TOUS VAINQUEURS !

25/09/2016, Saint-Tropez (FRA,83), Voiles de Saint-Tropez 2016, Trianing Day

–          Spartan s’adjuge le Trophée des Centenaires

–          Eugenia V au palmarès de la Club 55 Cup

–          Les 15 m JI sans répit ; Mariska fait le trou !

 

La traditionnelle Journée des Défis avait aujourd’hui la saveur sucrée-salée d’une belle journée d’été. Avec plus d’une vingtaine de challenges lancés au hasard des affinités des uns et des autres, rassemblant parfois jusqu’à cinq protagonistes pour un même départ, 18 voiliers centenaires en course pour le gain du Trophée des Centenaires du Gstaad Yacht Club, l’impitoyable lutte fratricide des quatre 15 mJI, et la régate originelle rejouée cette année par Eugenia et Star Saphire, l’heure était à la célébration la plus amicale du bonheur de naviguer, dans le vent et sous le soleil, nimbée de la magie étincelante du golfe. Intermède joyeux au cœur de la semaine des Voiles, ce jeudi n’aura en définitive sacré que des vainqueurs.

 

A Spartan le Trophée du Centenaire

Ils étaient au final 18 voiliers centenaires à participer à la 6ème édition du Gstaad Yacht Club Centenary Trophy. Dès 12 heures 30, selon un ordre pré-établi en fonction de la taille des voiliers, les vénérables et non moins élégants Classiques se sont élancés dans le sillage de Lulu (Cotre aurique de 1897 signé Rabot Caillebotte) depuis le Portalet, vers la marque de la Verughe et retour, soit un parcours de 9 milles nautiques. Premier à rallier Saint-Tropez au bout d’un peu plus d’une heure de régate, c’est le magnifique New York 50 Spartan (Herreshoff 1912) qui s’adjuge un Trophée de plus en plus convoité. Il devance au terme d’un joli mano a mano Olympian (Gardner 1913) et Rowdy (Herreshoff 1916).

 

La Club 55 Cup à Eugenia V

Moment très attendu aux Voiles, plus pour sa portée symbolique et son lot d’anecdotes et de bonne humeur, la Club 55 Cup, sur les traces de Pride et Ikra en 1981, opposait ce matin au départ du Portalet, et jusqu’à la plage de Pampelonne, soit une distance d’environ 10 milles, Eugenia V (Rhodes 1968) à Star Sapphire, le ketch Bermudien ((1857 signé Jack Laurent Giles (1957). C’est Eugenia qui l’emporte, s’octroyant le plaisir d’accueillir l’équipage vaincu au Club 55.

 

Pas de répit pour les 15 m JI

Les élégants et ô combien sportifs 15 m JI ignoraient aujourd’hui la traditionnelle journée des Défis. Dans la quête du titre annuel qui sacre ces quatre survivants de la Classe des 15 métriques, (Hispania, Mariska, The Lady Anne et Tuiga ) chaque opportunité de valider des manches est mise à profit. La spécificité du championnat 2016 consiste en effet à additionner, pour l’obtention du titre final, toutes les manches disputées lors des trois grands rendez-vous de l’année, Puerto Sherry, San Remo, et les Voiles de Saint-Tropez. Peu de droit à l’erreur donc. Mariska a aujourd’hui pris une sérieuse option pour la victoire, non seulement aux Voiles, mais aussi au décompte final. Deux victoires de manche lui permettent de rejeter un peu plus loin au tableau d’affichage Tuiga et The Lady Anne.

 

Le Liban à Saint-Tropez

La réputation des Voiles est, on le sait, universelle. Elle attire les marins du monde entier, y compris des régions parfois oubliées du yachting, pour des raisons faciles à imaginer. Et pourtant, un équipage Libanais a tenu à réaliser son rêve, naviguer dans le golfe avec la crème du yachting mondial. Un rêve réalisé avec l’aide de deux coaches bénévoles Néerlandais, Yvonne Beusker et Eric van Vuuren, qui ont répondu à l’appel de Patrick Soumrani, et se sont rendus à Beyrouth pour entrainer et préparer un équipage de 8 libanais. Ils naviguent cette semaine aux Voiles à bord d’un J 122 de location, Noisy Oyster, et figurent en milieu de tableau du Groupe des IRC D.

 

Le point à mi-parcours

 

Le Trophée Rolex

Moonbeam IV (Fife 1914), auteur de deux belles places de deuxième, tient bon les rênes du commandement dans le groupe des Grands Tradition. Le grand sloop Cambria occupe la deuxième place, moins heureux lors de la course de mardi. Halloween et Moonbeam III demeurent en piste pour l’attribution du Trophée, à deux longueurs du leader.

 

Le Trophée BMW

Les Wally, sur leur rond dédié à Pampelonne, ont validé 3 courses depuis dimanche. L’impérial et peut-être intouchable Wally Cento Magic Carpet Cubed occupe déjà avec 4 longueurs d’avance la tête du classement général provisoire. Le Wally 80 Nahita est un splendide deuxième, devant un autre 80 pieds, Lyra80. A noter la montée en puissance du nouveau Wally Cento Galateia, auteur d’une belle troisième place hier.

 

Le Groupe Classique Marconi Aurique

1 – Yanira (Aas 1953)

2- Samarkand (Sparkman& Stephens 1958)

3-Eugenia I(Rhodes 1968)

 

Groupe Classique Marconi B

1- Argos (Holman 1964)

2- Outlaw (Illingworth 1963)

3- fantastique (Mauric 1970)

 

Groupe racer – rapides 12 m JI

1- Ikra (Boyd1964)

2- Il Moro di Venezia (Frers 1976)

3- Galvana – S&S 1974

 

Groupe Epoque Aurique

1- Chinook (Herreshoff 1916)

2-Olympian (Gardner 1913)

3-Spartan (Herreshoff 1912)

 

Epoque Aurique B

1- Lulu (Rabot Caillebotte 1897)

2- Kelpie of Falmouth (Sweisguth 1928)

3 Marigold (Nicholson 1897)

 

Groupe Epoque Marconi

1- Rowdy (Herreshoff 1916)

2-Enterprise (Olin Stevens 1940)

3- Seven seas of Porto (Clinton Crane 1935)

 

Groupe Epoque Marconi B

1-Leonore (Anker 1925)

2- Carron II (Fife 1935)

3- Jour de Fête (Paine 1930)

 

Modernes

5 Groupes de voiliers Modernes régatent à Saint-Tropez, répartis en 5 catégories régies par l’IRC.

Groupe IRC A

Rambler 88 (George David) mène les débats en alternance avec l’autre Mini Maxi, Leopard à Michael Slade. Les deux « avions de chasse » se partagent les victoires. Lionel Péan place son VOR 70 « S » sur le podium, fruit d’une belle régularité en temps réel. Il distance de deux petites longueurs l’immense ClassJ Velsheda.

Groupe IRC B

Même scenario en tête du Groupe IRC B où L’Adria 49 Flo D’Orient à Bernard Coquelet est à égalité avec le Baltic 50 Music (James Blackmore). Idre, un Hanse 470 n’est pas encore distancé et sera jusqu’à dimanche menaçant.

Groupe IRC C – Trophée Edmond de Rothschild

Ce groupe hautement compétitif rassemble de redoutables racers de 50 et 52 pieds. Les TP 52 Freccia Rossa au Russe Vadim Yakimenko et Team Vision (Jean Jacques Chaubard) y règnent en Maitre avec le plan Botin Arobas de Gérard Logel en embuscade. Le Swan 42 Long Echo monte en puissance.

Groupe IRC D

L’A 40 Team Chalets (Philippe Saint André) écrase littéralement la concurrence avec deux victoires de manche. Le J 133 Black Jack (Eric Gicquel) s’accroche et tient à distance le J 112 J Lance 12 à René Estoppel.

Groupe IRC E

Groupe très dense avec pas moins de 36 engagés. Le M 36 Absolutely de Philippe Frantz rafle tout sur son passage. Le A 35 Tchin (Jean Claude Bertrand) et le J 111 Merlin de Sergey Chevtsov se partagent les restes, sous la menace de Heat, le Farr 30 de Max Augustin.

 

Le défilé des équipages

C’est une tradition qui a pris ces dernières années une ampleur toute en bonne humeur, le défilé des équipages façon carnaval. Les teams se griment à leur gré et selon un thème qui leur est cher, pour défiler depuis le Village des Voiles jusqu’au bout du port, escortés musicalement par les clowns du cirque de Monaco. L’édition 2016 n’a pas failli et dès 18 heures, le port résonnait des éclats joyeux de pas moins de 15 équipages maquillés et bariolés, au premier rang desquels paradaient les hommes d’Hispania et de Tuiga, mais aussi du 12 m JI France. Un Jury les attendait au terme d’un défilé émaillé de gags et d’éclats de rire, pour sacrer l’équipage le plus original dans ses accoutrements et son défilé.

 

Le concours de Boules

Très couru des régatiers, le concours de boules disputé hier soir place des Lices a tenu toutes ses promesses de bonne humeur et de convivialité internationale. 252 joueurs répartis en 84 triplettes avaient répondu présents au rendez-vous proposé par l’Association de la Boule Tropézienne. Au terme d’un final acharné, c’est équipage de Java Bleue (Sloop Bermudien) qui s’impose face aux hommes d’Havsornen (Hall 1937)

 

Le saviez vous?

Serenade, un class N en forme de canoé

Pour sa seconde année aux Voiles, suite à une belle restauration signée Gilbert Pasqui, le Class N de la jauge universelle Sérénade étonne par sa coque norvégienne en forme de canoé. Ce sloop en acajou et cèdre lancé en 1938 en Californie a connu une existence pour le moins agitée depuis sa participation à la Transapacifique de 1938. Propriété du violoniste Jasha Heifetz, qui l’a imaginé avec l’architecte Nick Sheldon Potter, le Herreshoff Californien, le bateau a accueilli nombre de célébrités Hollywoodiennes, (Humphrey Bogart, Eva Gabor…) avant de rejoindre Chicago et les Grands lacs, puis la Côte est des Etats-Unis. C’est le français Alain Moatti qui le récupère dans le Maine en 2014 et décide de le restaurer en Méditerranée. Nigel Pert et Jacques Taglang préparent une monographie sur ce passionnant sujet, pour une sortie prévue l’an prochain aux Voiles.

 

Yacht extra – ordinaire…

Chancegger, un voilier d’essai…

Présent à Saint-Tropez, le 12 m J France est le premier voilier français spécialement construit pour la Coupe de l’America par le Baron Bich. Mais auparavant, ce passionné de la Coupe commande à Britton Chance un 12 Mètre JI, qu’il fait construire en Suisse, au chantier Hermann Egger. Ainsi sortit Chancegger, un bateau qui ne devait jamais courir mais seulement servir à préparer la construction du futur bateau compétiteur et participer aux entraînements. Mme Sargent Shriver, épouse de l’ambassadeur des États-Unis en France et sœur du président Kennedy, est la marraine de Chancegger, mis à l’eau en 1969. Construit en France – comme l’exigeait le règlement de la Coupe de l’America – à Pontarlier (Doubs), ce premier 12 Mètres J.I. français fut servi par un savoir-faire et des techniques de haut niveau en particulier pour la construction de la coque en 3 plis d’acajou de plus de 30 ans et pour les winchs faits en France sous la direction de Claude Bich.

 

Météo du jour :

Vendredi, l’ambiance estivale perdure sur la zone du golfe de Saint-Tropez. Le vent s’établira au sud ouest pour un peu plus de 10 nœuds.

 

Le partenaire du jour

Kappa et les voiles de Saint-Tropez : 

Depuis 1999, les plus beaux bateaux à voiles se donnent rendez-vous dans le Golfe de Saint-Tropez pour participer à un événement d’exception : Les Voiles de Saint-Tropez.

Robe di Kappa est pour la sixième année consécutive le partenaire textile officiel de ce grand rassemblement de passionnés de voile. Pour sa nouvelle collection, la griffe italienne propose ainsi une large gamme de produits sportswear chic, déclinés au travers de trois univers distincts.

Une première gamme hommage à l’événement baptisée « Event » qui propose des produits colorés, animés de nombreux détails (broderies, patchs, surpiqûres). On retrouve bien évidemment le polo phare de la collection décliné en 9 coloris ainsi que le modèle collector, très prisé par les amoureux de l’événement.

Pour les amateurs de la marque souhaitant des produits authentiques mais plus discrets, la gamme « Classic » est idéale. Du polo homme intemporel à la robe légère pour femme, chacun saura trouver l’article idéal à porter toute l’année.

La collection 2016 s’enrichit enfin de vêtements au design technique proposant une vraie rupture avec le passé. Ici, pas de patchs ni de broderies, mais des coutures thermocollées et un nouveau logo imprimé « VST 43° », référence à la latitude de Saint-Tropez. Cette gamme « Modern » saura à coup sûr séduire un large public amateur de nautisme et souhaitant des vêtements agréables au design épuré.

Retrouvez tous les produits officiels des Voiles de Saint-Tropez dans une boutique de 180 m² au Village des Voiles mais aussi dans les autres boutiques de la presqu’île, à Sainte-Maxime & Port Grimaud et Résidence du Port et Plage de Moorea.

Toute la collection Kappa Voiles de Saint-Tropez 2016 sur http://www.les-voiles-de-saint-tropez.fr

 

 

 

Partenaires des Voiles de Saint-Tropez ROLEX

BMW GROUPE EDMOND DE ROTHSCHILD WALLY KAPPA

HOTEL BYBLOS

MERCANTOUR EVENTS LES MARINES DE COGOLIN L’ESPRIT VILLAGE DE SAINT-TROPEZ

POMMERY

JETFLY

 

PROGRAMME

VOILIERS MODERNES

Vendredi 30 septembre et Samedi 1 octobre : Parcours côtier, 1er départ 11h

 

VOILIERS DE TRADITION

Vendredi 30 septembre et Samedi 1 octobre : Parcours côtier, 1er départ 12h00

 

Pour tout le monde remise des prix

Dimanche 2 Octobre, à partir de 11 heures

Organisation :

Société Nautique de Saint-Tropez, Président : André Beaufils Principal Race Officer : Georges Korhel Moyens sur l’eau : Philippe Martinez Administration et coordination logistique à terre : Emmanuelle Filhastre Inscriptions : Frédérique Fantino

Rédaction : Denis van den Brink Communication : Chloé de Brouwer

Site internet : www.lesvoilesdesaint-tropez.fr

Facebook : les Voiles de Saint-Tropez officiel

Twitter : @VoilesSTOrg

 Relations Presse :

Maguelonne Turcat

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *