Voiles de Saint-Tropez : Super Size !

0/10/2020, Saint-Tropez (FRA,83), Les Voiles de Saint-Tropez  2020, Les Voiles Super Series, Race Day1

– Maxis : affrontements majuscules dans le vent
Ryokan2 aux commandes des IRC 2

Elena of London et Puritan pour la beauté du geste

La première journée des Voiles consacrée aux Super Series a tenu toutes ses promesses. Dans le vent soutenu d’Ouest Sud-Ouest, les 20 maxi Yachts et les deux sublimes goélettes Elena of London et Puritan ont fait le spectacle dans le golfe, et jusqu’au Lavandou pour les grandes unités Modernes. Si Elena of London (Herreshoff 2009) chez les Classiques, et le chasseur de record Leopard3 (Farr 100) s’imposent sans grande surprise dans leurs groupes respectifs, les IRC 2 et IRC 3 ont non seulement offert un spectacle de toute beauté, notamment lors des phases de départ, mais laissent à augurer des affrontements au couteau de toute beauté tant les Wally 60 Ryokan2, Frers 60 Spectre, Lady First3 trouvent en Leaps&Bounds (Mills62) et jusqu’au VOR65 Polonais Sisi, matière à contester leur superbe.

Les Maxis allongent l’allure
Le beau flux d’Ouest qui balaie les rivages Varois encourageait ce matin Georges Kohrel et ses équipes de la Direction de course des Voiles, à lancer les 20 yachts Maxis en lice sur un long parcours vers Le Lavandou. 23 milles théoriques au menu, en direction de la Fourmigue, et retour. Située en pleine mer, l’île de la Fourmigue est un minuscule rocher perdu dans la baie du Lavandou à 3 km environ de la côte, dans l’Ouest de Saint-Tropez. Répartis en trois groupes, ces Super yachts s’élançaient dès 11 heures dans le sillage du Proto Leopard3. L’ancien détenteur du record de la traversée de l’Atlantique ouvrait résolument la route sur une mer de plus en plus hachée, et dans un vent bien établi à une vingtaine de noeuds. Le grand Proto se détachait irrésistiblement. Il franchissait la ligne d’arrivée avec une jolie marge au terme de 4 heures de course, insuffisant toutefois pour compenser son rating face au Swan 80 Britannique Umiko, déclaré vainqueur ce soir.

Ryokan2 marque les esprits …
Le groupe des IRC2 réunit un plateau particulièrement relevé en terme d’excellence sportive. On l’observait dès la phase de départ peu après 11 heures 15 ce matin, quand les 8 protagonistes se jetaient littéralement et dans un bel ensemble sur la ligne de départ. Lancé tribord amure, Leaps&Bounds, Le Vills-Vismara 62 de Jean Philippe Blanpain était le plus prompt à envoyer le spi et à glisser à toute allure vers la sortie du Golfe. Il résistait magistralement aux retours express de Spectre, le Frers 60 de Peter Dubens à bord duquel officie Nick Rogers, le médaillé d’argent Olympique de 470 Britannique. Les Mylius 60 Sud de Maurits d’Orange, et Lady First3 de Jean-Pierre Dreau accompagnaient un Wallyno – le bateau de Benoit de Froidmont, le président de l’International Maxi Association – fraichement sorti de chantier dans ce superbe premier bord de portant au contact. Le Wally80 Ryokan2 marque cependant les esprits ce soir, les hommes de Philippe Ligier s’impose en temps réel et en temps compensé, devançant Spectre et Leaps&Bounds au terme d’une empoignade particulièrement serrée. En IRC 3, c’et Nina, le BX60 de Milan Markovic qui s’impose en temps réel après réduction du parcours à hauteur de Cap Camara.

Les partenaires du jour
International Maxi Association : Benoit de Froidmont L’International Maxi Association (IMA) représente les propriétaires de Maxi yachts du monde entier. Reconnue en 2010 comme la classe internationale de Maxi yachts de la World Sailing, l’IMA est la seule habilitée à organiser des championnats du monde officiellement sanctionnés pour les Maxi yachts. L’IMA compte désormais 60 membres du monde entier. Le président actuel de l’IMA est Benoît de Froidmont, propriétaire du Wally 60 Wallyño. Le secrétaire général est Andrew McIrvine, ancien amiral et commodore du Royal Ocean Racing Club. Avec deux classes affiliées (Maxi 72s, et, depuis 2017, la J Class) et une classe associée (Wally Class) et des liens avec d’autres telles que l’International Schooner Association, l’IMA a pour mission de « guider et structurer les courses de maxi yachts. Les Voiles de Saint-Tropez, font, pour la deuxième année consécutive, partie intégrante du Mediterranean Maxi Inshore Challenge. « C’est une année sans ! Aucune régate ne s’est tenue cette saison. Seules les Voiles de Saint-Tropez vont nous permettre de régater enfin en 2020, mais l’IMA tient le cap, puisque deux propriétaires nous ont rejoint. La classe poursuit son développement, en travaillant sur de nouvelles pistes, comme par exemple sur un championnat des Caraïbes similaire à celui de Méditerranée. On envisage 2021 avec optimisme, avec un calendrier déjà bien rempli notamment avec nos classes affiliées, J Class et Wally. En ce qui concerne la participation de Wallyno aux Voiles, nous avons effectué quelques modifications cet hiver que nous allons tester ici. Il y a une belle concurrence sur l’eau. Nos amis anglais ne sont pas là mais la concurrence viendra de Suisse, des Pays Bas. Au niveau technologique, les foils sont dans tous les esprits mais pas encore à l’ordre du jour sur nos bateaux. On observe beaucoup l’Imoca, qui est un peu l’équivalent de la Formule 1 pour nous. Nous espérons retrouver le plaisir sur l’eau, et cet esprit typique de Saint-Tropez, fait de fair play sportif et de convivialité. »

Port de Saint-Tropez : Jean François Tourret
Jean François Tourret est directeur du Port de Saint-Tropez depuis déjà 11 saisons. Grâce au professionnalisme de ses équipes, il a traversé cette difficile année 2020 avec sérénité, malgré des pertes conséquente cette l’année. « Avec environ 130 bateaux durant la première semaine des Voiles, nous n’avons connu aucune difficulté particulière. Cette édition des Voiles reflète parfaitement ce que nous avons connu cette année, avec énormément d’annulations et l’absence de nos habitués Américains et Anglo-Saxons. Les Voiles restent l’événement fort de notre année et toutes mes équipes se mettent en quatre pour bien accueillir les régatiers. »

En bref Les Multis aiment le golfe Grosse migration de trimarans océaniques à Saint-Tropez cette semaine. Après les amicales visites des Multi50 Primonial (Sébastien Rogues) et ARSEP-Solidaires en peloton (Thibaud Vaucher Camus), accompagné d’Ultime émotion (ex Gitana 11), c’est au tour d’Yves le Blévec de venir exposer son trimaran Ultim Actual Leader (ex Sodebo2). En fin de journée, c’est Loïc Peyron qui a fait son entrée à la barre d’un majestueux Gun Boat, catamaran de croisière rapide de 80 pieds.

Ils sont aux Voiles cette semaine : Xavier Macaire, Figaro (Lady First) Christopher Pratt, Figaro – Imoca (Lady First) Olivier Bausset , médaillé olympique 47à (Lady First) Corinne Migraine, Vice-Présidente FFV (Lady First) Gerald Véniard, Figaro (Wallyno) Olivier Lozachmeur, Groupama, The race (Ryokan2) Eric Dumont, Imoca (Wally No) Rémi Bauvais, Class40, Imoca (Wally No) Ryan Breymaier, Imoca, Ultime, Class40 (Kallima) Mitch Booth, Olympisme, America’s Cu (Leopard 3) Nick Rogers, Médaillé olympique (Spectre)

Programme 2020 : Semaine 2 :
Les Voiles Super Series
Dimanche 4 et lundi 5 octobre : accueil des grandes unités (Wally, IRCA, Maxi yachts, Grands Traditions, grandes Goélettes) Mardi 6, mercredi 7, jeudi 8, vendredi 9 : régates des grandes unités Vendredi 9 octobre : remise des prix (semaine 2)

Les mesures prévues par la Société Nautique de Saint-Tropez (hors dispositif concurrents) :
Personnels et bénévoles – Dépistage de l’ensemble des intervenants avant et pendant la manifestation Village des Voiles – Réduction du village à 400 m2 (au lieu des 1 500 m2 habituels), 400 personnes maximum – Espaces exposants limités aux partenaires. L’accès à la boutique officielle North Sail se fera par l’extérieur uniquement. – Port du masque, prise de température à l’entrée et gel hydroalcoolique : obligatoires – Collaboration avec le laboratoire Cerballiance pour dépister les personnes désireuses de le faire. – Animations : Les traditionnels concours de boules, défilé des équipages, fête des équipages et sardinade ne pourront avoir lieu cette année. Médias – Formalités d’enregistrement dématérialisées, pas de salle de presse, contact avec le service de presse par email, sms ou téléphone uniquement. Pour les embarquements : test négatif de moins de 72 heures, port du masque obligatoire, rendez-vous d’embarquements aux pieds des bateaux.

Les partenaires des Voiles de Saint-Tropez ROLEX BMW NORTH SAILS CHAMPAGNE BESSERAT DE BELLEFON EAUX 808 SUZUKI MARINE MERCANTOUR EVENT MARSHALL TORPEZ (VIGNOBLES DE SAINT-TROPEZ) BERNARD OPTIC LORO PIANA INTERNATIONAL MAXI ASSOCIATION DERBEZ JARDINS PORT DE SAINT-TROPEZ LES MARINES DE COGOLIN FEDERATION FRANCAISE DE VOILE YACHT CLUB DE FRANCE

Organisation : Société Nautique de Saint-Tropez

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *