CAP SUR UNE CUVEE D’EXCEPTION

02/10/2013 - Saint-Tropez (FRA,83) - Voiles de Saint-Tropez 2013 - Day 3

Immanquable rendez-vous à la fin du mois de septembre dans le mythique port varois, les Voiles de Saint-Tropez abordent avec une passion intacte leur 19ème édition. Plus de 300 des plus beaux voiliers du monde, modernes et classiques, s’y retrouvent à l’invitation de la Société Nautique de Saint-Tropez, tant pour participer aux régates dans le golfe que pour profiter de l’ambiance incomparables de cet événement hors norme sur l’eau comme à terre. Il reste trois mois d’intense activité pour les organisateurs d’ici le coup d’envoi, qui sera donné cette année le samedi 30 septembre.

Sur l’eau : des régates et des trophées Même si le coup d’envoi des Voiles sur l’eau est traditionnellement donné le dimanche avec l’arrivée de la course de ralliement entre Cannes et Saint-Tropez, les régates tropéziennes commencent avec les bateaux modernes, dès le lundi. Cette année, parmi les temps forts, un anniversaire marquera l’édition dans la série des Wally – ces unités futuristes qui allient design et performance. 2017 correspond effectivement aux 20 ans de la saga des Magic Carpet, une date qui met en valeur l’engagement dans la durée d’une des plus solides équipes sportives de la série sous la conduite de son propriétaire, Sir Lindsay Owen-Jones, notamment deux fois vainqueurs en temps réel de la grande course de la Giraglia Rolex Cup. Dès le mardi les voiliers de tradition entrent en lice, et ce sera l’occasion de découvrir pour la toute première fois Chips, un P Class de 1913. Après Jour de Fête (Q Class) Olympian (P Class) et Spartan (NY 50), ce sera donc au tour de cet élégant cotre dessiné par le génie de l’America’s Cup Starling Burgess (Ranger, Rainbow) de tirer ses premiers bords dans le golfe de Saint-Tropez. Le bateau avait été lancé sous le nom de Onda, mais en 1930, un New- Yorkais l’ayant gagné au Poker a changé son nom pour  »Chips » ce qui signifie « jeton » de Poker. Nouveauté également du côté du Trophée Rolex : après la catégorie des « Grands Tradition » en 2016, ce trophée qui existe aux Voiles depuis 2006 récompensera cette année le meilleur des 15 m JI. Ces quatre bateaux d’exception, plus que centenaires et encore en état de naviguer, constituent un carré d’as de cotres auriques qui illustrent idéalement la classe reine de l’âge d’or du yachting et de son architecte légendaire, William Fife. C’est ainsi que Tuiga, le vaisseau amiral du Yacht Club de Monaco lancé en 1909, Hispania, un yacht construit la même année pour le Roi Alphonse XIII d’Espagne, The Lady Anne et Mariska vont s’affronter pour remporter cette année le célèbre Trophée.

A terre : le village véritable cœur des Voiles Déclinaison de la version 2016, le village des Voiles sera à nouveau traité en mode « avenue », une formule qui avait été dictée par les travaux d’agrandissement de la capitainerie l’an dernier mais qui a recueilli beaucoup d’adhésion de la part des quelques 4 000 équipiers, tropéziens et spectateurs qui y sont accueillis chaque jour. L’espace disponible supérieur grâce au chantier maintenant bouclé permettra cette année néanmoins de l’élargir, une amélioration qui devrait apporter plus de confort au niveau de la terrasse devant le bar. Cette nouvelle configuration va également permettre le retour d’un espace d’hospitalité Rolex, absent l’an dernier en raison de la réduction de l’espace utilisable. Le centre Presse, quant à lui, sera cette année dans la grande structure au bout de la rue du Village. Centre névralgique de la manifestation, même si la fête est présente dans de nombreux endroits autour du port et au-delà, le village est également le point de départ du défilé des équipages du jeudi soir : un moment fort des animations à terre pendant les Voiles. En bref :André Beaufils parrain de la Tahiti Pearl Regatta Partenaire de la Société Nautique depuis plusieurs années grâce à l’un de ses membres, Maurice Chauvin, Tahiti Tourisme permet de nombreux échanges entre les manifestations, notamment l’accueil d’un équipage tahitien pendant les voiles, ou encore la présence de Georges Korhel, Principal Race Officer des Voiles à la Tahiti Pearl Regatta. Après le sélectionné français aux Jeux Olympiques de Rio Billy Besson en 2016, c’est André Beaufils, le président de la Société Nautique de Saint-Tropez qui a été le parrain de l’édition 2017. Très attendue aux Voiles, la boutique et notamment la vente des célèbres perles noires sera reconduite cette année, ainsi que les très appréciées animations tahitiennes et la dégustation de poisson cru, a priori programmées pour le samedi soir.

Les partenaires des Voiles de Saint-Tropez ROLEX BMW GROUPE EDMOND DE ROTHSCHILD WALLY KAPPA HOTEL BYBLOS MERCANTOUR EVENTS LES MARINES DE COGOLIN L’ESPRIT VILLAGE DE SAINT-TROPEZ POMMERY JETFLY DANONE SUZUKI MARINE  

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *