LES VOILES TELLES QU’ON LES AIME !

28/09/2016, Saint-Tropez (FRA,83), Voiles de Saint-Tropez 2016, Day 3, Classic fleet

–          Nouvelle journée de régate sous le soleil

–          Demain, les Défis ou l’éternel esprit des Voiles

–          Le point à mi-parcours chez les 15 m JI et les Wally

L’été n’en finit pas de célébrer les plus beaux yachts du monde à Saint-Tropez. Le chaud soleil omniprésent depuis le début des régates s’est aujourd’hui adjoint les services fort appréciés des marins d’un joli flux de secteur sud est propice à régater, depuis le fond du golfe pour les majestueux yachts Classiques, jusqu’à Cavalaire pour les futuristes Wally. L’esthétisme et l’élégance, indissociables du plan d’eau des Voiles, s’effaçaient pourtant un moment au profit du sport et de la régate quand dès midi les 5 groupes IRC s’élançaient en cadence pour 17 milles de course depuis la Nioulargue. Tous ces voiliers venaient en milieu d’après-midi mêler leurs gréements High-tech ou traditionnels en un même élan vers la ligne d’arrivée sous le Portalet. Les maxi yachts Rambler et Leopard, suivis du ClassJ Velsheda se montraient de nouveau irrésistibles en tête des grands IRC A. Ils précédaient l’arrivée dans un mouchoir des somptueux 15 m JI en lutte pour le titre 2016.

Rien n’est joué chez les Classiques

Les majestueux 15 mJI disputent à Saint-Tropez la dernière manche de leur championnat annuel. Ils ont déjà validé 3 courses. C’est The Lady Ann qui retrouve à Saint-Tropez des couleurs qui lui ont fait défaut lors des précédentes rencontres de la Classe. Le plus récent des plans Fife (1912) mène la danse à mi-parcours, avec un petit point d’avance sur Mariska (1908), en tête du classement général. Tuiga (1909), en remportant la manche du jour, laisse la dernière place à Hispania (1909).

Chez les Grand Tradition du Trophée Rolex la bagarre attendue entre Cambria et les deux Moonbeam tient déjà toutes ses promesses.

Les modernes engrangent des manches

Les Wally, sur leur rond dédié à Pampelonne ont eux aussi validé 3 courses depuis dimanche. L’impérial et peut-être intouchable Wally Cento Magic Carpet Cubed occupe déjà avec 4 longueurs d’avance la tête du classement général provisoire dans la quête du Trophée BMW. Le Wally 80 Nahita est un splendide deuxième, devant un autre 80 pieds, Lyra80. A noter la montée en puissance du nouveau Wally Cento Galateia, auteur d’une belle troisième place aujourd’hui.

Pour les 25 concurrents du groupe IRC C comptant pour le Trophée Edmond de Rotschild, les 17 milles du parcours du jour ont de nouveau vu l’affrontement entre les favoris : les TP 52 Freccia Rossa, Alizee, Conviction, Team Vision, le plan Botin Arobas et les Swan 50 Lady Killer et Genapi.

Demain, on jette le gant !

Le jeudi, les Voiles de Saint-Tropez célèbrent l’esprit créateur de la régate originale vers la Nioulargue entre Ikra et Pride. Les concurrents sont traditionnellement invités à se défier au gré de leurs affinités, en dehors de toute logique de jauge, pour le simple plaisir d’en découdre entre régatiers…

La Club 55 Cup résume à elle seule la philosophie des Voiles, qui mêle régate, amour de la mer et des bateaux, et bonne humeur partagée. Ainsi, le règlement très strict de la Club 55 – qui prévoit une caution en bouteilles de rosé de la presqu’île en cas de réclamation – ne permet pas forcément de savoir qui en sera le tenant… ni l’aboutissement ! Seule obligation incontournable : le propriétaire du bateau doit être à bord en personne le jour de la redoutable épreuve. Cette année, c’est Eugenia V (Rhodes 1968) qui a été désigné « defender » par un conseil de sages.  Le célèbre ketch Marconi de 21,60 m a choisi de défier Star Sapphire, le ketch Bermudien (1857 signé Jack Laurent Giles (1957).

Les 15 m JI profiteront de cette journée « hors course », pour continuer leurs joutes fratricides. Pas moins de trois courses sur parcours construits sont envisagées, dans le golfe, entre Sainte Maxime et Saint-Tropez.

 

Quelques Défis à suivre dès midi…

Les trois 12 mJI : Ikra (Boyd 1964) – Emilia (Costaguta 1930) – France (Mauric 1970)

Aile VI (Arbaut 1928) – Harlequin (Nilson 1948)

Ratafia (Mauric 1967) – Palynodie II (Olin Stephens 1962)

Les 3 Swan 50 : Cuordileone, Genapi et Ladykiller

Monbeam III (Fife 1903) – Eva (Fife 1906)

Althane – Tupaï – KismetNina (Modernes)

S (VOR 70) – Moonbeam III (Fife 1903)

 

Trophée du Centenaire- Centenary Trophy

Les Centenaires bénéficient aussi de leur propre trophée, demain jeudi, initié en collaboration avec la Société Nautique de Saint-Tropez par le Gstaad Yacht Club en 2011. 20 sublimes voiliers construits avant 1916 seront sur la ligne de départ dès midi. Présence attendue également du « jeune » centenaire Eva, cotre aurique sur plan Fife de 1912 dont le propriétaire, Pete Townshend, s’est illustré sur d’autres terrains de jeux que celui de la régate en qualité de guitariste et fondateur du célébrissime groupe des Who.

Les engagés Centenaires :

Lulu (Rabot Caillebotte 1897)

Chinook (Herreshoff 1916)

Esterel (Sibille 1912)

Eva (Fife 1906)

Kelpie (Mylne 1903)

Marga (Liljegren 1910)

Nin (Quernel 1913)

Olympian (Gardner 1913)

Phoebus (Godinet 1903)

Silhouette (Fife 1910)

Spartan (Herreshoff 1912)

Tigris Mylne 1899

Viola (Fife 1908)

Marigold (Nicholson 1892)

Morwenna (Hope 1914)

Nan of Fife (Fife 1896)

Owl (Shepherd 1909)

Veronique (Luke 1907)

Rowdy (Herreshoff 1916)

Mignon (Plym 1905)

Special guest :

Folly (Nicholson 1907)

 

Palmarès ;

2011: Bonafide (1899)

2012: Marigold (1892)

2013: Régate annulée pour cause de mauvais temps.

2014: Olympian (1913)

2015: Oriole (1905)

 

Le saviez vous

Nan a 120 ans!

Lancé en 1896, Nan of Fife fête à Saint-Tropez, et durant toute la semaine des Voiles, ses 120 ans ! Philippe Menhinick, son propriétaire-sauveteur a convié pour l’occasion de nombreux amis, au premier rang desquels, le parrain du bateau, le chef étoilé Olivier Roelinger, accompagné de la marraine Martine Nahmani. « Saint-Tropez est un peu notre second foyer » témoigne cette dernière, « Philipe y navigue depuis plus de 15 ans. » Fête à terre, sport sur l’eau où Nan espère bien en cette année particulière, briller de mille feux, cet anniversaire épouse tous les ingrédients de l’esprit des Voiles. Pour la petite histoire, Nan est une altération du prénom Ann, mais également de nanny, diminutif anglais de grand-mère, et également de nourrice. On dit parfois Nan of Fife, en référence à son architecte et constructeur.

C’est William Fife Jr, (1857-1944) qui assura la conception et la réalisation de Nan à Fairlie. Nan a été commandé par Thomas Burrowes, un irlandais déjà propriétaire de plusieurs voiliers. Nan est le plus ancien plan Fife naviguant à ce jour. Il a été notamment deux fois vainqueur aux Voiles de Saint-Tropez.

En 1998, Philippe Menhinick retrouve Nan, le bateau de son grand-père de 1948 à 1952. Il le rachète et commence la restauration le 17 Septembre 1999. Il faudra 2 ans à toute l’équipe pour que le bateau soit de nouveau prêt pour naviguer.

Nan s’est vu offrir les matériaux les plus nobles : pont en pin d’Oregon, espars en spruce, bordés en acajou. Le carré est d’origine ainsi que les claires-voies et la descente.

Folly avec les Centenaires…

Le 8 Metre Folly gréé Aurique et lancé en 1907 participera en tant qu’invité au Trophée du Centenaire ; Folly, un plan Camper et Nicholson était en 2014 barré à Saint-Tropez par German Frers. Folly est le premier 8 Metre conçu et construit par Charles Nicholson pour répondre aux plans Fife. Les 8 Metre furent représentés aux Jeux Olympiques dès les Jeux d’été de 1908 et jusqu’à ceux de 1936. De 1907 à 2008 furent construits environ 500 bateaux correspondant à la jauge, dont 177 naviguent toujours, selon l’International Eight Register.

 

Yacht Extraordinaire : Fjord III

A observer dans le groupe Epoque Marconi C, Fjord III, un plan German Frers de 15 m de 1947 skippé par…German Frers junior ! Ce bateau a établi la réputation de Frers. Le génial argentin crée ce bateau pour relever le défi entre marins argentins et brésiliens, en régate entre Rio et Buenos Aires. Il a ainsi dessiné un voilier simple, épuré, à partir de bois venu du nord de l’Argentine. Ainsi est né Fjord III, qui vient de passer huit mois dans un processus de restauration dans un chantier naval à Piriápolis.

Météo du jour ; Belle journée ensoleillée, chaude. Le vent tournera du sud au sud-ouest, pour une dizaine de nœuds…

Le partenaire du jour

Groupe Edmond de Rothschild

Les valeurs de la voile, des régates et de la course au large, qui s’expriment quotidiennement au sein du Gitana Team, sont partagées par les 2800 collaborateurs du Groupe Edmond de Rothschild, dans plus de 30 implantations dans le monde. Au cœur de la culture familiale des Rothschild, ces valeurs sont porteuses d’humilité et d’authenticité, d’esprit d’équipe, mais aussi de savoir-faire et d’innovation, sans oublier le goût de l’excellence et le dépassement de soi.

 »La voile est une tradition depuis 140 ans chez les Rothschild et c’est un thème de sponsoring naturel pour notre Groupe. Particulièrement aux Voiles de Saint-Tropez, l’événement qui a pris la suite de la Nioulargue, que le Baron Edmond de Rothschild gagnait en 1984 sur Gitana VIII. En 2000, son fils Benjamin de Rothschild a mué la passion familiale en école de l’excellence en créant le Gitana Team, une écurie de course comptant parmi les plus compétitives de la course au large française. A titre personnel, passionné de navigation, je suis très heureux que notre Groupe s’inscrive dans la tradition des régates à Saint-Tropez et relève, dans le même temps, le défi de la compétition du grand large en prenant le départ du Vendée Globe le 6 novembre prochain avec Sébastien Josse. En tant que président du Groupe en France, je m’associe à l’ensemble de nos collaborateurs pour soutenir avec fierté les marins qui portent nos couleurs en perpétuant la saga familiale. »

Vincent Taupin, président du directoire, Edmond de Rothschild (France).

Aux Voiles de Saint-Tropez, le Trophée Edmond de Rothschild récompense le vainqueur parmi les « voiliers modernes » de la catégorie IRC C.

Partenaires des Voiles de Saint-Tropez

ROLEX
BMW
GROUPE EDMOND DE ROTHSCHILD
WALLY
KAPPA
HOTEL BYBLOS
MERCANTOUR EVENTS
LES MARINES DE COGOLIN
L’ESPRIT VILLAGE DE SAINT-TROPEZ
POMMERY
JETFLY

 

PROGRAMME

VOILIERS MODERNES

Jeudi 29 (journée J. Laurain, Journée des défis), Vendredi 30 septembre et Samedi 1 octobre : Parcours côtier, 1er départ 11h

VOILIERS DE TRADITION

Jeudi 29 (journée J. Laurain, Journée des défis, Club 55 Cup, GYC Centenary Trophy), Vendredi 30 septembre et Samedi 1 octobre : Parcours côtier, 1er départ 12h00

Pour tout le monde remise des prix

Dimanche 2 Octobre, à partir de 11 heures

Organisation :

Société Nautique de Saint-Tropez, Président : André Beaufils Principal Race Officer : Georges Korhel Moyens sur l’eau : Philippe Martinez Administration et coordination logistique à terre : Emmanuelle Filhastre Inscriptions : Frédérique Fantino

Rédaction : Denis van den Brink Communication : Chloé de Brouwer

Site internet : www.lesvoilesdesaint-tropez.fr

Facebook : les Voiles de Saint-Tropez officiel

Twitter : @VoilesSTOrg

 

 

Relations Presse :

Maguelonne Turcat Tel 06 09 95 58 91 E-mail magturcat@gmail.com

Photos :

Gilles Martin-Raget, www.martin-raget.com

Production video : Guilain Grenier

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *