Les Classiques enchantent le golfe

28/09/2021, Saint-Tropez (FRA,83, Voiles de Saint-Tropez 2021, jour 3

– Les Classiques dans l’arène !
– Deuxième jour et deuxième course pour les Modernes
– Alcyon 1871, 150 ans de succès.

82 voiliers Classiques, dont 22 Centenaires, ont débuté aujourd’hui leur régate, sous un ciel de carte postale et sur un plan d’eau éclaboussé de soleil. Répartis en 10 groupes pour les classements, en fonction de leurs tailles et de leurs types de gréements, ils ont eu droit à quatre départs distincts, les plus petits voiliers s’élançant avant les plus gros, pour terminer avec les « big boats ». Distinction iconique et convoitée qui fête cette année ses 15 ans au sein des Voiles, le Trophée Rolex récompensera le meilleur voilier du groupe Aurique A, qui réunit sept sublimes unités. Une entrée en matière toute en finesse leur était proposée ce jour par un Eole en mode estival. 10 milles à parcourir en bordure du golfe, avec une belle succession de changements d’allures et de directions, propices à permettre à chacun d’exprimer le meilleur de ses qualités. Scud (Herreshoff 1903), Recluta (Frers – réplique Camper&Nicholson) première apparition aux Voiles, ou encore Sky, le yawl aurique construit en 1890, ont marqué les esprits aux avant-postes de leurs groupes respectifs.

Modernes, 5 départs en 35 minutes !

L’anticyclone qui persiste dans le golfe de Gènes, absorbant le moindre souffle d’air au ras des rivages Varois, n’a en rien décontenancé le Comité de course des voiliers Modernes qui a lancé avec une régularité record pas moins de 5 départs, IRC B, C, D, E et F, en moins de 35 minutes. Sur un parcours d’une dizaine de milles, les équipages ont rivalisé d’intelligence tactique et d’anticipation pour s’extraire des pièges du golfe. Solano et Music (Baltic 50) ont poursuivi le pas de deux initié hier qui les a porté en tête des IRC B (Trophée North Sails), tandis que NanoqAlbatorDaguet 3 et Rafale ne se lâchaient pas d’une longueur chez les IRCC, support du Trophée BMW. Une nouvelle course validée pour ces 5 groupes Modernes, une régate de petits airs, en attendant celle nettement plus ventée annoncée demain.


Bateaux remarquables
Alcyon 1871 150 ans d’histoire
Alcyon 1871, surnommé « le voilier qui exagère » du fait de ses élancements incroyables, est la plus ancienne reconstruction intégrale de voilier de régate jamais réalisée en France. Fidèle réplique du légendaire houari, voilier à corne, qui a connu ses heures de gloire durant la fin du XIXème siècle, à la grande époque des pionniers de la régate sportive en Méditerranée. Témoin de ce glorieux passé, il navigue toujours en régate sur les mêmes eaux, à l’occasion du circuit actuel de voile classique touchant souvent les mêmes ports, de Marseille à Monaco. 150 ans après sa première régate, Alcyonsurnommé « le voilier qui exagère » du fait de ses élancement incroyables, se devait de fêter dignement ce jubilé à Saint-Tropez en ce mardi soir.

Vedettes parmi les stars, les P Class!
Les magnifiques coques rouge, bleu marine et verte des trois P Class américains ChipsCorinthian et Olympian s’affrontent au sein de la classe des Epoque Aurique A, support du Trophée Rolex. La P Class est l’une des classes de la règle universelle, dont les plus grandes sont les J et la plus petite, la classe S. Le premier bateau de classe P a été Seneca, qui, en 1907, a représenté le YC Rochester dans la Canada’s Cup, la compétition de match racing entre les États-Unis et le Canada. A as confondre avec Le P-Class,un type de petit dériveur à voile unique, populaire comme bateau d’entraînement pour les jeunes en Nouvelle-Zélande.

Portrait du jour :
Federico Nardi, l’homme-orchestre de la renaissance de yachts classiques.
Il est l’homme qui, au sein du chantier Toscan Cantiere Navale Argentario, a présidé à la restauration de Scud (Trophée Rolex). L’Italo-Britannique Federico Nardi, yachtsman, entrepreneur, porteur de projets, est un touche à tout génial en matière de découverte de yachts classiques abandonnés, de recherches architecturales pour les rénover, et de conseils auprès des artisans chargés de redonner vie à ces merveilleux yachts sans lui voués à la disparition. On lui doit ainsi de pouvoir admirer Stormy Weather, NayalaDorade ou Sonny. A 70 ans, l’ami de feu Olin Stephens navigue moins mais poursuit son inlassable parcours de recherches et de découvertes de merveilles du yachting classique.

Et demain….
Arrivée en début d’après midi dans le port de Saint-Tropez des jeunes de l’école de voile du Yacht Club de Saint-Tropez en Optimists. Une vingtaine de jeunes espoirs est invitée à régater autour de deux bouées mouillées dans le port, manière pour eux e participer aussi à la fête Tropézienne.
A partir de 18 heures, Place des Lices, le traditionnel concours de boules entre équipages…

 
Ils ont dit :
Torben Grael, Scud (Herreshoff 1903)
« Je navigue sur Scud, une belle restauration, très compétitive! L’équipage vient de l’America’s Cup et tous ces marins sont très performants! Scud était un one design au début du siècle dernier. Il est le dernier de 13 bateaux construits. Le bateau est lourd, avec  une longue quille, difficile à barrer mais il faut l’accepter sur ce type de bateau. Mais c’est très compétitif malgré tout. Le bateau n’aime pas le petit temps car le mât est court, et la bôme est longue et on a besoin d’air en altitude. Au dessus de 12 noeuds, le bateau est rapide, surtout au portant. Saint-Tropez est un endroit fantastique, avec une  atmosphère formidable. Le grand public peut voir les bateaux. Les courses sont sympas, à vue du village. Les conditions sont toujours piégeuses, avec le vent qui tourne beaucoup. On a toutes les conditions  ici, ce qui est bien car tous les types de bateaux et de marins peuvent s’exprimer. »

Jean Luc Dénéchau, Président de la FFV
« Nous soutenons toutes les formes de voiles, et les Voiles de  Saint-Tropez constituent un peu la légende de notre sport. On soutient les passionnés, e  soutenant les traditions mais en allant vers l’innovation et la modernité. Le plan d’eau de Saint-Tropez en est l’illustration puisqu’il a accueilli récemment le Sail GP avec mon Vice Président Billy Besson. La voile connait un beau dynamisme avec  une belle progression de la course au large, ave toutes les classes en pleine évolution. On reconnait cette embellie dans nos clubs avec de nombreuses personnes qui se sont tournées au sortir du civid vers la pratique du bateau à voile. Notre saison a été la meilleure depuis 6 ans. A titre personnelle, j’aime l’esthétique de la voile, et les yachts Classiques sont merveilleux à voir naviguer. »

Partenaire du jour :
Le Trophée Rolex.
Au cœur de l’univers de la voile depuis plus de soixante ans, Rolex est un partenaire de premier plan des régates, Yacht Clubs et marins les plus prestigieux au monde. On peut ainsi citer les plus grandes classiques du Yachting International, Sail GP, Middle sea race, TP 52 World, Sydney-Hobart, Swan Cup, Giraglia, Fatsnet Race, et les yachts Clubs les plus renommés à l’instar du New York Yacht Club, du Yacht Club de Monaco, du Royal Ocean Racing Club, du Cruising Yacht Club of Australia, du Yacht Club Smeralda, du Royal Yacht Squadron, ou du Saint Francis Yacht Club etc… Rolex et la Société Nautique de Saint-Tropez entretiennent des liens privilégiés depuis plus de 20 ans avec notamment l’organisation du Trophée Rolex au sein des Voiles de Saint-Tropez.
Les valeurs portées par la marque horlogère suisse, précision, excellence et esprit d’équipe sont le reflet de l’attitude des marins et des skippers à bord de ces cathédrales de voile. Rolex est sponsor titre d’une quinzaine d’événements majeurs du yachting tels que la Rolex Sydney Hobart Yacht Race, la Maxi Yacht Rolex Cup ou encore la Rolex Fastnet Race.
Après le jubilé Fife en 2018 et, les Epoque Marconi B en 2019, et les Epoque Aurique B, c’est la classe des Epoque Aurique A qui a été sélectionnée cette année pour servir de support au prestigieux Trophée Rolex. Une très belle occasion de mettre en lumière ces unités classiques entre 15 et 22 mètres de long qui ont été signées par certains des architectes les plus renommés du XXe siècle, et qui sont tous plus que centenaires.

Palmarès du Trophée Rolex
2006 So Fong, 2007 Agneta, 2008 et 2009 Rowdy, 2010 et 2013 Ikra , 2011 et 2012 Avel, 2014 Partridge, 2015 Maria Giovanna II, 2016 Moonbeam IV, 2017 Mariska, 2018 Viola, 2019 Cippino II, 2020 Eva.

Programme 2021
Semaine 1 : Les Voiles de Saint-Tropez, Modernes et Tradition
Mardi 28, mercredi 29 septembre, vendredi 1, samedi 2 octobre : régates pour les voiliers modernes et les voiliers de tradition
Jeudi 30 Septembre : journée des défis – 10ème anniversaire du Trophée des Centenaires du Yacht Club de Gstaad.
Samedi 2 octobre : remise des prix (semaine 1)
Semaine 2 : Les Voiles de Saint-Tropez, Maxi Yachts
Dimanche 3 et lundi 4 octobre : accueil des grandes unités modernes au-delà de 18,29 m
Wally, IRCA, Maxi yachts
Mardi 5, mercredi 6, jeudi 7, vendredi 8, samedi 9 : régates
Samedi 9 octobre : remise des prix (semaine 2)

Les mesures sanitaires prévues par la Société Nautique de Saint-Tropez
(hors dispositif concurrents) :
Personnels et bénévoles
– Pass sanitaire
Village des Voiles
– Pass sanitaire
– Port du masque (suivant prescriptions préfectorales en vigueur aux dates de l’événement)
– L’accès à la boutique officielle North-Sails se fera par l’extérieur uniquement.
Toutes les animations sont prévues comme à l’habitude dans le respect des règles sanitaires.

Médias
– Accès à la salle de presse réservé aux seuls journalistes accrédités sous réserve de présentation du Pass Sanitaire
– Port du masque (suivant prescriptions préfectorales en vigueur aux dates de l’événement)
– Embarquements : Pass Sanitaire

Les partenaires des Voiles de Saint-Tropez
ROLEX
BMW
WALLY
NORTH SAILS
CHAMPAGNE BESSERAT DE BELLEFON
SUZUKI MARINE
MARSHALL
MERCANTOUR EVENTS
TORPEZ (VIGNOBLES DE SAINT-TROPEZ)
BERNARD OPTIC
DERBEZ JARDINS

Partenaires institutionnels
LA VILLE DE SAINT-TROPEZ
ESPRIT VILLAGE
PORT DE SAINT-TROPEZ
LES MARINES DE COGOLIN
FEDERATION FRANCAISE DE VOILE
YACHT CLUB DE FRANCE
INTERNATIONAL MAXI ASSOCIATION

Organisation :
Société Nautique de Saint-Tropez

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *