Les Voiles de Saint-Tropez 2020: Le nouveau format détaillé

07/10/2017, Saint-Tropez (FRA,83), Les Voiles de Saint-Tropez 2017, jour 7

Confirmé du samedi 26 septembre au vendredi 9 octobre, le nouveau format des Voiles de Saint-Tropez propose un événement réparti sur deux semaines, pour les voiliers modernes comme pour les yachts classiques. Un programme différent en fonction des catégories dans le but d’optimiser les conditions d’accueil, les zones de départs – toutes devant Saint-Tropez – et les parcours en fonction du potentiel des différents bateaux. Deux semaines de bonheur sur l’eau à Saint-Tropez

Régater sur deux semaines n’est pas vraiment une nouveauté puisque déjà du temps de la course d’origine – La Nioulargue – les toutes premières régates de Maxi en France s’y déroulaient indépendamment du reste des courses. L’événement sera toujours d’une durée d’une semaine pour les bateaux modernes comme pour les bateaux de tradition, mais en fonction de leurs classes, ils seront accueillis soit la première, soit la deuxième semaine. « La philosophie c’est de ne plus faire trois zones de course » explique Georges Korhel, le Principal Race Officer « Il y avait les classiques dans le golfe, les modernes aux Salins et les très grands à Pampelonne, périmètre que les Affaires Maritimes nous demandent de réduire du fait des nouvelles zones de mouillage : nous allons refaire les départs et les arrivées devant Saint-Tropez pour tout le monde, et plutôt que de mélanger les petits, les moyens et les grands, on va séparer la flotte en deux groupes. En première semaine, le programme sur l’eau est inchangé pour les bateaux jusqu’à 20 mètres environ – il peut y avoir des exceptions en fonction des classes et ou des vitesses du bateau, et en deuxième semaine les bateaux modernes et tradition les plus grands et les plus véloces seront regroupés pour permettre de faire des parcours plus adaptés à leurs tailles et à leurs vitesses » Ce n’est donc pas la longueur des bateaux uniquement qui fixera leur affectation, mais un ensemble de critères liés à la performance qui seront définis par le comité d’organisation des Voiles. « Pour les classiques, les bateaux qui étaient en Grand Tradition dont la plupart dépassent allègrement les 25 mètres seront accueillis en deuxième semaine, comme le seront la classe des Schooners – les grandes goélettes. Chez les modernes, les maxi yachts typés course au-delà de 18m seront également inscrits la deuxième semaine. » Comme à l’accoutumée, les modernes de la première semaine auront donc cinq journées de régates à partir du lundi 28, quand les traditions commenceront à courir le mardi 29, la journée du jeudi étant réservée aux défis. Seule nouveauté dans ce programme parfaitement huilé, la remise des prix aura lieu le samedi 3 octobre au soir, au lieu du dimanche matin. Les concurrents de la première semaine des Voiles de Saint-Tropez devront impérativement quitter le port avant le dimanche 4 octobre à midi pour laisser la place à ceux des Voiles Super Boats, dont l’accueil aura lieu jusqu’au lundi soir. Les régates commenceront le mardi matin pour tous avec quatre jours de course d’affilée jusqu’à la remise des prix, programmée le vendredi soir.

Les indiens sur le pied de guerre

Nul ne sait aujourd’hui avec certitude quelle sera la situation à la date des Voiles. « Notre rôle, c’est de planifier au fur et à mesure que les informations arrivent, aussi bien en ce qui concerne le village qu’avec Georges Korhel au niveau des manifestations sur l’eau. » résume Pierre Roinson, le nouveau président de la Société Nautique de Saint-Tropez « Comme nous le disons tout le temps Tony Oller le directeur général et moi-même, pour l’instant rien n’est définitif. » Une incertitude qui concerne évidemment aussi les participants, même si tous les voyants sont au vert du coté des préinscriptions, traduisant une belle envie de naviguer et de venir régater aux Voiles avec plus de 200 voiliers classiques et modernes pour la première semaine, et potentiellement 50 la seconde. Parmi les voiliers de tradition pressentis pour la première semaine, l’année sera exceptionnellement distinguée par un triple anniversaire marquant les 90 ans de Emilia Prima, un sloop bermudien dessiné par Attilio Costaguta, Hygie, un ketch signé Daniel Severi, et Jour de Fête, le célèbre Q Class de Franck Cabot Paine et William Starling Burgess. Une paille au regard des 115 ans cette année affichés par Corinthian, la « nouvelle » merveille signée de l’architecte américain Nathanael Herreshoff – le sorcier de Bristol – annoncée dans les mains de Bruno Troublé, réunissant avec Olympian et Chips une incroyable série de trois P Class. Le bateau vétéran soufflera lui ses… 130 bougies ! un bien bel âge pour Thistle, chardon en français, qui devrait faire sa toute première apparition aux Voiles dans la catégorie Invité, extraordinaire moisson pour cette classe qui a décidé l’an dernier de s’ouvrir aux « petits centenaires ». Chez les modernes, la présence annoncée des dernières nouveautés confirme que les Voiles sont le rendez-vous incontournable des grands chantiers : First Yacht 53, Solaris 44.2, J 122 E ou Grand Soleil 40. Près de dix bateaux de 52 pieds sont également préinscrits en IRC C augurant d’un niveau très élevé et de belles empoignades sur l’eau. Du coté des Voiles Super Boats, en tradition c’est la goélette aurique Elena of London qui devrait tenir la corde en longueur hors tout avec ses très spectaculaires 50 mètres, devant l’un des plus impressionnants cotre Marconi, le plan Fife Cambria long de 40 mètres. Beaucoup de très bonnes nouvelles également du côté des grands modernes préinscrits avec l’ombre d’un monocoque de 100 pieds mythique, Comanche, le tombeur du record de la traversée de l’Atlantique en 5 jours, auréolé de victoires en temps réel dans les célèbres Rolex Sydney-Hobart et Rolex Fastnet Race. « Nous espérons vraiment que Comanche sera aux Voiles pour la toute première fois cette année » confirme Mitch Booth, le skipper du bateau aux couleurs d’un preux guerrier indien « mais notre programme ne sera confirmé que quand nos armateurs russes auront l’autorisation de voyager en Europe. L’événement est un des plus beaux au monde et nous espérons qu’il y aura un joli coup de mistral, des conditions optimums pour le bateau »

Programme prévisionnel 2020 :

Semaine 1 : Les Voiles de Saint-Tropez

Samedi 26 et dimanche 27 septembre : accueil des voiliers jusqu’à 20 mètres environ (sauf pour certaines classes) Lundi 28 septembre : régates pour les voiliers modernes Mardi 29, mercredi 30 septembre, vendredi 2, samedi 3 octobre : régates pour les voiliers modernes et les voiliers de tradition Jeudi 1er octobre : journée des défis Samedi 3 octobre : remise des prix (semaine 1)

Semaine 2 : Les Voiles Super Boats

Dimanche 4 et lundi 5 octobre : accueil des grandes unités (Wally, IRCA, Maxi yachts, Grands Traditions, grandes Goélettes) Mardi 6, mercredi 7, jeudi 8, vendredi 9 : régates des grandes unités Vendredi 9 octobre : remise des prix (semaine 2) En raison des incertitudes liées à la situation mondiale, les modalités de la manifestation sont revues mensuellement soit – fin juillet – fin aout afin de préciser au mieux les conditions d’accueil des concurrents et du public en accord avec les prescriptions du gouvernement et des autorités fédérales, ainsi que d’assurer la protection et la sécurité des personnels et bénévoles impliqués dans l’organisation.

Les partenaires des Voiles de Saint-Tropez ROLEX BMW LORO PIANA WALLY NORTH SAILS BESSERAT DE BELLEFON AIR FRANCE SUZUKI MARINE PORT DE SAINT-TROPEZ LES MARINES DE COGOLIN FEDERATION FRANCAISE DE VOILE

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *