Les Voiles de Saint-Tropez : en route vers l’édition 2020

04/10/2019, Saint-Tropez (FRA,83), Les Voiles de Saint-Tropez 2019, day 5

Afin d’accompagner au mieux la situation sanitaire mondiale, les organisateurs des Voiles de Saint-Tropez restent sur le qui-vive. Le but : maintenir ce qui fait depuis plusieurs dizaines d’années le succès de ces régates uniques au monde pour les bateaux modernes et classiques, tout en adaptant au mieux le programme à terre, pour le public, comme pour les régatiers eux-mêmes.

Nouvellement élu Président de la Société Nautique de Saint-Tropez dont il est membre depuis 37 ans, Pierre Roinson, régatier passionné, connaît parfaitement le sujet. Sa carrière professionnelle au sein d’un grand groupe international ne l’a pas empêché de participer à toutes les éditions des Voiles de Saint-Tropez depuis leur création en 1999. Il a également disputé nombre des éditions de l’épreuve d’origine la Nioulargue dans les années 80. « Notre priorité c’est de garder cet esprit marin dans une très grande convivialité mis en place au départ par Patrice de Colmont. Les participants viennent aux Voiles de Saint-Tropez pour régater et se faire plaisir.

Aujourd’hui, nous n’avons pas de certitude quant au nombre de personnes et de bateaux que nous pourrons accueillir, cela reste fonction de l’évolution de la circulation internationale et des contraintes de navigation en Méditerranée. Mais ce qui est sûr, c’est que nous avons déjà près de 250 demandes d’inscriptions et nous sommes très confiants. Il y a vraiment une belle envie de naviguer et je pense que nous aurons encore plus de demandes que les années précédentes. »

A terre, les consignes sanitaires pour les dates de la manifestation restent à préciser, pour les participants comme pour le public, les Voiles de Saint-Tropez représentant hors saison un afflux important de visiteurs pouvant atteindre les pics estivaux. « On a la chance d’avoir un port qui se trouve vraiment au cœur du village, donc le charme pour tous, c’est de voir les plus beaux bateaux du monde qui sont regroupés à Saint-Tropez, dans un espace où rien n’est fermé ni barriéré, et puis de voir les régates. A ce sujet, le nouveau format des régates sur deux semaines va permettre que l’ensemble des départs et des arrivées ait lieu dans le golfe, ce qui ne se faisait plus depuis longtemps. Le spectacle sera d’autant plus grandiose et les Môles Jean réveil et d’Estienne d’Orves à l’entrée du port, comme la Ponche ou la Citadelle, sont des tribunes naturelles accessibles à tous particulièrement adaptées pour suivre les Voiles sans quitter la terre ferme, avec la possibilité de respecter des distances d’espacement si nécessaire. »

Conformément aux souhaits du Président, Pierre Roinson, et du Directeur Général, Tony Oller, la configuration définitive de l’événement sera régulièrement actualisée en conformité avec les consignes du gouvernement, des autorités régionales terrestres et maritimes, et en accord avec la Fédération Française de Voile, dans le but de rendre à Saint-Tropez ses plus beaux airs de fête.

En raison des incertitudes liées à la situation mondiale, les modalités de la manifestation sont revues mensuellement soit
– fin juin
– fin juillet
– fin aout
afin de préciser au mieux les conditions d’accueil des concurrents et du public en accord avec les prescriptions du gouvernement et des autorités fédérales, ainsi que d’assurer la protection et la sécurité des personnels et bénévoles impliqués dans l’organisation.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *