Les Voiles de tous les superlatifs célèbrent 40 ans de Nioulargue

VST21D3_1315

–          Une première semaine à couper le souffle
–          Le plus grand rassemblement de Maxis Yachts au monde
–          Ils étaient aux Voiles, plus de 3 200 marins du monde entier…

Si l’édition 2020 des Voiles de Saint-Tropez avait installée avec succès d’un nouveau format sur deux semaines, c’est bien le 23ème opus du grand rassemblement Tropézien qui vient de s’achever qui a permis de mesurer, débarrassé d’une grande partie des contraintes sanitaires, à terre comme sur mer, le bien-fondé d’une régate en deux temps, celle des yachts Classiques et des voiliers de moins de 60 pieds en première semaine, immédiatement suivie d’une pleine semaine consacrée exclusivement aux Maxis Yachts. Une première semaine hors du temps, béni d’Eole avec d’idéales conditions de navigation, a été le prélude au plus grand rassemblement de Maxis Yachts au monde. De quoi ravir les organisateurs, le Président, Pierre Roinson, et toute l’équipe de la Société Nautique de Saint-Tropez, heureux de célébrer de si grandiose manière les 40 ans de la course d’origine, la Nioulargue, avec tous les départ et les arrivée devant le port de Saint-Tropez.

 
Une première semaine à couper le souffle!
Comme souligné par Georges Korhel, Principal Race officer des Voiles, la première semaine de fête et de régates – du 25 septembre au 2 octobre – a remporté tous les suffrages ; tous les registres de vent ont permis aux comités de course, autant Modernes que Classiques, d’envoyer chaque jour de belles épreuves toujours aussi disputées. Les Voiles 23èmes du nom ont sacré de formidables vainqueurs, à commencer par le très célèbre patron d’industrie Patrizio Bertelli, le lauréat du Trophée Rolex, à bord du plan Herreshoff Scud et son équipage de haute volée, venue à bout des somptueux P Class. Parmi tous les vainqueurs dans les 10 catégories de voiliers de tradition en course, les Voiles couronnent des bateaux d’exception, à la signature des plus grands architectes navals. Pretexte (Nacira 47), pour le Trophée North Sails  (IRCB), et Nanoq, skippé par le Prince du Danemark pour le trophée BMW (IRCC) ont vaincu dans des groupes pourtant particulièrement compétitifs. C’est Olympian, le P Class de 1913 et sa coque vert profond qui remporte le Trophée des Centenaires du Yacht Club de Gstaad, à l’issue d’un final ébouriffant, façon match race entre Bruno Troublé qui le barrait, et Peter Isler, figure de la Coupe de l’America, aux commandes de Spartan.

Le plus grand rassemblement mondial de Maxis Yachts, du 3 au 9 octobre.
Avec 45 unités de 60 à 107 pieds, réunis également à l’invitation de la Société Nautique de Saint-Tropez, la deuxième semaine des Voiles basculaient dans le gigantisme et accumulait tous les superlatifs. Wally, J Class, purs racers envahissaient le golfe pour des régates spectaculaires à souhait, dans des régimes de vent favorisant toutes les expressions. Du sport, au plus haut niveau, mais aussi des démonstration au plus haut niveau de voiliers d’exception, aux profils futuristes dessinés pour la performance pure. ComancheRambler 88Leopard3, tout comme les Mini Maxis 72, enchantaient le public quand, toutes voiles déployées, ils déboulaient sous le Portalet en quête des prestigieux trophées de Voiles. Magic Carpet Cubed, le Wally Cento de Sir Lindsay Owen Jones bataillait jusqu’au dernier bord pour l’emporter en IRC1 confirmer son récent titre de Champion du Monde, tandis que le joli Wally 77 Lyra trouvait à Saint Tropez récompenses à ses nombreux mérites. On se souviendra longtemps des  formidables mano a mambo entre les deux J Class, Topaz et Velsheda dont la rivalité aura finalement tourné à l’avantage du premier.

Ils ont dit :
Pierre Roinson, Président de la Société Nautique de Saint-Tropez :
« Nous avons été énormément complimentés sur la première semaine des Voiles. C’est très important car cela veut dire que l’on a renoué avec l’histoire, les Modernes navigant en même temps que les Classiques. Cela s’est merveilleusement passé, avec une formidable météo. Tout en respectant scrupuleusement les mesures sanitaires, nous avons renoué avec l’ambiance des Voiles et cela fait énormément plaisir.  J’ai rencontré les propriétaires de Maxis, qui sont absolument ravis de venir naviguer ici. Notre deuxième semaine a constitué le plus grand rassemblement de Maxis au monde avec 45 unités présentes. Les Maxis ont ainsi pu bénéficier de départ et d’arrivée devant le port de Saint-Tropez. Cette deuxième semaine a été très professionnelle, avec des équipages de très haut niveau. Le public a beaucoup apprécié aussi, de pouvoir découvrir ces bateaux rares que sont les Maxis de très près. Je remercie tous nos permanents et nos bénévoles qui viennent d’enchainer Sail GP, Voiles et qui vont travailler sur les Swan la semaine prochaine. »

Georges Korhel, Principal Race Officer
« Ce fut une  belle réussite. La première semaine a été bénie de Dieux, avec des conditions de vent variées qui ont permis de courir tous les jours. La seconde semaine a été plus complexe, mais on a couru dans des conditions très différentes et on a sacré de beaux vainqueurs. Les Maxis sont ravis, ils sont dans le port, ils naviguent devant Saint-Tropez… c’est ce qu’ils voulaient. La première semaine, sur 240 bateaux, on a su en mettre 200 dans le port. Les concurrents sont heureux et c’est ce qui importe. Les Voiles ont été un grand rendez-vous pour les Maxis. 45 bateaux cette année, tous de grande qualité, Rambler, Leopard, Topaz… des bateaux rares que nous sommes heureux de partager avec le grand public.»

Ils étaient aux Voiles :
Plus de 800 marins venus du monde entier ont animé le plan  d’eau de la deuxième semaine des Voiles, 2 400 la première. Certains Maxis nécessitent en effet beaucoup de bras et de poids au rappel. Ainsi, Comanche embarquait-il chaque jours 28 hommes et femmes d’équipage, Magic Carpet Cubed ou Velsheda près de 30, et 37 pour Topaz. On a pu notamment croiser sur les pontons Jean-Baptiste Bernaz, Ernesto Bertarelli, Patrizio Bertelli, Arnaud Boissières, Michel Boujenah, Brad Butterworth, Dee Caffari, Pierre Casiraghi, Julien Cressant, Le Prince Frederik du Danemark, Simon Daubney, Francesco    De Angelis, Bertrand de Broc, Patrice de Colmont, Kevin Escoffier, Shannon Falcone, Robin Follin, Thierry Fouchier, German Frers, Sidney Gavignet, Clément Giraud, Torben Grael, Peter Isler, Xavier Macaire, Corinne Migraine, Philippe Monnet, Marc Pajot, Lionel Péan, Loïck Peyron, Christopher Pratt, Jochen Schuemann, Giles Scott, Tom Slingsby, Bruno Troublé, Le Prince Maurits Van Oranje, Marcel Van Triest, Gerald Veniard, Tom    Whidden.

Les chiffres : 132 voiliers Modernes, 82 Classiques, en première semaine, suivis de 45 Maxis, soit au total 3 200 marins, 20 nationalités.

Rendez vous le samedi 24 septembre 2022 pour une nouvelle édition

Les partenaires des Voiles de Saint-Tropez
ROLEX
BMW
WALLY
NORTH SAILS
CHAMPAGNE BESSERAT DE BELLEFON
SUZUKI MARINE
MARSHALL
MERCANTOUR EVENTS
TORPEZ (VIGNOBLES DE SAINT-TROPEZ)
BERNARD OPTIC
DERBEZ JARDINS

Partenaires institutionnels
LA VILLE DE SAINT-TROPEZ
ESPRIT VILLAGE
PORT DE SAINT-TROPEZ
LES MARINES DE COGOLIN
FEDERATION FRANCAISE DE VOILE
YACHT CLUB DE FRANCE
INTERNATIONAL MAXI ASSOCIATION

 
Organisation :
Société Nautique de Saint-Tropez
Président : Pierre Roinson
Directrice : Sabrina Coccia
Principal Race Officer : Georges Korhel
Secrétariat régate : Frédérique Fantino
Rédaction Voiles de Saint-Tropez : Denis Van den Brink
Communication : Chloé de Brouwer
Site internet : www.lesvoilesdesaint-tropez.fr
Facebook : les Voiles de Saint-Tropez Officiel
Twitter : @VoilesSTOrg
Instagram : les_voiles_de_saint_tropez
YouTube : https://www.youtube.com/channel/UCOWJleackeMali4I9UxPxUg

Photos et vidéo :
Gilles Martin-Raget, 6G
Relations Presse :
Maguelonne Turcat

Les Voiles brimming with superlatives in celebration of the 40th anniversary of the Nioulargue

VST DJI_0342_1

– A breath-taking first week
– The largest gathering of Maxi Yachts in the world
– Over 3,200 sailors competing at Les Voiles from the four corners of the globe…

The 2020 edition of Les Voiles de Saint-Tropez successfully got the brand new two-week format up and running, but as the curtain falls on this year’s 23rd edition of this major race meet in Saint Tropez, it is fair to say that it was this latest opus, for the most part free of health restraints, that provided a true insight into the merits of the two-phase regatta, both on land and out on the water. Indeed, the new programme saw the Classic yachts and sail boats measuring less than 60-feet competing for the first week, immediately followed by a full week devoted entirely to the Maxi Yachts. The timeless first week, blessed by wonderful breeze and perfect sailing conditions, served as a prelude to the largest gathering of Maxi Yachts in the world. The results delighted the organisers, the President, Pierre Roinson, and the whole of the team at the Société Nautique de Saint-Tropez, who were very happy to celebrate the 40th anniversary of the Nioulargue, the race that went on to become Les Voiles de Saint-Tropez, with all the starts and finishes now right in front of the port of Saint Tropez to the great delight of one and all.
 
A breath-taking first week!
Georges Korhel, Principal Race Officer for Les Voiles is truly delighted at the popular success of the first week of racing, which served up all types of breeze, enabling the Race Committee to send the fleets out around the racetrack every single day for some fantastic, hotly-disputed races. The week’s big winners included the very famous industry boss Patrizio Bertelli, who took home the Rolex Trophy aboard the Herreshoff design Scud and her top-flight crew, who managed to outsail the sumptuous P Class boats. Meantime, despite some very stiff opposition, Pretexte (Nacira 47) bagged the North Sails Trophy (IRCB) and Nanoq, skippered by the Prince of Denmark, won the BMW Trophy (IRCC). It was Olympian, the 1913 P Class with her deep emerald green keel which took victory in the Yacht Club de Gstaad’s Centenary Cup, after a hair-raising match-race final between her helmsman Bruno Troublé, and America’s Cup star Peter Isler at the controls of Spartan.

The biggest gathering of Maxi Yachts in the world for week two.
With 45 craft measuring 60 to 107 feet gathered together on the invitation of the Société Nautique de Saint-Tropez, week two at Les Voiles took on giant proportions and with it a plethora of superlatives. Wallys, J Classes… racing thoroughbreds abounded in the bay for some truly spectacular races with the varied conditions giving every crew something good to work with. ComancheRambler 88Leopard3, as well as the Mini Maxi 72s, put on a wonderful display for the public as they hurtled along under Le Portalet in the quest for Les Voiles’ most prestigious prizes. Sir Lindsay Owen Jones’ Wally Cento Magic Carpet Cubed battled all the way to the wire to secure the win in IRC1 and prove that her recent World Champion title was no flash in the pan, whilst the pretty Wally 77 Lyra won a number of accolades. Equally, spectators will not forget the fierce duelling between the two J Classes, Topaz and Velsheda, with the former finally gaining the upper hand.

Quotes:
Pierre Roinson, President of the Société Nautique de Saint-Tropez:
“We received a huge number of compliments in the first week of Les Voiles. It’s very important because it means we’ve managed to rekindle our ties with history, the Modern boats sailing at the same time as the Classics. It went marvellously well, with fantastic weather. Whilst scrupulously adhering to the health guidelines, we’ve managed to reconnect with the ambiance so key to Les Voiles and that’s a real pleasure. I’ve met up with the Maxi owners and they are absolutely delighted to come sailing here. Our second week was the largest gathering of Maxis in the world with 45 craft competing. On top of that, the Maxis were able to benefit from starts and finishes right in front of the port of Saint Tropez. This second week has been highly professional with a stellar line-up of crews. Furthermore, the public has greatly appreciated being able to get up close and personal with these rare jewels that are the Maxis. I’d like to thank all our full-time staff and volunteers who have gone straight from the SailGP to Les Voiles and will be working on Swans next week.”

Georges Korhel, Principal Race Officer
“It’s been a big hit. The first week was blessed by the weather Gods, with varied winds enabling races to be run every day. The second week was more complicated, but the racing took place in some very different conditions and we crowned some fine champions. The Maxi crews are delighted. They’re in the port and they’re sailing right in front of Saint Tropez… which is exactly what they wanted. The first week, out of 240 boats, we managed to get 200 into the port. The competitors are happy and that’s the most important thing. Les Voiles has been a great meeting for the Maxis. We’ve had 45 boats this year, all of supreme quality, Rambler, Leopard, Topaz… some rare boats which we’re really pleased to have been able to share with the general public.”

The numbers at Les Voiles: 
132 Modern yachts, 82 Classics in the first week, followed by 45 Maxis in week two, equating to 3,200 sailors in all and around 20 nationalities.


See you again on Saturday 24 September 2022 for another edition!

Partners to Les Voiles de Saint-Tropez
ROLEX
BMW
WALLY
NORTH SAILS
CHAMPAGNE BESSERAT DE BELLEFON
SUZUKI MARINE
MARSHALL
MERCANTOUR EVENTS
CHEVALIER TORPEZ (VIGNOBLES DE SAINT-TROPEZ)
BERNARD OPTIC
DERBEZ JARDINS

Corporate partners
LA VILLE DE SAINT-TROPEZ
ESPRIT VILLAGE
PORT DE SAINT-TROPEZ
LES MARINES DE COGOLIN
FEDERATION FRANCAISE DE VOILE
YACHT CLUB DE FRANCE
INTERNATIONAL MAXI ASSOCIATION

Organisation:
Société Nautique de Saint-Tropez
President: Pierre Roinson
Manager: Sabrina Coccia
Principal Race Officer: Georges Korhel
Race Secretary: Frédérique Fantino
Editorial Les Voiles de Saint-Tropez: Denis Van den Brink
Communication: Chloé de Brouwer
Website: www.lesvoilesdesaint-tropez.fr
Facebook: les Voiles de Saint-Tropez Officiel
Twitter: @VoilesSTOrg
Instagram: les_voiles_de_saint_tropez
YouTube : https://www.youtube.com/channel/UCOWJleackeMali4I9UxPxUg

Photos and Video:
Gilles Martin-Raget, 6G
Press Relations:
Maguelonne Turcat

Saint-Tropez : Maxi fan-zone !

09/10/2021, Saint-Tropez (FRA,83), Voiles de Saint-Tropez 2021, Maxi series, Race Day 5

– Les triomphes de Magic Carpet Cubed (IRC1), Lyra (IRC3B) et Jethou (IRC3A)
– Une dernière journée en forme de Finale

– Les Trophées des Voiles

Une dernière journée en forme de finale XXL ! Une ultime fois, le plan d’eau tropézien a donné toute sa mesure animé par le vent d’est et une jolie houle qui ont servi d’écrin aux 45 maxi en lice en ce dernier samedi. Centre névralgique et festif de l’événement tropézien, le Village des Voiles a résonné des accents joyeux de la remise des prix des quelques 800 marins issus d’un bonne trentaine de nationalités, souvent professionnels de leur état, venus donner force et vie à ces incroyables géants. Un chiffre qui fait des Voiles le plus grand événement Maxi au monde de l’année, une véritable « Mecque de la voile », comme se plaisait à le constater Corinne Migraine, Vice-Présidente de la Fédération Française de Voile. Autant dire que le spectacle, l’éblouissement, étaient au rendez-vous d’une  semaine météorologiquement contrastée, qui a permis la validation de trois courses pour les IRC 1, 2 et 3, et deux manches pour les « petits » (60 pieds) IRC 4. Les Voiles de Saint-Tropez, 23èmes du nom peuvent s’enorgueillir d’avoir relevé d’admirable manière le défi post Covid  du renouveau, avec cette formule à deux semaines qui a véritablement multiplié par deux la joie, l’émotion, et la fraternité des hommes de mer.

IRC1 ; Magic Carpet Cubed au bout du suspens!
Vent d’Est, 10 nœuds, forcissant légèrement sur une belle houle de plus d’un mètre en bordure du golfe… idéal pour lancer dès le début d’après-midi les quatre groupes de Maxis en lice pour leur dernière journée de régate à Saint-Tropez. Une boucle d’une vingtaine  de milles entre bouée du large et les Issambres offraient aux tacticiens et navigateurs matière à cogiter, d’autant qu’en ce dernier jour de course, nombre « d’amicaux contentieux » étaient à régler. Ainsi le supersonique Comanche tenait-il, faute d’un rating avantageux, à remporter en temps réel sa troisième manche d’affilée. Dans son sillage, Rambler 88 et Magic Carpet Cubed, à égalité parfaite au moment du coup de canon, se devait de performer pour espérer remporter le Trophée North Sail, décerné au vainqueur de ce groupe des IRC1. Rambler parvenait à se détacher et accroissait irrémédiablement son avance sur Magic Carpet, dans le sillage d’un Comanche moins dominateur qu’à l’accoutumée en début de course, mais qui trouvait suffisamment de ressources, alors que le vent forcissait légèrement tout en prenant du Sud, pour remporter la manche en temps réel. Rambler franchissait la ligne 6 minutes devant le grand Wally Cento. Insuffisant pour refaire son handicap et c’est Magic Carpet Cubed, détenteur du titre de champion du monde, qui empochait le gain de cette si décisive manche, synonyme de victoire au général. Un dernier déboulé sous gennaker de toute beauté, comme un adieu aux armes, et les Maxis saluaient Saint-Tropez de la plus expressive des manières. C’est Deep Blue, le Botin 85 qui complète le podium.

Un Class J au firmament des IRC2 : Topaz
Le J Class Topaz a, d’admirable manière, contrôlé son meilleur ennemi Velsheda tout au long des 25 milles du parcours. Il termine premier en temps réel des IRC2, avec moins de deux minutes d’avance sur le J Class de 1933.  Il rajoute ainsi une  troisième victoire à sa belle semaine, et vient naturellement  s’octroyer le trophée Besserat de Bellefon qui couronne le meilleur IRC2.

Jethou chez les IRC3A
Jethou, Vesper ,North Star, c’est le tiercé gagnant qu’il fallait jour en IRC3A, Trophée SNSM, le groupe des Maxis 72. Jethou, le plan Judel-Vrolijk de Sir Peter Ogden aura été intouchable tout au long des trois manches validées. North Star termine sur une belle note avec une deuxième place de manche. Insuffisant pour détrôner Vesper de la place de dauphin au général.

Le triomphe de Lyra (IRC3B)
Le Wally 77 Lyra de Terry Hui triomphe cette semaine à Saint-Tropez. Il a dominé la concurrence en IRC3B, groupe d’une incroyable richesse avec pas moins de 15 voiliers de 65 à 80 pieds. Le plan Frers de 24 mètres lancé en 2000 a parfaitement joué de son rating pour l’emporter à 2 reprises cette semaine. Il a lâché quelques points aujourd’hui face au plan Reichel Pugh 80 Capricorno et face à l’autre Wally Ryokan2. Il s’impose malgré tout au général, et devient naturellement le Wally le mieux classés des 6 voiliers chers à Luca Bassani engagés aux Voiles,  s’arrogeant le Trophée Wally devant Ryokan2 et Magic Carpet Cubed.

Prime à la régularité pour Bambo (IRC4)
Gros bouleversement en IRC4, le groupe des Maxis de 60 pieds qui regroupait pas moins de 12 unités cette semaine. La course du jour a rebattu les cartes et vu les perdants d’hier triompher aujourd’hui à l’image du vénérable French Kiss de Yan Cornic venu l’emporter aujourd’hui. Bambo, Le Schipman 63, plus régulier s’impose finalement, devant Aloha, le CNB 77 et  Ila1 le Bordeaux 60.

Les Trophées 2021
Trophée Ville de Saint-Tropez
Le Trophée de la Ville de Saint-Tropez est attribué au premier Maxi Yachts aux points, toutes catégories confondues : JETHOU, Sir Peter Ogden
 
Trophée IMA
Bateau IMA le mieux classé : TOPAZ, Peter Holmberg

Trophée WALLY
1er, 2ème et 3ème au classement WALLY : 1er : LYRA (Terry Hui). 2ème : RYOKAN2 (Philippe Ligier). 3ème : MAGIC CARPET CUBED (Sir Lindsay Owen Jones

Trophée Yacht Club de France
 , coup de coeur : SAIDA, Juerg Schneider

Trophée Société Nautique Saint-Tropez ; Premier bateau en temps réel IRC 1 : COMANCHE, Mitch Booth

Trophée North Sails
Le Trophée North Sails est attribué au premier Maxi yacht de la catégorie IRC 1 : 1er, MAGIC CARPET CUBED Sir Lindsay Owen-Jone – 2ème RAMBLER, George David – 3ème : DEEP BLUE, Wendy Schmidt

Trophée Bessarat de Bellefon
Le Trophée Besserat de Bellefon est attribué au premier Maxi yacht de la catégorie IRC 2 : 1er, TOPAZ, Peter Holmberg – 2ème VELSHEDA, Will Gibbon – 3ème : SILVER TIP, Bernard Sabrier

Trophée SNSM
Le Trophée SNSM est attribué au premier Maxi yacht de la catégorie IRC 3 A : 1er JETHOU, Sir Peter Ogden – VESPER, Jim Schwartz – 3ème : NORTH STAR, Peter Dubens

Trophée IR3B : 1er, LYRA, Terry Hui – 2ème, CAPRICORNO, Alessandro del Bono – 3ème : RYOKAN, Philippe Ligier –

Trophée Torpez
Le Trophée Torpez est attribué au premier Maxi yacht de la catégorie IRC 4 : 1er, BAMBO, François Benais – 2ème ALOHA, Nicolas Piguet – 3ème ILA2, Nicolas Labessouille

Ils ont dit :
Andrew McIrvine, Secrétaire de l’International Maxi Association :
« Il est toujours possible de trouver matière à améliorer les choses, mais cette édition a été superbe ! Le Comité de course a été très opiniâtre et a eu gain de cause avec la météo aujourd’hui et nous les en remercions car il a eu une course formidable. L’angle de départ était parfait pour permettre à tous les bateaux de se déhaler. Un spectacle magnifique. C’est exceptionnel de voir le port de Saint-Tropez rempli de Maxis. Cela fait longtemps que l’on n’a pas eu un plateau aussi extraordinaire, 45 unités. La sécurité a été assurée, sur l’eau et dans le port. Nous avons créé un Trophée pour les « Line Honors », et récompenser Comanche qui est pénalisé par son rating. La répartition des bateaux par classe fera l’objet d’une nouvelle formulation l’an prochain, pour toujours plus d’équité sportive au sein des groupes. »

Damien Durchon, boat Captain Comanche
« Une journée plus compliquée que prévu pour Comanche. Rambler a pris un bon départ et nous nous sommes trouvés au milieu de la flotte pendant qu’il filait en eau libre. On a pu revenir à la faveur du dernier bord de près. La forte houle ne nous a pas favorisé au près mais l’important pour nous était de gagner cette manche, après les deux autres du début de semaine. Nous remplissons ainsi notre pari de gagner toutes les manches, à défaut de contrer notre handicap de jauge… »

Le saviez vous?
Le Volvo 60 Ambersail, skippé par Linas Ivanauskas navigue aux Voiles dans le groupe des IRC 3A, avec les magnifiques 72 pieds, JethouVesper et North Star.  Il s’agit d’un yacht qui a parcouru plus de 110 000 miles depuis son achat en 2008 pour célébrer un millénaire d’histoire lituanienne. Après avoir fait le tour du monde, Ambersail a participé à la Sevenstar Round Britain and Ireland Race 2010, remportant les honneurs de sa classe et se classant deuxième au classement général. L’objectif de la campagne est de former et de tester de jeunes marins lituaniens compétents et de leur donner l’expérience de la course de gros bateaux afin qu’ils puissent participer à des courses comme la Volvo Ocean Race à l’avenir. 16 jeunes mari s Lituaniens ont ainsi vécu d el’i trieur la grande aventure des Voiles.

Yachts extraordinaires … les Wally
Ils sont l’expression moderne de l’esprit inventif et sportif du yachting, le même que celui qui a présidé voici près de 150 ans à la construction par des amoureux des belles voiles et de belles coques des voiliers les plus élégants et les plus avancés dans la technologie de leur époque. Les Wally, nés de l’imagination et de la volonté d’un yachtsman averti, l’italien Luca Bassani, répondent exactement aux critères qui guidaient au siècle dernier les crayons des grands architectes navales, William Fife, Nat Herrreshoff et consorts. Performance, rapidité, élégance, habitabilité, luxe… avec une nuance pourtant, et de taille ; la volonté de Luca Bassani en imaginant ses Wally en 1991, était de pouvoir en famille, avec lui seul à la barre, piloter et manoeuvrer son grand yacht. Ainsi sont nés les Wally, des talents des meilleurs architectes du moment, les Germain Frers , Javier Soto, Bill Tripp ou Bruce Farr. 38 maxi Yachts sont ainsi nés de cette philosophie du yachting, affichant des longueurs de 20… à 50 mètres. Une Classe spécifique, la Wally Class a même un moment vu le jour en 1998, permettant à ces voiliers d’exception de régater ensemble, avec leur propre rating et leur propre classement.

Rendez vous le samedi 24 septembre 2022 pour une nouvelle édition !

Les partenaires des Voiles de Saint-Tropez
ROLEX
BMW
WALLY
NORTH SAILS
CHAMPAGNE BESSERAT DE BELLEFON
SUZUKI MARINE
MARSHALL
MERCANTOUR EVENTS
TORPEZ (VIGNOBLES DE SAINT-TROPEZ)
BERNARD OPTIC
DERBEZ JARDINS

Partenaires institutionnels
LA VILLE DE SAINT-TROPEZ
ESPRIT VILLAGE
PORT DE SAINT-TROPEZ
LES MARINES DE COGOLIN
FEDERATION FRANCAISE DE VOILE
YACHT CLUB DE FRANCE
INTERNATIONAL MAXI ASSOCIATION

Organisation :
Société Nautique de Saint-Tropez

Saint-Tropez: Maxi fan zone! (eng)

09/10/2021, Saint-Tropez (FRA,83), Voiles de Saint-Tropez 2021, Maxi series, Race Day 5

– Magic Carpet Cubed (IRC1), Lyra (IRC3B) and Jethou (IRC3A) triumph
– A Final fling on the last day

– The Trophies for Les Voiles

One last day in the form of an XXL final! For one last time, this was a race zone at its very best in Saint Tropez, swept by an E’ly wind and a fine swell, providing the perfect backdrop for the 45 Maxis competing in this Saturday finale. The nerve centre and festive forum of Saint Tropez for two whole weeks, Les Voiles race village resonated with a joyous mix of accents at this evening’s prize-giving attended by some 800 sailors of a good thirty or so nationalities, many of them professionals in their home countries, who brought these incredible giants to life in wondrous splendour. Indeed, their presence here makes Les Voiles the largest Maxi event in the world this year, a genuine ‘Hotspot for Sailing’. Suffice to say that it has been a dazzling, eye-popping spectacle in a week full of meteorological contrasts, which enabled three races to be validated in IRC 1, 2 and 3, and two races for the ‘small’ (60-feet) IRC 4s. Les Voiles de Saint-Tropez, the 23rd edition no less, can certainly be proud of the admirable way in which it has brought renewed vigour to the event, post-Covid, with a magical two-week formula that translates as double the joy, emotion and fraternity of seafarers from all backgrounds and every corner of the globe.

IRC1; what a ride on Magic Carpet Cubed !
10 knots of E’ly wind, building slightly on a good swell of more than a metre at the edge of the bay… perfect for releasing the four groups of Maxis out onto the racetrack in the early afternoon for their last day of racing in Saint Tropez. A looped circuit of around twenty miles between an offshore mark and Les Issambres gave the tacticians and navigators plenty to think about, especially with a number of ‘amicable disputes’ to settle. As such, due to a penalising rating, the supersonic Comanche had to win her third race in a row in elapsed time. In her wake, Rambler 88 and Magic Carpet Cubed, perfectly tied on points when the starting gun fired, had to post a stellar performance to stand a chance of taking home the North Sails Trophy, awarded to the winner of IRC1. Rambler managed to steel a march and opened up an impossible lead over Magic Carpet, in the wake of Comanche. The latter wasn’t quite as domineering as usual at the start of the race, but thanks to the wind picking up slightly as it clocked round to the south, she managed to summon up enough pizzazz to win the leg in elapsed time. Rambler crossed the line 6 minutes ahead of the mighty Wally Cento. However, it was not enough to make up her handicap so it was Magic Carpet Cubed, reigning world champion, which pocketed the win in this very decisive match together with outright victory. Deep Blue, the Botin 85 completes the podium.

A J Class in an IRC2 world: Topaz
The J Class Topaz masterfully controlled her best enemy Velsheda throughout today’s 25-mile-long course to finish first in elapsed time in IRC2, less than two minutes ahead of the 1933 J Class. In this way, she added a third win to her wonderful week and naturally takes home the Besserat de Bellefon Trophy for best in IRC2.

Jethou among the IRC3As
Jethou, Vesper, North Star all had a share of the glory in IRC3A, where the SNSM Trophy was awarded to the group of Maxi 72s. Jethou, Sir Peter Ogden’s Judel-Vrolijk design proved to be untouchable throughout the three races validated. North Star finished on a high with a second place in the race, but it was not enough to topple Vesper off her second spot overall.

Lyra (IRC3B) triumphs
Terry Hui’s Wally 77 Lyra triumphed this week in Saint Tropez, crushing the competition in IRC3B, an incredibly dense group boasting no fewer than 15 yachts measuring 65 to 80 feet. The 24-metre Frers design launched in 2000 played her rating to perfection to secure two bullets this week. Today she let slide a few points against the Reichel Pugh 80 Capricorno and the other Wally Ryokan2, but still bagged overall victory and was naturally the best ranked Wally of the 6 yachts competing at Les Voiles, which are so cherished by Luca Bassani, claiming the Wally Trophy ahead of Ryokan2 and Magic Carpet Cubed.

Consistency wins the day for Bambo (IRC4)
Meantime, in IRC4, there was a big upset in the group of 60-foot Maxis featuring no fewer than 12 beautiful craft this week. Today’s race reshuffled the cards and saw yesterday’s loser triumph, Yan Cornic’s French Kiss taking the win in the last race. However, ultimately it was consistency that won the day with Bambo, the Schipman 63, snatching outright victory, ahead of Aloha, the CNB 77 and Ila1 the Bordeaux 60.

The 2021 Trophies
Town of Saint Tropez Trophy: highest point-scoring Maxi, all categories combined: JETHOU, Sir Peter Ogden
 
IMA Trophy: best ranked IMA boat: TOPAZ, Peter Holmberg

WALLY Trophy
1st, 2nd and 3rd in the WALLY ranking: 1st: LYRA (Terry Hui). 2nd: RYOKAN2 (Philippe Ligier). 3rd: MAGIC CARPET CUBED (Sir Lindsay Owen Jones)

Yacht Club de France
 Trophy, club darling: SAIDA, Juerg Schneider

Société Nautique de Saint-Tropez Trophy: First Maxi in elapsed time in IRC 1: COMANCHE, Mitch Booth

North Sails Trophy: first Maxi in IRC 1: 1st MAGIC CARPET CUBED Sir Lindsay Owen-Jones – 2nd RAMBLER, George David – 3rd: DEEP BLUE, Wendy Schmidt

Bessarat de Bellefon Trophy: first Maxi in IRC 2: 1st, TOPAZ, Peter Holmberg – 2nd VELSHEDA, Will Gibbon – 3rd: SILVER TIP, Bernard Sabrier

SNSM Trophy: first Maxi in IRC 3 A: 1st JETHOU, Sir Peter Ogden – VESPER, Jim Schwartz – 3rd: NORTH STAR, Peter Dubens

IR3B Trophy: 1st, LYRA, Terry Hui – 2nd, CAPRICORNO, Alessandro del Bono – 3rd: RYOKAN, Philippe Ligier

Torpez Trophy: first Maxi in IRC 4: 1st, BAMBO, François Benais – 2nd ALOHA, Nicolas Piguet – 3rd ILA2, Nicolas Labessouille

Quotes:
Andrew McIrvine, Secretary of the International Maxi Association:
“It’s always possible to find ways of improving things, but this edition has been absolutely superb! The Race Committee has been very persistent and they were proven right with the weather today and we thank them for that as it was a fantastic race. The starting angle was perfect for all the boats to power up. It was a truly magnificent site. It’s remarkable to see the port of Saint Tropez brimming with Maxis. It’s been a long time since we’ve enjoyed such an extraordinary line-up: 45 craft. Their safety was guaranteed on the water and in port. We’ve created a ‘Line Honours’ trophy awarded to Comanche, which is penalised by her rating. The distribution of the boats per class will be the subject of a new formula next year to ensure even more sporting equity within the groups.”

Damien Durchon, boat captain Comanche
“It was a more complicated day than forecast for Comanche. Rambler got off to a good start and we found ourselves in the middle of the fleet whilst they were powering along in open water. We managed to come back into it thanks to a final favourable beat. The strong swell didn’t favour our progress upwind, but the important thing for us was to win this race to follow up the two other victories early in the week. As such, we fulfilled our mission to win every race, to make up for the fact that we couldn’t beat our measurement handicap…”

See you again on Saturday 24 September 2022 for another edition!

 

Partners to Les Voiles de Saint-Tropez
ROLEX
BMW
WALLY
NORTH SAILS
CHAMPAGNE BESSERAT DE BELLEFON
SUZUKI MARINE
MARSHALL
MERCANTOUR EVENTS
CHEVALIER TORPEZ (VIGNOBLES DE SAINT-TROPEZ)
BERNARD OPTIC
DERBEZ JARDINS

Corporate partners
LA VILLE DE SAINT-TROPEZ
ESPRIT VILLAGE
PORT DE SAINT-TROPEZ
LES MARINES DE COGOLIN
FEDERATION FRANCAISE DE VOILE
YACHT CLUB DE FRANCE
INTERNATIONAL MAXI ASSOCIATION

Organisation:
Société Nautique de Saint-Tropez

La grande explication remise à demain

07/10/2021, Saint-Tropez (FRA,83), Voiles de Saint-Tropez 2021, Maxi series, Race Day 3

–          Les enjeux de la régate finale, demain samedi !
–          French Kiss relégué
–          Les stars de la voile brillent à Saint-Tropez

Phénomène bien identifié, il peut y avoir du vent dans le couloir rhodanien à l’Ouest, comme dans le golfe de Gènes à l’Est, et pas entre les deux. Cet épisode de calme s’est finalement installé sur le golfe, malgré un moment d’espoir en début d’après-midi, enlevant toute possibilité à Georges Korhel, Principal race Officer des Voiles, et ses équipes, pourtant à l’ouvrage sur le plan d’eau toute la journée, de proposer le moindre parcours et d’envoyer la moindre régate. Les 44 Maxis sont ainsi sagement demeurés sur zone, aux ordres du comité de course, grand voile haute et prêts à répondre aux commandements. Ce n’est que passé 16 heures que chacun regagnait le port, reportant à demain ses envies d’en découdre pour la dernière journée d’une semaine au demeurant historique par l’affluence de Maxis rassemblés à Saint-Tropez.

 
Demain, derniers enjeux…
Chaque équipage est ainsi rentré au port sans avoir bataillé. Skippers, marins, propriétaires restent sur leur faim, et sur l’analyse des classements qui, au terme de deux manches validées pour les groupes IR1, 2 et 3, annoncent déjà sérieusement les configurations des podiums qui seront célébrés samedi soir à l’issue de la dernière course. Les enjeux sont de taille et donnent à cette dernière course une saveur dont on se délecte déjà ; En IRC1, Rambler et Magic Carpet Cubed sont à parfaite égalité de points et de classements, avec chacun une deuxième et une  troisième place. Situation quelque peu décantée en IR2 et 3, ou respectivement Lyra (Wally 77) et Topaz (J Class), se dont dotés d’une confortable avance de 6 et 5 points. Jethou devra jusqu’au bout contrôler Vesper, son adversaire « historique » chez les véloces 72 pieds du groupe IR3A.
Status quo en IR4 qui n’ont qu’une seule manche de validée à leur crédit. Tout peut donc encore se jouer dans ce joli groupe pour l’heure emmené par Aloha, le CNB 77 de Nicolas Piguet.

French Kiss NSC – Did not sail the course.
Le jury des Voiles s’est réuni tard hier soir pour statuer sur le cas de quatre bateaux. Il fut avéré que ces derniers n’avaient pas respecté le tracé du parcours, passant entre la Rabiou et la terre. Le jury a donc décidé de les déclasser pour ne pas avoir effectuer le parcours. En conséquence, French Kiss, en position de remporter la manche, se voit rétrograder à la 7ème place du classement général provisoire des IRC4.

Les stars brillent plus fort aux Voiles
A éplucher les listes d’embarquement des 45 Maxis engagés aux Voiles, on découvre d’équipages en équipages, une quantité impressionnante de grands noms de la voile internationale. Simple équipier, tacticien ou même barreur, vedettes du circuit océanique, héros du Vendée Globe ou monuments de l’Olympisme et de la Coupe de l’America s’affrontent à Saint-Tropez. Quelques exemples non exhaustifs :
Peter William Holmberg (Topaz), médaillé olympique Néo Zélandais, numéro 1 mondial en match racing et victoire dans l’America’s Cup. Brad Butterworth (Rambler), a remporté  4 coupes de l’America successivement. Mitchell Jay « Mitch » Booth (Comanche), médaillé Olympique. Jochen Schuman, (tacticien Magic Carpet Cubed), double Médaillé d’or Olympique en Finn et Soling. Il a aussi participé à la Coupe de l’America dans l’encadrement d’Alinghi et d’Areva Challenge. Tom Whidden, (Magic Carpet Cubed), membre de l’America’s Cup Hall of Fame, Tom a remporté la Coupe à trois reprises (1980, 1986-7 et 1988), naviguant principalement en tant que tacticien pour Dennis Conner….

45 Maxis naviguent aux Voiles. 12 appartiennent à l’International Maxis Association.
Wallyno –  Benoît de Froidmont
Y3K – Claus-Peter Offen
North Star – Peter Dubens
Topaz – JUrgen Focke
Velsheda – Ronald de Waal
Twin Soul B – Luciano Gandini
Kallima – Paul Berger
Magic Carpet Cubed – Sir Lindsay Owen-Jones
Rambler 88 – George David
Jethou – Sir Peter Ogden
Lyra  – Terry Hui
Vesper  – Jim Swartz

Le saviez vous?
Les ketches aussi…
Deux ketches naviguent parmi les maxis, les Swan 65 Saida et Cassiopeia, aux profils rigoureusement identiques. Saida tire admirablement son épingle du jeu face à des coursiers purs. Saïda, le ketch de Juerg Schneider pointe en troisième position des IR4.

A noter…
L’équipage de Rambler 88 était particulièrement motivé car il était accompagné cette semaine par le directeur de l’équipe Alinghi, Ernesto Bertarelli, avec qui beaucoup, dont Brad Butterworth, ont gagné puis défendu l’America’s Cup en 2003 et 2007.

Yacht extraordinaire …
French Kiss est un voilier commandé, conçu et construit pour l’America’s Cup de 1987 pour l’équipe française Challenge Kis France, skippée par Marc Pajot. Dessiné par Philippe Briand, French Kiss a été construit à quelques kilomètres de la Roche-sur-Yon, en Vendée, au milieu des vaches dans un hangar tenu secret, par le chantier Alubat (constructeur des fameux Ovni). Lors de Louis Vuitton Cup de 1987, le 12 MJI skippé par Marc Pajot se hisse en demi-finale.

Programme 2021
Semaine 2 : Les Voiles de Saint-Tropez, Maxi Yachts
Jeudi 7, vendredi 8, samedi 9 : régates
Samedi 9 octobre : remise des prix (semaine 2)

Les mesures sanitaires prévues par la Société Nautique de Saint-Tropez
(hors dispositif concurrents) :
Personnels et bénévoles
– Pass sanitaire
Village des Voiles
– Pass sanitaire
– Port du masque (suivant prescriptions préfectorales en vigueur aux dates de l’événement)
– L’accès à la boutique officielle North-Sails se fera par l’extérieur uniquement.
Toutes les animations sont prévues comme à l’habitude dans le respect des règles sanitaires.

Médias
– Accès à la salle de presse réservé aux seuls journalistes accrédités sous réserve de présentation du Pass Sanitaire
– Port du masque (suivant prescriptions préfectorales en vigueur aux dates de l’événement)
– Embarquements : Pass Sanitaire

Les partenaires des Voiles de Saint-Tropez
ROLEX
BMW
WALLY
NORTH SAILS
CHAMPAGNE BESSERAT DE BELLEFON
SUZUKI MARINE
MARSHALL
MERCANTOUR EVENTS
TORPEZ (VIGNOBLES DE SAINT-TROPEZ)
BERNARD OPTIC
DERBEZ JARDINS

Partenaires institutionnels
LA VILLE DE SAINT-TROPEZ
ESPRIT VILLAGE
PORT DE SAINT-TROPEZ
LES MARINES DE COGOLIN
FEDERATION FRANCAISE DE VOILE
YACHT CLUB DE FRANCE
INTERNATIONAL MAXI ASSOCIATION

Organisation :
Société Nautique de Saint-Tropez

The big confrontation must wait till tomorrow

VST21MAXiD3_0325

–          The high stakes of the final race, tomorrow Saturday!
–          French Kiss relegated
–          The stars of sailing shine bright in Saint Tropez

It is a well-documented phenomenon that there can be breeze in the Rhone corridor to the west, as well as in the Gulf of Genoa to the east, yet nothing between the two. Such was the episode that played out today in Saint Tropez. Indeed, despite a glimmer of hope in the early afternoon, where it looked like a distinct possibility that Georges Korhel, Principal Race Officer at Les Voiles, and his teams, hard at work on the race zone throughout the day, would be able to offer up a course and unleash the 44 Maxis out onto the racetrack. As such, the crews patiently remained on site, on the orders of the Race Committee, under full main, poised to set sail at a moment’s notice. Ultimately, it was not to be, alas, and just after 16:00 hours everyone headed back into port in the knowledge that they will now have to wait until tomorrow and the final day of reckoning and racing in Act 2 of Les Voiles de Saint-Tropez in this the town’s biggest ever gathering of Maxi Yachts. 

 
Tomorrow, high stakes…
Every crew slunk back into port today without being able to get their teeth into a single battle. Skippers, sailors and owners were left hungry, nay ravenous for more, and looking at the ranking, with two races validated for groups IR1, 2 and 3, tomorrow’s battle already has all the makings of a sumptuous feast as they rally to secure a spot on the final podiums, which are set to be celebrated on Saturday evening after the final race. The stakes are certainly high then which makes the final race tomorrow all the more important. In IRC1, Rambler and Magic Carpet Cubed are absolutely tied on points, each of them boasting one second place and one third place. The situation is a touch more settled in IR2 and 3, where Lyra (Wally 77) and Topaz (J Class) respectively have the luxury of a comfortable lead of 6 and 5 points. Meantime, Jethou should be able to contain Vesper, her ‘historic’ rival in the zippy 72-foot class that make up the IR3A group. In IR4, a status quo prevails as they have only one validated race to their credit. As such, there is still absolutely everything to play for in this fine group, which is currently being led by Aloha, Nicolas Piguet’s CNB 77.

French Kiss NSC – Did not sail the course.
The jury at Les Voiles got together late yesterday evening to give a verdict on four of the race boats competing in the Bay of Saint Tropez. The latter were proven to have failed to respect the route of the course, passing between La Rabiou and the shore. As a result, the jury decided to relegate them for not completing the course, with French Kiss, originally poised to take the race win, downgraded to 7th place in the provisional overall ranking for IRC4.

There are 45 Maxis sailing at Les Voiles. 12 belong to the International Maxi Association.
Wallyno –  Benoît de Froidmont
Y3K – Claus-Peter Offen
North Star – Peter Dubens
Topaz – Jurgen Focke
Velsheda – Ronald de Waal
Twin Soul B – Luciano Gandini
Kallima – Paul Berger
Magic Carpet Cubed – Sir Lindsay Owen-Jones
Rambler 88 – George David
Jethou – Sir Peter Ogden
Lyra  – Terry Hui
Vesper  – Jim Swartz

Of note…
The crew of Rambler 88 has been particularly motivated this week as it was accompanied by the director of Team Alinghi, Ernesto Bertarelli, with whom a great many stars of sailing, including one Brad Butterworth, won and defended the America’s Cup in 2003 and 2007.

 
Programme 2021
Week 2: Les Voiles de Saint-Tropez, Maxi Yachts
Sunday 3 and Monday 4 October: registration for all modern yachts above 18.29m
Wally, IRCA, Maxi yachts
Tuesday 5, Wednesday 6, Thursday 7, Friday 8, Saturday 9: regattas
Saturday 9 October: Prize Giving (Week 2)

Health measures set out by the Société Nautique de Saint-Tropez
(excluding competitor directive):
Personnel and volunteers
– Health Pass
Village des Voiles Race Village
– Health Pass
– Mask wearing (according to the Prefectural directive in place at the time of the event)
– Access to the official North Sails shop shall be via the exterior only
All entertainment is scheduled to go ahead as usual in line with the health regulations.

Media
– Access to the press office reserved for accredited journalists upon presentation of a Health Pass
– Mask wearing (according to the Prefectural directive in place at the time of the event)
– Media boat boarding: Health Pass

 
Partners to Les Voiles de Saint-Tropez
ROLEX
BMW
WALLY
NORTH SAILS
CHAMPAGNE BESSERAT DE BELLEFON
SUZUKI MARINE
MARSHALL
MERCANTOUR EVENTS
CHEVALIER TORPEZ (VIGNOBLES DE SAINT-TROPEZ)
BERNARD OPTIC
DERBEZ JARDINS

Corporate partners
LA VILLE DE SAINT-TROPEZ
ESPRIT VILLAGE
PORT DE SAINT-TROPEZ
LES MARINES DE COGOLIN
FEDERATION FRANCAISE DE VOILE
YACHT CLUB DE FRANCE
INTERNATIONAL MAXI ASSOCIATION

Organisation:
Société Nautique de Saint-Tropez

Maximum fun at Les Voiles

VST21MAXiD3_0325

– Rambler returns!
– The Romance of French Kiss (IRC4)
– Maxis love Saint Tropez

It was under azure skies, the race zone bathed in sunshine, that the 44 Maxis (Aegir having remained in port) competing in the second week of Les Voiles 2021 negotiated the day’s coastal course. With an E’ly wind and a hint of S’ly picking up to around ten or so knots, the Race Committee managed to concoct a fine looped circuit of around thirty miles or so towards the Nioulargue mark on very ordered seas. With another day comes another race configuration and the medium wind and flat waters reenergised the Mini Maxis, which had been much less comfortable in the very rough weather at the start of the week. All the crews revelled in the opportunity to get the very best out of their admirable steeds in the wake of Comanche, which absolutely excelled in all the day’s weather configurations.

Rambler or Magic Carpet Cubed? Place your bets!
With less pressure in the sails, the absence of chop and a few variations in wind direction, the conditions for this second race of Act 2 of Les Voiles were virtually a reversal of the trends observed in the initial rankings. Seriously outpaced by ComancheRambler and Magic Carpet Cubed earlier on in the week, the Wally 100 Y3K was able to wreak her revenge today by staying in as close contact as possible to the leaders to take the race win on corrected time. Rambler dug deep with some upwind performances that were fairly similar to those of Comanche and hoisted herself up onto the top step of the provisional general ranking.
Damien Durchon has been the boat captain of Comanche since 2019, a post he previously occupied on Mari Cha III and IV. « It’s Mitch Booth who skippers the boat when we’re racing. I am responsible for the boat the rest of the time, transforming myself into crew the moment the starting gun fires. We’ve had another wonderful day, which was really suited to us because as the wind swung round to the south, the course offered up lots of reaching, the boat’s favourite point of sail. We took the win again in elapsed time, but we know it’s impossible to recover from our rating. As a result, our challenge is to win all the races in elapsed time. To do that, we must try to contain our two most rugged adversaries, Magic Carpet Cubed and Rambler. They are formidable in the very light airs. I’m very familiar with Les Voiles and I like the new format, which treats the Maxis to some fantastic racing which all flows much better as the race zone is not so crowded, with boats of all kinds and varying degrees of manoeuvrability…”

Lyra scores a bullet!
The clash of the titans, Topaz and Velsheda in IRC2, reached a whole new level of intensity today, the two J Classes posting very similar performances at every point of sail along the route from Nioulargue to Issambres. Powered up nicely under Le Portalet, Topaz straightaway boasted a slight advantage which her crew endeavoured to build on. Silvertip, the Dubois design, whose pretensions are clear, really brought her A game, but ultimately it was Topaz which slipped under Le Portalet with a comfortable lead after nearly three hours of thrilling mano a mano. This evening, she’s in a rather flattering first place in the overall provisional ranking ahead of Silvertip. Among the other groups there were a number of boats who ruled supreme today: Jethou in IRC3A, the pretty group of 72-footers and the Wally 77.4 Lyra, which scored another bullet after a phenomenal victory in the big breeze of Tuesday. Behind her in second place this evening is the Marten 72 Aragon, which is already 5 points off the pace! After the cancellation of their race on the Tuesday, the IRC4s validated their first race and it’s French Kiss, which was first in both corrected and elapsed time and tops the leader board. Meantime, the Wallys have their own ranking and their own Trophy, independent of their measurement groups. Unsurprisingly Lyra is leading the charge this evening after two races, ahead of Ryokan 2 and Magic Carpet

Andrew McIrvine, Secretary General of the International Maxi Association; helping the organisers to attract even more owners…
“I’m delighted that Les Voiles agreed to our participation with this second week dedicated to the Maxis! Our goal, our objective, is to assist organisers the world over with understanding and integrating the specific needs of Maxi yachts. In this way, we began working in Porto Cervo and we now have a presence here as well as in the Caribbean, on a very friendly footing. We want to be able to offer advice to the owners in our Class about events which are geared up specially for them. The idea is to encourage them to come along in increasing numbers. These owners spend significant sums over the course of a week, on their crews, logistics, etc. and naturally they need to be certain that the event will be organised appropriately. However, they adore Saint Tropez! Saint Tropez is so special that this year we’ve managed to gather together our finest fleet. To have the port to ourselves is fabulous and there’s certainly a case for doing the same in the future. It’s all part of the magic of Saint Tropez that you can pace the docks and admire the J Classes, Wallys and all these Maxis! This year’s atmosphere is really all about renewal. We’ve only had a few events this year so finishing the season here makes everyone feel happy and enthusiastic. The Race Committee has done a fantastic job managing the racing with boats which have very different potentials, like Comanche and Rambler, and some of the yachts are more geared towards sailing rather than racing…  Some crews are very professional, but once again the atmosphere is a very happy one this week.”

Note well…
… and to ensure you have a full understanding of the events, race No.1 of IRC4 has been cancelled. Solely the Southern Wind 78 Elise Whisper finished the race on Tuesday. Since then, the large Irish sloop has switched category and is now competing in IRC3. As a result, the IRC4 group will only compete in 3 races this week, none of which will count towards the final calculation.

Programme 2021
Week 2: Les Voiles de Saint-Tropez, Maxi Yachts
Sunday 3 and Monday 4 October: registration for all modern yachts above 18.29m
Wally, IRCA, Maxi yachts
Tuesday 5, Wednesday 6, Thursday 7, Friday 8, Saturday 9: regattas
Saturday 9 October: Prize Giving (Week 2)

Health measures set out by the Société Nautique de Saint-Tropez
(excluding competitor directive):
Personnel and volunteers
– Health Pass

Village des Voiles Race Village
– Health Pass
– Mask wearing (according to the Prefectural directive in place at the time of the event)
– Access to the official North Sails shop shall be via the exterior only
All entertainment is scheduled to go ahead as usual in line with the health regulations.
 
Media
– Access to the press office reserved for accredited journalists upon presentation of a Health Pass
– Mask wearing (according to the Prefectural directive in place at the time of the event)
– Media boat boarding: Health Pass
 
Partners to Les Voiles de Saint-Tropez
ROLEX
BMW
WALLY
NORTH SAILS
CHAMPAGNE BESSERAT DE BELLEFON
SUZUKI MARINE
MARSHALL
MERCANTOUR EVENTS
CHEVALIER TORPEZ (VIGNOBLES DE SAINT-TROPEZ)
BERNARD OPTIC
DERBEZ JARDINS
 
Corporate partners

LA VILLE DE SAINT-TROPEZ
ESPRIT VILLAGE
PORT DE SAINT-TROPEZ
LES MARINES DE COGOLIN
FEDERATION FRANCAISE DE VOILE
YACHT CLUB DE FRANCE
INTERNATIONAL MAXI ASSOCIATION

Organisation:
Société Nautique de Saint-Tropez

Les Voiles grandeur Maxis 

VST21MAXiD3_0806

              – Et revoilà Rambler !
              –  Au bon souvenir de French Kiss (IRC4)
              – Les Maxis aiment Saint-Tropez

C’est sous un ciel d’azur et sur un golfe baigné de soleil  que les 44 Maxis (Aegir étant demeuré au port) de la seconde semaine des Voiles 2021 ont effectué le parcours côtier du jour. Un flux d’Est teinté de Sud, allant forcissant pour atteindre une dizaine de noeuds, s’était associé au Comité de course pour concocter l’épreuve du jour, une belle boucle d’une trentaine de milles vers la bouée Nioulargue, sur une mer parfaitement ordonnée. Autre jour, autre configuration de course, vent moyen et mer plate, de quoi redonner de l’allant aux Mini Maxis moins à l’aise dans le très gros temps du début de semaine. A l’évidence, tous les équipages s’en sont donnés à coeur joie, en capacité de tirer la quintessence de leurs admirables montures, dans le sillage d’un Comanche décidément à l’aise dans toutes les configurations météo.

Rambler ou Magic Carpet Cubed ? Faites vos jeux!
Moins de pression dans les voiles, absence de clapot, et quelques variations dans la direction du vent, les conditions réunies pour cette deuxième manche des Voiles auront quelque peu bouleversé les tendances observées sur les premiers classements. Dans l’ombre insolemment dominatrice de ComancheRamblerMagic Carpet CubedY3K ont fomenté dans l’ombre leur prise de pouvoir. Le Wally 100 Y3K parvenait à rester suffisamment au contact pour s’adjuger la manche. Rambler s’accrochait avec des performances au près assez comparables à celles de Comanche et se hissait sur la plus haute marche du podium général provisoire.
Damien Durchon est le boat Captain de Comanche depuis 2019. Il a préalablement officié sur Mari Cha III et IV. « C’est Mitch Booth qui skippe le bateau en régate. J’ai la responsabilité du bateau le reste du temps, et je me transforme en équipier dès le coup de canon. Nous avons vécu une nouvelle très belle journée, taillée pour nous car le parcours, avec la bascule du vent au Sud, offrait beaucoup de bords de reaching, l’allure préférée du bateau. Nous gagnons de nouveau en temps réel, mais nous savons que sauver notre rating est impossible. Notre défi est donc de remporter toutes les courses en temps réel. Il nous faut pour cela contenir nos deux plus rugueux adversaires, Magic Carped cubed et Rambler. Ils sont redoutables dans le tout petit temps. Je connais bien les Voiles et j’aime le nouveau format qui offre aux Maxis de belles régates, plus fluides car moins encombrées de bateaux de toutes sortes pas toujours très manoeuvrants… »

Lyra marque le coup !
L’affrontement entre les deux géants  Topaz et Velsheda en IRC2 a encore monté en intensité aujourd’hui, les deux J Class affichant à toutes les allures proposées entre Nioulargue et Issambres, des performances similaires. Parti bien lancé sous le Portalet, Topaz se gratifiait d’emblée d’un léger avantage qu’il s’appliquait, bord après bord, à faire fructifier. Silvertip, le plan Dubois qui affiche  clairement de hautes prétentions, se montrait à la hauteur de ses ambitions, mais c’est bien Topaz qui glissait le premier sous le Portalet avec une confortable avance au terme de près de trois heures d’intense régate. Il occupe ce soir une flatteuse première place au général provisoire devant Silvertip. On relève ce soir les dominations sans partage dans les autres groupes de Jethou en IRC3A, le joli groupe des 72 pieds. Le Wally 77.4 Lyra signe une nouvelle victoire de manche après celle acquise de haute lutte dans la brise de mardi. Son dauphin est ce soir le Marten 72 Aragon, déjà relégué à 5 points! Les IRC4, après l’annulation de la manche de mardi, ont validé leur première course et c’est French Kiss, premier en temps compensé comme en temps réel, qui prend la tête des débats. Les Wally ont donc leur classement propre, leur Trophée propre, indépendamment de leurs groupes et jauge. Lyra pointe sans surprise en tête ce soir après deux courses, devant Ryokan 2 et Magic Carpet

Andrew McIrvine, secretary general of the International Maxi Association ; aider les organisateurs à séduire encore plus de propriétaires…
« Je suis très heureux que les Voiles aient accepté notre participation, avec cette deuxième semaine dédié aux Maxis! Notre but, notre objectif, est d’aider les organisateurs à comprendre et à intégrer les besoins spécifiques aux Maxis yachts, et ce partout dans le monde. Nous avons commencé  à travailler ainsi à Porto Cervo, et sommes désormais présents ici mais aussi aux Caraïbes, sur une base très amicale. Nous voulons pouvoir conseiller les propriétaires de notre Classe sur les événements véritablement taillés pour eux. L’idée est de les encourager à venir toujours plus nombreux. Ces propriétaires dépensent des sommes très élevées sur une semaine, pour leurs équipages, logistiques etc… et bien sûr ils veulent la certitude que les événement seront convenablement organisés. Mais ils adorent Saint-Tropez ! Saint-Tropez est tellement spéciale que l’on a pu réunir cette année notre plus belle flotte. Avoir le port pour nous tout seul est fantastique et devient un argument pour l’avenir. C’est toute la magie de Saint-Tropez, pouvoir arpenter les quais et admirer les J Class, Wally et tous ces Maxis! L’atmosphère cette année est vraiment  celle du renouveau. Nous n’avons eu que quelques événements cette année, donc finir ici rend tout le monde heureux et enthousiaste. Le Comité de course a fait un  super boulot pour gérer des courses avec des bateaux aux potentiels extrêmement différents, comme des Comanche ou Rambler, et des voiliers plus typés plaisance…  Certains équipages sont très professionnels, mais l’ambiance est très joyeuse cette semaine encore. »

Le saviez vous?
L’un des trois 72 pieds engagés en IR3A, ces voiliers anciennement classés « Mini Maxis », le plan Judel Vrolijk North Star n’est autre que Ran II, ex, Robertissima III, ex Socha… C’est l’ancien patron de Skype, Niklaas Zenstrom qui avait en 2009 lancé ce bateau.

A noter…
… et pour la bonne compréhension des épreuves, que la course N° 1 des IRC4 est annulée. Seul le Southern Wind 78 Elise Whisper avait fini la course de mardi. Le grand sloop Irlandais a depuis changé de catégorie et évolue au sein des IRC3. Les IRC4 ne disputeront donc que 3 courses cette semaine, dont aucune ne sera retirée pour le calcul final.

Yacht extraordinaire …
Silvertip, IR2
Le sloop Silvertip a été construit sur mesure par Yachting Developments en 2001 et remis à neuf en 2012. L’architecte Britannique Ed Dubois est responsable de l’exquise conception extérieure et de l’ingénierie de ce yacht haut de gamme. Précédemment connu sous le nom de Silvertip B, il a été construit en Nouvelle-Zélande par le chantier Yachting Developments à Aukland, remportant plusieurs prix pour son savoir-faire, ses intérieurs et ses performances. Silvertip mesure 33,80 mètres de long, avec un tirant d’eau maximum de 4,30 mètres et une largeur de 7,10 mètres. Il a un tonnage brut de 62 tonnes. Le pont est en teck. Particularité notable, le bateau était à Auckland pendant les régates de l’America’s Cup 2021 et a traversé la planète pour venir se confronter à ses confrères européens. L’acteur Français Michel Boujenah navigue à son bord aux Voiles de Saint-Tropez.

Programme 2021
Semaine 2 : Les Voiles de Saint-Tropez, Maxi Yachts
Jeudi 7, vendredi 8, samedi 9 : régates
Samedi 9 octobre : remise des prix (semaine 2)

Les mesures sanitaires prévues par la Société Nautique de Saint-Tropez
(hors dispositif concurrents) :
Personnels et bénévoles
– Pass sanitaire
Village des Voiles
– Pass sanitaire
– Port du masque (suivant prescriptions préfectorales en vigueur aux dates de l’événement)
– L’accès à la boutique officielle North-Sails se fera par l’extérieur uniquement.
Toutes les animations sont prévues comme à l’habitude dans le respect des règles sanitaires.

Médias
– Accès à la salle de presse réservé aux seuls journalistes accrédités sous réserve de présentation du Pass Sanitaire
– Port du masque (suivant prescriptions préfectorales en vigueur aux dates de l’événement)
– Embarquements : Pass Sanitaire

Les partenaires des Voiles de Saint-Tropez
ROLEX
BMW
WALLY
NORTH SAILS
CHAMPAGNE BESSERAT DE BELLEFON
SUZUKI MARINE
MARSHALL
MERCANTOUR EVENTS
TORPEZ (VIGNOBLES DE SAINT-TROPEZ)
BERNARD OPTIC
DERBEZ JARDINS

Partenaires institutionnels
LA VILLE DE SAINT-TROPEZ
ESPRIT VILLAGE
PORT DE SAINT-TROPEZ
LES MARINES DE COGOLIN
FEDERATION FRANCAISE DE VOILE
YACHT CLUB DE FRANCE
INTERNATIONAL MAXI ASSOCIATION

Organisation :
Société Nautique de Saint-Tropez

Les Voiles catches its breath

05/10/2021, Saint-Tropez (FRA,83), Voiles de Saint-Tropez 2021, Maxi series, Race Day 1

              – The favourites confirm their status
              – The latest on the races
              – One Wally Trophy, all groups combined!

The expected Mistral episode translated as powerful winds throughout this Wednesday, with 42 knots recorded in the bay, gusting to 50 knots. Needless to say that in circumstances such as these it was impossible to host any races today. The 45 Maxi Yachts competing in the second week of Les Voiles wisely remained tucked up in the harbour, beefing up their warps as they awaited the much hoped for abatement at the end of the day. Following yesterday’s exceptional racing, there were a number of competitors who were not averse to the prospect of being able to enjoy a brief interlude with the Mediterranean providing the perfect backdrop. Inevitably, they have plenty of repairs to busy themselves with as a result of the bracing sailing in the bay breeze, which has produced some exceptional images which will doubtless ensure that the lavish and classy legend that is Les Voiles warms everyone’s hearts for a good while to come. Battle is set to resume on Thursday and naturally a new scenario, a new set, new lighting and new adventures await the enthusiastic skippers in the 4 IRC groups, to which will be added the highly exclusive in-house Mini championship comprising the 6 Wally in action at Les Voiles this week.

The latest on the racing
Following the totting up of the handicaps, the rankings in corrected time provide a wonderful snapshot of yesterday’s spectacular day of racing and a chance to really take notice of the ‘opposing armies’ in each of the groups, even if the strong breeze has creamed off the best of the smallest groups a little. Indeed, the Mini Maxis measuring 60 to 80 feet and grouped into IRC 4 have only managed to rank one of their races so far as the gusts of more than 30 knots convinced the majority of the contenders to wisely head back to port. It’s Elise Whisper, the Irish Southern Wind 77 which secured a much deserved victory as the only one in her group to complete the entire 36.5-mile course. Meantime, there was a battle royal in IR3B, dominated by the Mylius 80 Twin Soul in elapsed time, though ultimate victory went to the Wally 80 Lyra once the measurement was calculated. Jethou went one better, taking the win in IR3 A in both elapsed and corrected time. In IRC2, the J Class Topaz spent the whole day playing around with the Maxis in IRC 1. This evening, she takes the lead in IRC 2 ahead of the large sloop (33 metres) Silvertip (Dubois 2001). Suffice to say that the 45 Maxis are eagerly awaiting tomorrow’s action when a lighter and flukier breezier is forecast to reshuffle the cards for one and all.

The Wally treated to their very own championship within Les Voiles
6 sizeable Wallys with very different designs are racing at Les Voiles in a variety of groups. Indeed, Lyra (Wally 77), Ryokan (Wally 80) and Rose (Wally 80) are sailing in IRC 3B, Green Eyes (Wally 107) in IRC2, whilst Magic Carpet Cubed (Wally Cento) and Y3K (Wally 100) are in IRC1. As a result, a formula has been devised to award points to each yacht at the end of each race, taking into account the ranking of each boat in their respective groups, independently of the courses and ratings. In this way, yesterday’s race saw Lyra take pole position, ahead of Ryokan and Magic Carpet Cubed. The boat that places highest at the end of Saturday’s racing will receive the one and only Wally Trophy.

Robin Follin, Magic Carpet Cubed
24-year-old Robin Follin lives in nearby Sainte Maxime. With 7 world champion titles to his credit, he is a top-flight helmsman, particularly so aboard the first French boat to compete in the Youth America’s Cup and flying the flag of the Yacht Club de France. He currently divides his time between offshore racing with the preparation of his second Solitaire du Figaro campaign and sailing on a multitude of foiling craft. This week he’s sailing aboard the giant, Wally Cento Magic Carpet Cubed, with a crew of international stars.
“It’s a very special experience and one that’s very different to what I usually do in terms of my role aboard and my understanding of the boat. It’s very interesting to make by debut on this circuit and on this type of boat. Group synergy on a boat like this is super important. You need to understand how it works and the roles of each person. The crew is entirely Anglo-Saxon, so the language barrier also comes into play for me. It’s magical though. Yesterday, I was really starry-eyed! Neck and neck with Rambler and Comanche… I was knackered by the evening! It’s just a riot. We sailed to Le Lavandou and back in 4 hours! It’s incredible! What power, what a feeling! The boats are magnificent and you have to be very careful and take into account a great many factors. I think sailing on these big boats is an absolute must in every sailor’s career and it helps us to step up our game in other aspects of the profession. There are 28 of us aboard Magic Carpet, so the synergies, the communication and the anticipation are completely different to what we do in other types of sailing. You have to know how to adapt. You also need to know how to prove yourself and stand out because this kind of sailing is an elite sport and places aboard are few and far between. That’s part and parcel of the journey you undertake as a sailor. Finding a niche for yourself here is how you shape a career.”

Arnaud Boissières, Ryokan
« I’ve known ‘Mouette’ (Olivier Lozachmeur, boat captain on Ryokan ed’s note) for a long time. He’s a great guy and a great sailor. I’ve been coming to Les Voiles for 5 years and this year, on the back of the Vendée Globe, I was able to sail in Portofino as Mouette’s guest. Les Voiles is fantastic! We raced in the breezy conditions yesterday, side by side with Comanche and Rambler! Amazing! The boats and the crews are very honed. It’s really impressive to see. The crews are very professional and very nice. On the dock, you meet big names from every country. I have a bit of a crack at everything aboard. My mission: to learn one word of English a day! Joking aside, it’s very rewarding sailing on these big Maxis. They’re complex boats and sailing in crewed configuration really is a fully-committed exercise…”

 

Programme 2021
Week 2: Les Voiles de Saint-Tropez, Maxi Yachts
Sunday 3 and Monday 4 October: registration for all modern yachts above 18.29m
Wally, IRCA, Maxi yachts
Tuesday 5, Wednesday 6, Thursday 7, Friday 8, Saturday 9: regattas
Saturday 9 October: Prize Giving (Week 2)

 
Health measures set out by the Société Nautique de Saint-Tropez
(excluding competitor directive):
Personnel and volunteers
– Health Pass
Village des Voiles Race Village
– Health Pass
– Mask wearing (according to the Prefectural directive in place at the time of the event)
– Access to the official North Sails shop shall be via the exterior only
All entertainment is scheduled to go ahead as usual in line with the health regulations.

Media
– Access to the press office reserved for accredited journalists upon presentation of a Health Pass
– Mask wearing (according to the Prefectural directive in place at the time of the event)
– Media boat boarding: Health Pass

Partners to Les Voiles de Saint-Tropez
ROLEX
BMW
WALLY
NORTH SAILS
CHAMPAGNE BESSERAT DE BELLEFON
SUZUKI MARINE
MARSHALL
MERCANTOUR EVENTS
CHEVALIER TORPEZ (VIGNOBLES DE SAINT-TROPEZ)
BERNARD OPTIC
DERBEZ JARDINS

Corporate partners
LA VILLE DE SAINT-TROPEZ
ESPRIT VILLAGE
PORT DE SAINT-TROPEZ
LES MARINES DE COGOLIN
FEDERATION FRANCAISE DE VOILE
YACHT CLUB DE FRANCE
INTERNATIONAL MAXI ASSOCIATION

Organisation:
Société Nautique de Saint-Tropez

Les Voiles reprennent leur souffle

05/10/2021, Saint-Tropez (FRA,83), Voiles de Saint-Tropez 2021, Maxi series, Race Day 1

              – Les favoris déjà au rendez-vous ; le point sur les courses
              – Un Trophée Wally, tous groupes confondus!
              – Corinne Migraine (FFV) ; « Favoriser l’accès aux Maxis aux Espoirs Français! »

L’épisode « Mistraleux » attendu s’est concrétisé toute la journée par des vents puissants, 42 nœuds dans le golfe, accompagnés de rafales à 50. Inutile de préciser qu’en de telles circonstances, la tenue de régates s’est avérée impossible. Les 45 Maxi Yachts de la deuxième semaine des Voiles sont sagement restés à l’abri, consolidant leurs amarres, dans l’attente de l’apaisement espéré en fin de journée. Suite à l’exceptionnelle journée d’hier, nombre de concurrents ne sont pas fâchés de ce petit interlude propre à la Méditerranée. Ils vont mettre à profit ce repos forcé pour réparer les dommages inhérents à la tonique navigation dans la brise du golfe, qui a produit les exceptionnelles images qui vont venir entretenir la belle et riche légende des Voiles. Reprise des joutes dès jeudi, avec de toute évidence un nouveau scenario, un nouveau cadre marin, de nouvelles lumières, de nouvelles péripéties, pour des joutes toujours aussi passionnées dans chacun des 4 groupes IRC, auxquels s’ajoutent le mini championnat interne aux 6 Wally en compétition.

Le point sur les courses
Après calcul des handicaps, les classements en temps compensé permettent déjà, après la spectaculaire journée d’hier,  d’apprécier les forces en présence dans chacun des groupes, même si le fort vent a quelque peu écrémé les rangs des plus petits groupes. Les Mini Maxis de 60 à 80 pieds, regroupés en IRC 4 n’ont en définitive classé qu’un seul des leurs. Les bourrasques à plus de 30 noeuds ayant convaincu la majorité des protagonistes de rentrer sagement au port, c’est Elise Whisper, le Southern Wind 77 Irlandais qui reçoit les lauriers de la victoire, seul à boucler l’intégralité des 36,5 milles du parcours de son groupe. Belle bagarre en IR3B, dominé par le Mylius 80 Twin Soul en temps réel, mais dépassé après calcul de jauge par le Wally 80 LyraJethou s’est imposé chez les IR3 A en temps réel comme en temps compensé. En IRC2, Le J Class Topaz a joué toute la journée avec les Maxis du groupe IRC 1. Il prend ce soir la tête des IRC 2 devant le grand (33 mètres)  sloop Silvertip (Dubois 2001). Les 45 Maxis attendent avec impatience la journée de demain, et ce vent plus faible et plus instable qui va redistribuer les cartes pour chaque unité.

Les Wally ont leur propre championnat au sein des Voiles :
6 Wally de tailles et de conceptions très différentes naviguent aux Voiles, dans des groupes très distincts ; Lyra (Wally 77), Ryokan (Wally 80) et Rose (Wally 80) naviguent en IRC 3B, Green Eyes (Wally 107) en IRC2, tandis que Magic Carpet Cubed (Wallly Cento) et Y3K (Wally 100) sont en IRC1. Une formule a donc été imaginée pour attribuer des points à chaque voilier à l’issue de chaque manche, en entrant en ligne de compte le classement de chaque bateau dans son groupe distinctif, indépendamment des parcours et des ratings. La manche d’hier place ainsi Lyra en tête, devant Ryokan et Magic Carpet Cubed. Le bateau le mieux classé à l’issue des courses samedi recevra le Trophée Wally.

Corinne Migraine, Vice Présidente de la Fédération Française de Voile, chargée de la course au large et Offshore, navigante à bord de The Lady First ; « Des passerelles pour les Espoirs Français vers les gros bateaux, Maxis, Wally et Classiques! »
« Les Voiles sont un rendez-vous  du bonheur. On a l’impression de faire l’école buissonnière, de naviguer pendant que les autres travaillent dans l’été indien avec des bateaux sublimes. Cette semaine, il n’y a que des Maxi. Je pense que le plateau va continuer de grandir. J’ai beaucoup de chance de naviguer sur un Mylius 60 The Lady First de Monsieur Jean Pierre Dréau. On a, à bord, un équipage  très varié, en terme d’expérience, très représentatif de ce qu’est notre sport, et de ce que j’aimerai pourvoir construire plus largement au sein de la FFV,  c’est à dire construire des passerelles entre les différentes filières. Certaines existent déjà mais il faut les consolider. On a 3 Figaristes à bord, une jeune fille (Marina Lefort), issue du pôle France de Marseille en 470 et qui se prépare en double Mixte pour les JO de 2024. Elle passe cette semaine du 4,7 au 60 pieds. On a aussi Solen Richard, qui est issu de la filière Olympique Rochelaise et qui vise le Figaro. Ce qui se passe sur The Lady First, ce mélange d’expériences, je veux l’encourager. Il serait intéressant de développer avec cette voile d’exception, Wally, Maxis ou Classiques, d’obtenir des places de navigants, sur des événements comme les Voiles, pour des jeunes de haut niveau, proposés par la Fédération, en les accompagnant et en les valorisant, pour qu’ils complètent leur expérience, leur donner envie de naviguer plus sur ces bateaux et dans ce milieu très fermé. Avec le soutien de Jean François Cutugno du Yacht Club de Cannes, on va développer cette commission au sein de la Fédération, pour pouvoir approcher les grandes classes Wally, Maxis et Classiques, pour accueillir nos jeunes. Il s’agit d’un échange, talent de la jeunesse contre expérience multiple. Les Voiles de Saint-Tropez sont d’autant plus intéressantes qu’elles offrent ces opportunités aux jeunes français. Robin Follin est l’exemple de ce que nous voulons systématiser. Il y a beaucoup d’étrangers sur les bateaux alors que nous avons de nombreux talents désœuvrés en France… »

Robin Follin, Magic Carpet Cubed
Robin Folin, résidant de Sainte Maxime, 24 ans. 7 titres de champion du monde, barreur de haut vol notamment à bord du premier bateau français engagé dans la Youth America’s Cup sous les couleurs du Yacht Club de France. Il partage actuellement son temps entre la Course au large, avec la préparation de sa seconde Solitaire du Figaro et la navigation sur différents supports à foils. Il navigue cette semaine à bord d’un géant et son équipage de stars internationales, le Wally Cento Magic Carpet Cubed.
« C’est une expérience particulière, très différente de ce que je fais d’habitude, en terme de poste et de connaissance du bateau. C’est hyper intéressant de mettre un pied dans ce circuit et sur ce type de bateaux. La synergie de groupe sur ce type de bateau est très importante, Il faut comprendre comment ça marche et quels sont les rôles de chacun. L’équipage est 100% anglo saxon, donc le problème de la langue s’ajoute. Mais c’est magique. Hier, j’avais des étoiles dans les yeux! Bord à bord avec Rambler, Comanche… Je rentre crevé le soir! ça part dans tous les sens. On a fait un  Aller-Retour au Lavandou en 4 heures! C’est exceptionnel! Quelle puissance, quelles sensations! Les bateaux sont magnifiques, et il faut être très précautionneux, prendre en compte de nombreux détails. Je pense que naviguer sur ces gros bateaux fait absolument partie du cursus de chaque marin dans sa carrière, et nous fait progresser sur d’autres aspects du métier. On est 28 à bord de Magic Carpet, donc les synergies, la communication, l’anticipation est toute différente de ce que l’on pratique dans d’autres types de voile. Il faut savoir s’adapter. Il faut aussi savoir se montrer, se faire remarquer car c’est une voile élitiste, les places sont rares. Cela fait partie du cheminement de marins. Trouver sa place ici fait partie d’une carrière. »

Arnaud Boissières, Ryokan
« Je connais « Mouette » (Olivier Lozachmeur, boat captain de Ryokan ndlr) depuis longtemps. Un super mec et un super marin. Cela fait 5 ans que je viens aux Voiles, et j’ai cette année, au retour du Vendée Globe, pu naviguer à l’invitation de Mouette à Portofino. C’est une course formidable! On a régaté hier dans la brise, bord à bord avec Comanche, Rambler! Epoustouflant.  Les bateaux et les équipages sont très affutés.. C’est très impressionnant. Les équipages sont très pros et très sympas. Sur les quais, on rencontre des pointures de tous les pays. Je fais un peu tout à bord. Ma mission : apprendre un mot d’anglais par jour! Sans rire,  c’est très enrichissant de naviguer sur ces gros Maxi. Ce sont des bateaux complexes et la navigation en équipage est vraiment un exercice à part entière… »

Concours de Boules Place des Lices!
Que seraient les Voiles sans le traditionnel concours de boules place des Lices? Les Classiques, et les « petits » Modernes ont eu la possibilité de se défier amicalement sous les platanes de la célèbre place Tropézienne. Au tour des équipages très Anglo-Saxons des Maxis de s’essayer ce soir à l’exercice ô combien technico-stratégique et culturellement abscons de la pétanque!

Yacht extraordinaire …
Black Legend S (IRC 3, 10ème)  est sans conteste le plus abouti des Mylius 60 jamais mis à l’eau. Construit sur plans Alberto Simeone  en 2013 et soumis en 2018 à un refit complet, ainsi que toute une série d’optimisations, Black Legend S est désormais reconnu pour ses performances inégalées, ainsi que pour son design moderne et son élégance exceptionnelle. Combinant à la fois confort et performance, il a été largement optimisé en 2018 pour prendre part avec succès à ses premières courses, rassemblant à son bord à cette occasion parmi les meilleurs régatiers actuels du circuit international.

Programme 2021
Semaine 2 : Les Voiles de Saint-Tropez, Maxi Yachts
Jeudi 7, vendredi 8, samedi 9 : régates
Samedi 9 octobre : remise des prix (semaine 2)

Les mesures sanitaires prévues par la Société Nautique de Saint-Tropez
(hors dispositif concurrents) :
Personnels et bénévoles
– Pass sanitaire
Village des Voiles
– Pass sanitaire
– Port du masque (suivant prescriptions préfectorales en vigueur aux dates de l’événement)
– L’accès à la boutique officielle North-Sails se fera par l’extérieur uniquement.
Toutes les animations sont prévues comme à l’habitude dans le respect des règles sanitaires.

Médias
– Accès à la salle de presse réservé aux seuls journalistes accrédités sous réserve de présentation du Pass Sanitaire
– Port du masque (suivant prescriptions préfectorales en vigueur aux dates de l’événement)
– Embarquements : Pass Sanitaire

Les partenaires des Voiles de Saint-Tropez