de n’est pas intégré dans les classements annuels afin de maintenir l’esprit et le caractère fair-play unique de l’événement, qui se déroule sur invitation.

Les maxis à fond dans la brise
« Pour dire les choses simplement, il y a un certain « je ne sais quoi » aux Voiles de Saint-Tropez. » commente le multiple champion américain Ken Read, président de North Sails « des classiques en bois aux machines de course – et tout ce qu’il y a entre les deux – il n’y a vraiment aucun rassemblement comme celui-ci dans le monde. Les Voiles, c’est deux semaines de navigation exceptionnelles avec une vie nocturne à la hauteur. » Après les merveilles parfois centenaires de la première semaine et les voiliers modernes jusqu’à 18m28, le port de Saint-Tropez change de registre les 2 et 3 octobre, et ce sont les colosses qui entrent en lice.
Des ténors de la spécialité seront présents, aux côtés des très attendus Wally. Ces unités de prestige haut de gamme aux lignes futuristes font à Saint-Tropez leurs seules apparitions françaises en course. Le bateau à battre cette année sera bien entendu le Wallycento Magic Carpet3, vainqueur en temps réel de la Rolex Giraglia disputée cette année dans des petits airs, au grand bonheur de son propriétaire et barreur, Sir Lindsay Owen-Jones, et de son équipage, qui signent une première place au scratch pas forcément attendue. « J’étais confiant car Magic Carpet est un très bon bateau de petit temps. Il récupère de la pression en haut de son mât qui est très grand et possède une quille très profonde, donc ce bateau va étonnamment bien, en dépit du fait qu’il ait l’air conditionné et de véritables aménagements intérieurs. » Parmi les autres maxis, de grands favoris sont également attendus comme les redoutables Leopard 3 et Rambler. Personne n’a oublié la journée « champagne sailing » des Maxi Yachts dans la brise l’an dernier, et les espoirs sont grands que des conditions équivalentes se renouvellent cette année, permettant également aux nouveaux venus de la classe Performance Cruising Multihulls de démontrer leur vélocité et leurs hautes qualités marines.

 

Focus : La SNST en pointe dans la préservation des écosystèmes
Organisatrice des Voiles de Saint-Tropez depuis 1999, ainsi que de plus de 15 autres événements chaque saison, la Société Nautique de Saint-Tropez – qui fête cette année les 160 ans de l’origine du club – continue d’évoluer avec un engagement environnemental toujours plus fort.
« Les plaisanciers sont en première ligne du respect du milieu marin dont ils connaissent et expérimentent quotidiennement la fragilité » explique le président, Pierre Roinson « La navigation à la voile est un vecteur de messages environnementaux forts et, en qualité d’organisateur, nous nous souhaitons l’adosser à une démarche pro-active qui est partagée et soutenue par l’engagement de nos partenaires »
Parmi les actions mises en place par la SNST 
– bouées géo-positionnables sans impact sur les fonds marin
– comité de course : zéro papier
– village éco-responsable
– suppression du feu d’artifice
– incitation à la pose de bouchon de réservoir anti-refoulement et de cuves à eaux noires
– concours du « dépollueur de l’année »

 

Programme 2022
Semaine 1 : Les Voiles de Saint-Tropez, Modernes et Classiques
Samedi 24 et dimanche 25 septembre : accueil de tous les voiliers classiques sans limitation de taille et des voiliers modernes jusqu’à 18,28 mètres
Lundi 26 septembre : régates pour les voiliers modernes
Mardi 27, mercredi 28, vendredi 30 septembre et samedi 1 octobre : régates pour les voiliers modernes et les voiliers de tradition
Jeudi 29 septembre : journée des défis
Samedi 1 octobre : remise des prix (semaine 1)

Semaine 2 : Les Voiles Maxi Yachts et Multihulls
Dimanche 3 et lundi 4 octobre : accueil des grandes unités modernes (Wally, Mini Maxi, Maxi, Super Maxi) et des Performance Cruising Multihulls (à partir de 60 pieds)
Mardi 4, mercredi 5, jeudi 6, vendredi 7, samedi 8 : régates
Samedi 8 octobre : remise des prix (semaine 2)

Les partenaires des Voiles de Saint-Tropez
ROLEX
BMW
NORTH SAILS
WALLY
SUZUKI MARINE
MARSHALL
MERCANTOUR
BESSERAT DE BELLEFON
TORPEZ (VIGNOBLES DE SAINT-TROPEZ)
BERNARD OPTIC
PEPINIERISTE PIERRE BASSET
INTERNATIONAL MAXI ASSOCIATION
PORT DE SAINT-TROPEZ
LES MARINES DE COGOLIN
FEDERATION FRANCAISE DE VOILE
YACHT CLUB DE FRANCE             

Organisation :
Société Nautique de Saint-Tropez
Président : Pierre Roinson
Principal Race Officer : Georges Korhel
Responsable Régates : Frédérique Fantino
Responsable technique : Philippe Martinez
Communication et Attachée de Direction : Chloé de Brouwer
Site internet : www.lesvoilesdesaint-tropez.fr
Media site : www.snst-media.com/
Facebook : les Voiles de Saint-Tropez Officiel www.facebook.com/VoilesDeSaintTropezOfficiel
Twitter : @VoilesSTOrg
Instagram : les_voiles_de_saint_tropez https://www.instagram.com/les_voiles_de_saint_tropez/

Crédit Photos :
SNST/Gilles Martin-Raget

Relations Presse :
Maguelonne Turcat

Happiness permeates Les Voiles!

bd Shenandoah 150385

Swept up in a wave of passion, the most beautiful classic and modern boats in the world have already set a date for the unmissable season finale.
At the invitation of the Société Nautique de Saint-Tropez, the magic of the gulf bathed in autumn light continues to inspire the sailing planet and its finest subjects.
Among the race highlights in this latest edition will be an increasingly competitive class of 52-footers, an incredible line-up of schooners with two or three masts, breathtaking Maxis and, making their event debut, multihulls.

 
Old and modern craft kick off play
The classic boats score remarkably highly in the popularity stakes among both enthusiasts and the general public. These craft, which combine elegance and performance, require specific skills to maintain and sail them, but thanks to the goodwill of their owners, they have survived the test of time. Specially trained captains and crews bring them to life every time they head out on the water. “If I were to single out differences in running a classic sail yacht, I would say that you need to be more patient.” says Russell Potter, captain of the fabulous 54-metre three-master Shenandoah, which is making her big comeback to Les Voiles this year after an absence of more than 20 years. “Everything on a classic takes longer; maintenance, sail handling, manoeuvring, crew training etc. You have to be gently with them, I suppose treat them with the respect and courtesy that you would do to your elders.”
In the modern contingent for the first week, the top international crews will battle it out for victory in their class. In IRC C, the fleet is vying for the famous BMW Trophy, which was won in 2021 by Crown Prince Frederik of Denmark’s TP 52, Nanoq, which will be back to defend its title. At the request of the Organising Committee, the results from Les Voiles will not be included in the annual rankings in a bid to maintain the unique ‘fair play’ spirit and character of the event, which is invitation only.

 
The Maxis flat out in the breeze
« To put it simply, there’s a certain ‘je ne sais quoi’ to Les Voiles de Saint-Tropez » comments the multiple American champion, Ken Read, President of North Sails. « From wooden classics to flat-out racing machines (and everything in between) there’s really no assembly like this in the world. Les Voiles is two weeks of stellar sailing with a nightlife to match. » Following on from the many wonders of the first week, some of which are centenarians, and modern yachts of up to 18m28, the port of Saint Tropez will change tack on 2 and 3 October when the giants take centre stage.
The leading players in the speciality will be in attendance, alongside the eagerly awaited Wallys. Indeed, these prestigious top of the range craft with their futuristic lines will be putting in their only appearance on French waters in Saint Tropez. The boat to beat this year will naturally be the Wallycento Magic Carpet3, winner in elapsed time in this year’s light airs Rolex Giraglia, to the great delight of her owner and helm, Sir Lindsay Owen-Jones, and his crew, who secured a somewhat unexpected line honours. “I was confident because Magic Carpet is a very good light airs boat. She picks up the pressure at the top of her very tall mast and has a very deep keel, so this boat goes surprisingly well, despite having air conditioning and a genuine interior fit-out.” There are some firm favourites expected among the other Maxis too, like the formidable Leopard 3 and Rambler. Everyone will remember the Maxi Yachts’ exciting day of ‘champagne sailing’ in last year’s breezy conditions, and there are high hopes that we’ll have a repeat performance this year in similar conditions, which would also enable the newcomers of the class, the Performance Cruising Multihulls, to show off their potential for speed and their supreme seaworthy qualities.

 

Focus: The SNST lead the way in the preservation of ecosystems
Organiser of Les Voiles de Saint-Tropez since 1999, together with more than 15 other events each season, the Société Nautique de Saint-Tropez – which this year celebrates 160 years since the club was founded – is continuing to evolve with an increasingly strong environmental commitment.
“Those involved in boating are at the sharp end in terms of understanding the importance of a deep respect for the marine environment, whose fragility they know about and experience on a daily basis,” explains the President, Pierre Roinson. “Sailing is a vector for powerful environmental messages and as an organiser, we’re keen to adopt a proactive approach, which is shared and supported by the engagement of our partners.”
Among the actions put in place by the SNST 
– self-propelled, GPS-guided course marks leaving no trace on the seabed
– Race Committee: zero paper
– eco-friendly village
– halting of the fireworks display
– incentive to install anti-siphon tank valves and black water tanks
– ‘Depollution champion of the year’ competition


Programme 2022
Week 1: Les Voiles de Saint-Tropez: Modern and Classic
Saturday 24 and Sunday 25 September: registration for all the classic with no size limit and modern yachts measuring up to 18.28 metres
Monday 26 September: racing for the modern yachts
Tuesday 27, Wednesday 28, Friday 30 September and Saturday 1 October: racing for the modern and classic yachts
Thursday 29 September: Challenge Day
Saturday 1 October: Prize-giving (week 1)

Week 2: Les Voiles Maxi Yachts and Multihulls
Sunday 3 and Monday 4 October: registration for the large modern yachts (Wally, Mini Maxi, Maxi, Super Maxi) and Performance Cruising Multihulls (in excess of 60-feet)
Tuesday 4, Wednesday 5, Thursday 6, Friday 7, Saturday 8: racing
Saturday 8 October: Prize-giving (week 2)

Partners to Les Voiles de Saint-Tropez
ROLEX
BMW
NORTH SAILS
WALLY
SUZUKI MARINE
MARSHALL
MERCANTOUR
BESSERAT DE BELLEFON
TORPEZ (VIGNOBLES DE SAINT-TROPEZ)
BERNARD OPTIC
PEPINIERISTE PIERRE BASSET
INTERNATIONAL MAXI ASSOCIATION
PORT DE SAINT-TROPEZ
LES MARINES DE COGOLIN
FEDERATION FRANCAISE DE VOILE
YACHT CLUB DE FRANCE             

Organisation:
Société Nautique de Saint-Tropez
President: Pierre Roinson
Principal Race Officer: Georges Korhel
Race Secretary: Frédérique Fantino
Technical Manager: Philippe Martinez
Communication and Management Attaché: Chloé de Brouwer
Website: www.lesvoilesdesaint-tropez.fr  
Media site: www.snst-media.com/
Facebook: les Voiles de Saint-Tropez Officiel www.facebook.com/VoilesDeSaintTropezOfficiel
Twitter: @VoilesSTOrg
Instagram: les_voiles_de_saint_tropez https://www.instagram.com/les_voiles_de_saint_tropez/

Photo Credit:
SNST/Gilles Martin-Raget

Press Relations:
Maguelonne Turcat