Les Voiles catches its breath

05/10/2021, Saint-Tropez (FRA,83), Voiles de Saint-Tropez 2021, Maxi series, Race Day 1

              – The favourites confirm their status
              – The latest on the races
              – One Wally Trophy, all groups combined!

The expected Mistral episode translated as powerful winds throughout this Wednesday, with 42 knots recorded in the bay, gusting to 50 knots. Needless to say that in circumstances such as these it was impossible to host any races today. The 45 Maxi Yachts competing in the second week of Les Voiles wisely remained tucked up in the harbour, beefing up their warps as they awaited the much hoped for abatement at the end of the day. Following yesterday’s exceptional racing, there were a number of competitors who were not averse to the prospect of being able to enjoy a brief interlude with the Mediterranean providing the perfect backdrop. Inevitably, they have plenty of repairs to busy themselves with as a result of the bracing sailing in the bay breeze, which has produced some exceptional images which will doubtless ensure that the lavish and classy legend that is Les Voiles warms everyone’s hearts for a good while to come. Battle is set to resume on Thursday and naturally a new scenario, a new set, new lighting and new adventures await the enthusiastic skippers in the 4 IRC groups, to which will be added the highly exclusive in-house Mini championship comprising the 6 Wally in action at Les Voiles this week.

The latest on the racing
Following the totting up of the handicaps, the rankings in corrected time provide a wonderful snapshot of yesterday’s spectacular day of racing and a chance to really take notice of the ‘opposing armies’ in each of the groups, even if the strong breeze has creamed off the best of the smallest groups a little. Indeed, the Mini Maxis measuring 60 to 80 feet and grouped into IRC 4 have only managed to rank one of their races so far as the gusts of more than 30 knots convinced the majority of the contenders to wisely head back to port. It’s Elise Whisper, the Irish Southern Wind 77 which secured a much deserved victory as the only one in her group to complete the entire 36.5-mile course. Meantime, there was a battle royal in IR3B, dominated by the Mylius 80 Twin Soul in elapsed time, though ultimate victory went to the Wally 80 Lyra once the measurement was calculated. Jethou went one better, taking the win in IR3 A in both elapsed and corrected time. In IRC2, the J Class Topaz spent the whole day playing around with the Maxis in IRC 1. This evening, she takes the lead in IRC 2 ahead of the large sloop (33 metres) Silvertip (Dubois 2001). Suffice to say that the 45 Maxis are eagerly awaiting tomorrow’s action when a lighter and flukier breezier is forecast to reshuffle the cards for one and all.

The Wally treated to their very own championship within Les Voiles
6 sizeable Wallys with very different designs are racing at Les Voiles in a variety of groups. Indeed, Lyra (Wally 77), Ryokan (Wally 80) and Rose (Wally 80) are sailing in IRC 3B, Green Eyes (Wally 107) in IRC2, whilst Magic Carpet Cubed (Wally Cento) and Y3K (Wally 100) are in IRC1. As a result, a formula has been devised to award points to each yacht at the end of each race, taking into account the ranking of each boat in their respective groups, independently of the courses and ratings. In this way, yesterday’s race saw Lyra take pole position, ahead of Ryokan and Magic Carpet Cubed. The boat that places highest at the end of Saturday’s racing will receive the one and only Wally Trophy.

Robin Follin, Magic Carpet Cubed
24-year-old Robin Follin lives in nearby Sainte Maxime. With 7 world champion titles to his credit, he is a top-flight helmsman, particularly so aboard the first French boat to compete in the Youth America’s Cup and flying the flag of the Yacht Club de France. He currently divides his time between offshore racing with the preparation of his second Solitaire du Figaro campaign and sailing on a multitude of foiling craft. This week he’s sailing aboard the giant, Wally Cento Magic Carpet Cubed, with a crew of international stars.
“It’s a very special experience and one that’s very different to what I usually do in terms of my role aboard and my understanding of the boat. It’s very interesting to make by debut on this circuit and on this type of boat. Group synergy on a boat like this is super important. You need to understand how it works and the roles of each person. The crew is entirely Anglo-Saxon, so the language barrier also comes into play for me. It’s magical though. Yesterday, I was really starry-eyed! Neck and neck with Rambler and Comanche… I was knackered by the evening! It’s just a riot. We sailed to Le Lavandou and back in 4 hours! It’s incredible! What power, what a feeling! The boats are magnificent and you have to be very careful and take into account a great many factors. I think sailing on these big boats is an absolute must in every sailor’s career and it helps us to step up our game in other aspects of the profession. There are 28 of us aboard Magic Carpet, so the synergies, the communication and the anticipation are completely different to what we do in other types of sailing. You have to know how to adapt. You also need to know how to prove yourself and stand out because this kind of sailing is an elite sport and places aboard are few and far between. That’s part and parcel of the journey you undertake as a sailor. Finding a niche for yourself here is how you shape a career.”

Arnaud Boissières, Ryokan
« I’ve known ‘Mouette’ (Olivier Lozachmeur, boat captain on Ryokan ed’s note) for a long time. He’s a great guy and a great sailor. I’ve been coming to Les Voiles for 5 years and this year, on the back of the Vendée Globe, I was able to sail in Portofino as Mouette’s guest. Les Voiles is fantastic! We raced in the breezy conditions yesterday, side by side with Comanche and Rambler! Amazing! The boats and the crews are very honed. It’s really impressive to see. The crews are very professional and very nice. On the dock, you meet big names from every country. I have a bit of a crack at everything aboard. My mission: to learn one word of English a day! Joking aside, it’s very rewarding sailing on these big Maxis. They’re complex boats and sailing in crewed configuration really is a fully-committed exercise…”

 

Programme 2021
Week 2: Les Voiles de Saint-Tropez, Maxi Yachts
Sunday 3 and Monday 4 October: registration for all modern yachts above 18.29m
Wally, IRCA, Maxi yachts
Tuesday 5, Wednesday 6, Thursday 7, Friday 8, Saturday 9: regattas
Saturday 9 October: Prize Giving (Week 2)

 
Health measures set out by the Société Nautique de Saint-Tropez
(excluding competitor directive):
Personnel and volunteers
– Health Pass
Village des Voiles Race Village
– Health Pass
– Mask wearing (according to the Prefectural directive in place at the time of the event)
– Access to the official North Sails shop shall be via the exterior only
All entertainment is scheduled to go ahead as usual in line with the health regulations.

Media
– Access to the press office reserved for accredited journalists upon presentation of a Health Pass
– Mask wearing (according to the Prefectural directive in place at the time of the event)
– Media boat boarding: Health Pass

Partners to Les Voiles de Saint-Tropez
ROLEX
BMW
WALLY
NORTH SAILS
CHAMPAGNE BESSERAT DE BELLEFON
SUZUKI MARINE
MARSHALL
MERCANTOUR EVENTS
CHEVALIER TORPEZ (VIGNOBLES DE SAINT-TROPEZ)
BERNARD OPTIC
DERBEZ JARDINS

Corporate partners
LA VILLE DE SAINT-TROPEZ
ESPRIT VILLAGE
PORT DE SAINT-TROPEZ
LES MARINES DE COGOLIN
FEDERATION FRANCAISE DE VOILE
YACHT CLUB DE FRANCE
INTERNATIONAL MAXI ASSOCIATION

Organisation:
Société Nautique de Saint-Tropez

Les Voiles reprennent leur souffle

05/10/2021, Saint-Tropez (FRA,83), Voiles de Saint-Tropez 2021, Maxi series, Race Day 1

              – Les favoris déjà au rendez-vous ; le point sur les courses
              – Un Trophée Wally, tous groupes confondus!
              – Corinne Migraine (FFV) ; « Favoriser l’accès aux Maxis aux Espoirs Français! »

L’épisode « Mistraleux » attendu s’est concrétisé toute la journée par des vents puissants, 42 nœuds dans le golfe, accompagnés de rafales à 50. Inutile de préciser qu’en de telles circonstances, la tenue de régates s’est avérée impossible. Les 45 Maxi Yachts de la deuxième semaine des Voiles sont sagement restés à l’abri, consolidant leurs amarres, dans l’attente de l’apaisement espéré en fin de journée. Suite à l’exceptionnelle journée d’hier, nombre de concurrents ne sont pas fâchés de ce petit interlude propre à la Méditerranée. Ils vont mettre à profit ce repos forcé pour réparer les dommages inhérents à la tonique navigation dans la brise du golfe, qui a produit les exceptionnelles images qui vont venir entretenir la belle et riche légende des Voiles. Reprise des joutes dès jeudi, avec de toute évidence un nouveau scenario, un nouveau cadre marin, de nouvelles lumières, de nouvelles péripéties, pour des joutes toujours aussi passionnées dans chacun des 4 groupes IRC, auxquels s’ajoutent le mini championnat interne aux 6 Wally en compétition.

Le point sur les courses
Après calcul des handicaps, les classements en temps compensé permettent déjà, après la spectaculaire journée d’hier,  d’apprécier les forces en présence dans chacun des groupes, même si le fort vent a quelque peu écrémé les rangs des plus petits groupes. Les Mini Maxis de 60 à 80 pieds, regroupés en IRC 4 n’ont en définitive classé qu’un seul des leurs. Les bourrasques à plus de 30 noeuds ayant convaincu la majorité des protagonistes de rentrer sagement au port, c’est Elise Whisper, le Southern Wind 77 Irlandais qui reçoit les lauriers de la victoire, seul à boucler l’intégralité des 36,5 milles du parcours de son groupe. Belle bagarre en IR3B, dominé par le Mylius 80 Twin Soul en temps réel, mais dépassé après calcul de jauge par le Wally 80 LyraJethou s’est imposé chez les IR3 A en temps réel comme en temps compensé. En IRC2, Le J Class Topaz a joué toute la journée avec les Maxis du groupe IRC 1. Il prend ce soir la tête des IRC 2 devant le grand (33 mètres)  sloop Silvertip (Dubois 2001). Les 45 Maxis attendent avec impatience la journée de demain, et ce vent plus faible et plus instable qui va redistribuer les cartes pour chaque unité.

Les Wally ont leur propre championnat au sein des Voiles :
6 Wally de tailles et de conceptions très différentes naviguent aux Voiles, dans des groupes très distincts ; Lyra (Wally 77), Ryokan (Wally 80) et Rose (Wally 80) naviguent en IRC 3B, Green Eyes (Wally 107) en IRC2, tandis que Magic Carpet Cubed (Wallly Cento) et Y3K (Wally 100) sont en IRC1. Une formule a donc été imaginée pour attribuer des points à chaque voilier à l’issue de chaque manche, en entrant en ligne de compte le classement de chaque bateau dans son groupe distinctif, indépendamment des parcours et des ratings. La manche d’hier place ainsi Lyra en tête, devant Ryokan et Magic Carpet Cubed. Le bateau le mieux classé à l’issue des courses samedi recevra le Trophée Wally.

Corinne Migraine, Vice Présidente de la Fédération Française de Voile, chargée de la course au large et Offshore, navigante à bord de The Lady First ; « Des passerelles pour les Espoirs Français vers les gros bateaux, Maxis, Wally et Classiques! »
« Les Voiles sont un rendez-vous  du bonheur. On a l’impression de faire l’école buissonnière, de naviguer pendant que les autres travaillent dans l’été indien avec des bateaux sublimes. Cette semaine, il n’y a que des Maxi. Je pense que le plateau va continuer de grandir. J’ai beaucoup de chance de naviguer sur un Mylius 60 The Lady First de Monsieur Jean Pierre Dréau. On a, à bord, un équipage  très varié, en terme d’expérience, très représentatif de ce qu’est notre sport, et de ce que j’aimerai pourvoir construire plus largement au sein de la FFV,  c’est à dire construire des passerelles entre les différentes filières. Certaines existent déjà mais il faut les consolider. On a 3 Figaristes à bord, une jeune fille (Marina Lefort), issue du pôle France de Marseille en 470 et qui se prépare en double Mixte pour les JO de 2024. Elle passe cette semaine du 4,7 au 60 pieds. On a aussi Solen Richard, qui est issu de la filière Olympique Rochelaise et qui vise le Figaro. Ce qui se passe sur The Lady First, ce mélange d’expériences, je veux l’encourager. Il serait intéressant de développer avec cette voile d’exception, Wally, Maxis ou Classiques, d’obtenir des places de navigants, sur des événements comme les Voiles, pour des jeunes de haut niveau, proposés par la Fédération, en les accompagnant et en les valorisant, pour qu’ils complètent leur expérience, leur donner envie de naviguer plus sur ces bateaux et dans ce milieu très fermé. Avec le soutien de Jean François Cutugno du Yacht Club de Cannes, on va développer cette commission au sein de la Fédération, pour pouvoir approcher les grandes classes Wally, Maxis et Classiques, pour accueillir nos jeunes. Il s’agit d’un échange, talent de la jeunesse contre expérience multiple. Les Voiles de Saint-Tropez sont d’autant plus intéressantes qu’elles offrent ces opportunités aux jeunes français. Robin Follin est l’exemple de ce que nous voulons systématiser. Il y a beaucoup d’étrangers sur les bateaux alors que nous avons de nombreux talents désœuvrés en France… »

Robin Follin, Magic Carpet Cubed
Robin Folin, résidant de Sainte Maxime, 24 ans. 7 titres de champion du monde, barreur de haut vol notamment à bord du premier bateau français engagé dans la Youth America’s Cup sous les couleurs du Yacht Club de France. Il partage actuellement son temps entre la Course au large, avec la préparation de sa seconde Solitaire du Figaro et la navigation sur différents supports à foils. Il navigue cette semaine à bord d’un géant et son équipage de stars internationales, le Wally Cento Magic Carpet Cubed.
« C’est une expérience particulière, très différente de ce que je fais d’habitude, en terme de poste et de connaissance du bateau. C’est hyper intéressant de mettre un pied dans ce circuit et sur ce type de bateaux. La synergie de groupe sur ce type de bateau est très importante, Il faut comprendre comment ça marche et quels sont les rôles de chacun. L’équipage est 100% anglo saxon, donc le problème de la langue s’ajoute. Mais c’est magique. Hier, j’avais des étoiles dans les yeux! Bord à bord avec Rambler, Comanche… Je rentre crevé le soir! ça part dans tous les sens. On a fait un  Aller-Retour au Lavandou en 4 heures! C’est exceptionnel! Quelle puissance, quelles sensations! Les bateaux sont magnifiques, et il faut être très précautionneux, prendre en compte de nombreux détails. Je pense que naviguer sur ces gros bateaux fait absolument partie du cursus de chaque marin dans sa carrière, et nous fait progresser sur d’autres aspects du métier. On est 28 à bord de Magic Carpet, donc les synergies, la communication, l’anticipation est toute différente de ce que l’on pratique dans d’autres types de voile. Il faut savoir s’adapter. Il faut aussi savoir se montrer, se faire remarquer car c’est une voile élitiste, les places sont rares. Cela fait partie du cheminement de marins. Trouver sa place ici fait partie d’une carrière. »

Arnaud Boissières, Ryokan
« Je connais « Mouette » (Olivier Lozachmeur, boat captain de Ryokan ndlr) depuis longtemps. Un super mec et un super marin. Cela fait 5 ans que je viens aux Voiles, et j’ai cette année, au retour du Vendée Globe, pu naviguer à l’invitation de Mouette à Portofino. C’est une course formidable! On a régaté hier dans la brise, bord à bord avec Comanche, Rambler! Epoustouflant.  Les bateaux et les équipages sont très affutés.. C’est très impressionnant. Les équipages sont très pros et très sympas. Sur les quais, on rencontre des pointures de tous les pays. Je fais un peu tout à bord. Ma mission : apprendre un mot d’anglais par jour! Sans rire,  c’est très enrichissant de naviguer sur ces gros Maxi. Ce sont des bateaux complexes et la navigation en équipage est vraiment un exercice à part entière… »

Concours de Boules Place des Lices!
Que seraient les Voiles sans le traditionnel concours de boules place des Lices? Les Classiques, et les « petits » Modernes ont eu la possibilité de se défier amicalement sous les platanes de la célèbre place Tropézienne. Au tour des équipages très Anglo-Saxons des Maxis de s’essayer ce soir à l’exercice ô combien technico-stratégique et culturellement abscons de la pétanque!

Yacht extraordinaire …
Black Legend S (IRC 3, 10ème)  est sans conteste le plus abouti des Mylius 60 jamais mis à l’eau. Construit sur plans Alberto Simeone  en 2013 et soumis en 2018 à un refit complet, ainsi que toute une série d’optimisations, Black Legend S est désormais reconnu pour ses performances inégalées, ainsi que pour son design moderne et son élégance exceptionnelle. Combinant à la fois confort et performance, il a été largement optimisé en 2018 pour prendre part avec succès à ses premières courses, rassemblant à son bord à cette occasion parmi les meilleurs régatiers actuels du circuit international.

Programme 2021
Semaine 2 : Les Voiles de Saint-Tropez, Maxi Yachts
Jeudi 7, vendredi 8, samedi 9 : régates
Samedi 9 octobre : remise des prix (semaine 2)

Les mesures sanitaires prévues par la Société Nautique de Saint-Tropez
(hors dispositif concurrents) :
Personnels et bénévoles
– Pass sanitaire
Village des Voiles
– Pass sanitaire
– Port du masque (suivant prescriptions préfectorales en vigueur aux dates de l’événement)
– L’accès à la boutique officielle North-Sails se fera par l’extérieur uniquement.
Toutes les animations sont prévues comme à l’habitude dans le respect des règles sanitaires.

Médias
– Accès à la salle de presse réservé aux seuls journalistes accrédités sous réserve de présentation du Pass Sanitaire
– Port du masque (suivant prescriptions préfectorales en vigueur aux dates de l’événement)
– Embarquements : Pass Sanitaire

Les partenaires des Voiles de Saint-Tropez

45 Maxis in the Mistral: Champagne sailing!

05/10/2021, Saint-Tropez (FRA,83), Voiles de Saint-Tropez 2021, Maxi series, Race Day 1

–          Comanche puts on a show!
–          Duelling giants: Topaz vsVelsheda
–          Jethou – Vesper – North Star; heavenly 72-footers
  

As if it wasn’t enough to gather together the most sublime line-up of Maxis in the most beautiful port in the world, the Mistral also decided to join in the festivities today to kick off the week in grandiose fashion. A W’ly breeze welcomed the 45 Maxi Yachts competing in the very first event of this second week of Les Voiles de Saint-Tropez 2021. The most stunning Maxis, J Classes and Wallys have chosen to take up residence in the bay on the kind invitation of the Société Nautique de Saint-Tropez and they fully intend to round off their Mediterranean season in the most dazzling of manners. Pushed around by 20 knots and a bracing wind on exiting the bay, with a more pronounced swell offshore, conditions were ideal for Race Management, skilfully led by Georges Korhel, (Principal Race Officer at Les Voiles), to launch these speed demons off around La Fourmigue, a rock located in front of Le Lavandou, on the longest of the coastal courses at Les Voiles, which entails a wonderful 40-mile looped circuit. With sunshine, glittering sea and a solid breeze, all the ingredients were in place to give these magnificent chargers and their international crews everything they could possibly need to put on a fantastic show and satisfy their competitive yearnings.

 
4 groups, 4 starts, but 5 rankings
4 groups of Maxis set sail shortly after midday at regular 10-minute intervals from Le Portalet, within sight of the large crowds. The ‘big boats’ of the IR1 fleet led the way towards the far end of the bay and a windward mark and it came as no surprise that record hunters ComancheRambler88 and Leopard 3 were straightaway embroiled in an almighty tussle. On a beat towards Le Lavandou making over 17 knots, the wind picking up considerably in the gusts and creating foamy seas, the three large prototypes clashed horns in the spray. However, they didn’t have the racetrack to themselves as there were a number of other protagonists keen for a share of the action and honed in the exercise of racing in the breeze, starting with a very familiar presence on the podiums, Magic Carpet Cubed, as well as Deep Blue, the Botin 85 and Odin, the large Swan 115 which was really firing on all cylinders today. Geared up for downwind sailing, Comanche literally flew past the mark at La Fourmigue in a Mistral that increased to nearly 30 knots at times. Boasting a peak speed of over 26 knots, the VPLP/Verdier design managed to steal a bit of a march on Magic Carpet Cubed, which was very at ease in the breeze and on pretty much every point of sail. Rambler 88 posted a great race, in contact with Comanche for a long while but she too was somewhat powerless against the blistering pace of the Comanche ‘sleigh’, which is seemingly unstoppable as she flies along downwind… Leading by a sizeable margin at the finish, Comanche was however unable to make up for her terrible rating. As such, it was Deep Blue, which secured the race win ahead of Magic Carpet Cubed and Rambler. It’s worth noting here that several Trophies will be up for grabs this week, together with 5 rather than 4 official rankings, the 72-footers (21.90 m) eager for their own chance at the podium! Indeed, at the request of the owners of the latter, the IRC3 group has been split into two subdivisions, IRC A and IRC B. Within the daily rankings will be 4 yachts, Ambersail, the VOR 65, and the three 72-footers North Star, Jethou and Vesper. A fight within a fight then between four yachts with very similar ratings and hence a guarantee of a cut-throat battle throughout the week.

 
Saint Tropez, the perfect arena for the duelling giantsTopaz-Velsheda
The rivalry between the two large J Classes still in action in the Mediterranean, Velsheda and Topaz, is set to continue apace through the week within the context of Les Voiles. Racing within the group of Super Maxis, IRC 2, the crew of Topaz designed by Frank C. Paine and launched in 2015, is eager for revenge after being thrashed by Velsheda last month during the Maxi Yacht Rolex Cup in Porto Cervo, in Sardinia. The competition for the J Class yachts at Les Voiles de Saint-Tropez will be raced under IRC in a group of six IRC 2 boats whose designs are radically different and range from the Swan 82 Kallima to the 32.9 m Wally Green Eyes, the 33.83 m Dubois design Silvertip and the Swan 80 Umiko.  Francesco d’Angelis is calling tactics again on Topaz, whilst the British sailor Jules Salter, former Volvo Ocean Race winner and world TP52 champion, was keen to get back out on the water on Velsheda. Today’s race will certainly have more than lived up to expectations with a sumptuous mano a mano, which lasted all the way into the entrance of the bay, at which point Velsheda was sadly forced to retire after ripping a sail, Topaz gaining the upper hand.
 
The beguiling, brawling 72-footers
It proved to be a demanding day for the crews and for the gear, which was really put to the test in gusts of nearly 30 knots. Race Management opted to shorten the course for the smallest Maxis grouped into IRC 3 and 4. A lot of the fleet preferred to head into port rather than compromise the next instalment of what promises to be a fine week of racing. The 72-footers reigned supreme within these IRC groups, Jethou managing to keep pace with the Super Maxis, just a few minutes ahead of Vesper and North Star. Evidently, it’s set to be a very hotly disputed week for these brawling beauties. 
 
Quotes from the boats:
Danny Galichan, Boat Captain Magic Carpet Cubed
« We’re a little disappointed by the end result (2nd in corrected time), as we were within contact of the top players, Comanche and Rambler, as far as Cap Camarat. A minor issue stopped us in our tracks and we lost a lot of time. It was a fantastic race with slightly tough sea conditions on the approach to Le Lavandou, albeit with good breeze and great speeds. All in all, everyone’s very pleased this evening…« 

Programme 2021
Week 2: Les Voiles de Saint-Tropez, Maxi Yachts
Sunday 3 and Monday 4 October: registration for all modern yachts above 18.29m
Wally, IRCA, Maxi yachts
Tuesday 5, Wednesday 6, Thursday 7, Friday 8, Saturday 9: regattas
Saturday 9 October: Prize Giving (Week 2)

Health measures set out by the Société Nautique de Saint-Tropez
(excluding competitor directive):
Personnel and volunteers
– Health Pass
Village des Voiles Race Village
– Health Pass
– Mask wearing (according to the Prefectural directive in place at the time of the event)
– Access to the official North Sails shop shall be via the exterior only
All entertainment is scheduled to go ahead as usual in line with the health regulations.

Media
– Access to the press office reserved for accredited journalists upon presentation of a Health Pass
– Mask wearing (according to the Prefectural directive in place at the time of the event)
– Media boat boarding: Health Pass

 
Partners to Les Voiles de Saint-Tropez
ROLEX
BMW
WALLY
NORTH SAILS
CHAMPAGNE BESSERAT DE BELLEFON
SUZUKI MARINE
MARSHALL
MERCANTOUR EVENTS
CHEVALIER TORPEZ (VIGNOBLES DE SAINT-TROPEZ)
BERNARD OPTIC
DERBEZ JARDINS

Corporate partners
LA VILLE DE SAINT-TROPEZ
ESPRIT VILLAGE
PORT DE SAINT-TROPEZ
LES MARINES DE COGOLIN
FEDERATION FRANCAISE DE VOILE
YACHT CLUB DE FRANCE
INTERNATIONAL MAXI ASSOCIATION

Organisation:
Société Nautique de Saint-Tropez

45 Maxis dans le Mistral : Champagne sailing !

05/10/2021, Saint-Tropez (FRA,83), Voiles de Saint-Tropez 2021, Maxi series, Race Day 1

–          Comanche assure le spectacle !
–          Duel de géants : Topaz versus Velsheda
–          Jethou – Vesper– NorthStar ; au bonheur des 72 pieds

Comme une évidence, comme s’il suffisait de réunir le plus beau plateau de maxi dans le plus beau port du monde, le Mistral s’est mis de la partie aujourd’hui pour mettre en image une ouverture grandiose. C’est un courant de tendance Ouest qui a accueilli les 45 Maxis Yachts en lice pour la toute première épreuve de cette deuxième semaine des Voiles de Saint-Tropez 2021. Les plus beaux Maxis, J Class, et autres Wally ont élu domicile dans le golfe à l’invitation de la Société Nautique de Saint-Tropez et comptent y clore leur saison Méditerranéenne de la plus éblouissante des manières. 20 noeuds d’un vent tonique en sortie du Golfe avec une houle plus marquée au large, l’occasion rêvée pour la Direction de course, menée d’habile manière par Georges Korhel, (Principal Race Officer des Voiles), d’envoyer ces unités taillées pour la vitesse, du côté de la Fourmigue, ce caillou planté devant le Lavandou, pour le plus long des parcours côtiers de ces Voiles, une belle boucle de 40 milles. Du soleil, une mer resplendissante et une solide brise, tous les ingrédient étaient offerts à ces magnifiques destriers et à leurs équipages internationaux pour déployer un formidable spectacle et partager un grand moment de sport pur.

4 groupes, 4 départs, mais 5 classements
Avec une belle régularité, les 4 groupes de Maxis en lice se sont élancés peu après midi et à 10 minutes d’intervalle depuis le Portalet, à vue d’un nombreux public. Les « grands » voiliers du groupe IR1 ont ouvert la voie, vers le fond du golfe et une bouée de dégagement, et c’est sans grande surprise que les chasseurs de records ComancheRambler88 et Leopard 3 se sont jetés d’emblée dans la grande et amicale explication promise. A plus de 17 noeuds au près vers le Lavandou, alors que le vent montait dans les rafales et blanchissait la mer, les trois grands protos se sont affrontés de manière virile, dans l’écume et face au vent. Mais ils ont alors dû aussi compter sur d’autres protagonistes, eux aussi rompus à l’exercice de la régate de brise, à commencer par un grand habitué des podiums, Magic Carpet Cubed, mais aussi Deep Blue, le Botin 85 et Odin, le grand Swan 115 particulièrement à son affaire. Taillé pour le portant, Comanche s’est littéralement envolé passée la marque de la Fourmigue, dans un Mistral forcissant par moment à près de 30 noeuds. Avec des pointes de vitesse à plus de 26 noeuds, le plan VPLP/Verdier a pu faire le trou et distancer quelque peu un  Magic Carpet très à l’aise dans la brise et à toutes les allures. Rambler 88 est à créditer d’une belle course, longtemps au contact de Comanche mais lui aussi impuissant face à la spectaculaire envolée de la « luge » Comanche aux allures portatives… En tête à l’arrivée avec pourtant une belle avance, Comanche n’aura pu compenser son terrible rating. C’est Deep Blue qui s’octroie le gain de la manche, devant Magic Carpet Cubed et Rambler. A noter que plusieurs Trophées viendront récompenser la grande semaine lancée de si belle manière, mais 5 classements seront officialisés, les 72 pieds souhaitant en découdre entre eux! C’est en effet à la demande des propriétaires des voiliers de 72 pieds (21,90 m) que le groupe des IRC3 a donc été divisé en deux subdivisions, IRC A et IRC B ; on retrouvera donc aux classements quotidiens 4 voiliers, Ambersail, le VOR 65, et les trois 72 pieds North Star, Jethou et Vesper. Une lutte dans la lutte entre quatre voiliers aux ratings très proches, garants d’une lutte à couteau tiré tout au long de la semaine.

Saint-Tropez, théâtre du duel des géants Topaz-Velsheda
La rivalité entre les deux grands Class J toujours  actifs en Méditerranée, Velsheda et Topaz se poursuit toute la semaine dans le cadre des Voiles. Les deux géants concourent au sein du groupe des Super Maxis, IRC 2. L’équipage de Topaz, le J Class conçu par Frank C. Paine et lancé en 2015, cherche à prendre sa revanche après avoir été battu le mois dernier par  Velsheda lors de la Maxi Yacht Rolex Cup à Porto Cervo, en Sardaigne. La compétition pour les yachts de la classe J aux Voiles de Saint-Tropez se déroule sous handicap IRC dans un groupe de six bateaux IRC 2 qui présente des conceptions aussi diverses que le Swan 82 Kallima, le Wally Green Eyes de 32,9 m, Silvertip, long de 33,83 m et conçu par Dubois, et le Swan 80 Umiko.  Francesco d’Angelis navigue à nouveau sur Topaz en tant que tacticien. Jules Salter, le navigateur anglais, ancien vainqueur de la Volvo Ocean Race et champion du monde de TP52, est impatient de naviguer à nouveau sur VelshedaTopaz arrive avec l’équipage vainqueur de Velsheda à Porto Cervo pratiquement inchangé, plusieurs Européens ayant été recrutés pour remplacer les Néo-Zélandais qui ne peuvent pas voyager. La régate du jour a tenu toutes ses promesses, avec un somptueux mano a mano qui a duré jusqu’à l’entrée du golfe où Velsheda se voyait contraint à l’abandon, voile déchirée, alors qu’il avait pris l’ascendant sur Topaz.
La Classe J a servi à définir les grands voiliers de course construits entre 1930 et 1937 selon la Jauge universelle, établie par Nathanael Herreshoff en 1903 et le New York Yacht Club dans le cadre de normalisation du sport nautique à toutes les tailles.20 grands J Class ont été dessinés entre 1930 et 1937. Dix ont été construits, Shamrock V, Endeavour, Velsheda, les originaux, Ranger, Hanuman, Lionheart , Rainbow, Topaz, Svea, constructions récentes sur plans d’époque.

La belle empoignade des 72 pieds
Journée exigeante pour les équipages et pour le matériel soumis à rude épreuve dans des rafales à près de 30 noeuds. La Direction de course choisissait de réduire le parcours des plus petits Maxis regroupés en IRC 3 et 4. Beaucoup préféraient rentrer au port plutôt que compromettre la suite de la belle semaine en cours. Les 72 pieds ont régné en maitre au sein de ces Groupes IRC 3 et 4. Jethou arrive ainsi dans le tableau arrière des super Maxis, devançant de quelques minutes seulement Vesper et North Star. A l’évidence, la semaine des 72 pieds s’annonce particulièrement disputée.

Le saviez vous?
Fourmigue, ou Foumique.
Située en pleine mer, l’île de la Fourmigue est un minuscule rocher perdu dans la baie du Lavandou à 3 km environ de la côte. Elle est surmontée d’un phare. C’est une marque de passage prisée des parcours des Voiles vers l’Ouest.

Topaz, dessiné en 1935, construit en 2015
Le Class J Topaz (J8)  est un projet de 1935 de Frank C Paine A non construit. Frank Paine avait déjà conçu le yacht « Yankee », qui a été construit par Lawleys en 1930. J8 a fait l’objet de recherches par le bureau de Hoek et s’est avéré être un bon bateau polyvalent. Il s’agit de la plus longue ligne de flottaison de la classe J, avec le rapport d’aspect de la quille le plus élevé, combiné à la surface mouillée la plus faible. Frank Paine avait déjà calculé dans les années 1930 qu’il était préférable de prendre une pénalité sur une longueur de ligne de flottaison accrue dans un compromis entre la surface de voile et le déplacement.

Ils ont dit :
Danny Galichan, Boat Captain Magic Carpet Cubed
« Nous sommes un peu déçus du résultat final (2ème en temps compensé. ndlr), car nous étions  au contact des meilleurs, Comanche et Rambler , jusqu’à Cap Camarat. Un petit souci nous a arrêté et nous perdons beaucoup de temps. Ce fut une superbe régate, avec des conditions de mer un peu difficiles en approchant du Lavandou, mais du vent et des belles vitesses. Tout le monde à bord est globalement très satisfait ce soir… »

Yacht extraordinaire …
Wally 107 Green Eyes
Le yacht de 32.83m (ex. Kauris III) a été construit par Wally à Monaco dans leur chantier naval de Fano. Son intérieur a été conçu par la maison de design Studio Castellini et il a été achevé en 2002. Le design extérieur de ce navire de luxe est l’œuvre de German Frers et il a été rénové pour la dernière fois en 2017. Il navigue à Saint -Tropez avec les Grands Maxis en  IRC 2 face notamment aux deux J Class.

Programme 2021
Semaine 2 : Les Voiles de Saint-Tropez, Maxi Yachts
Lundi 4 octobre : accueil des grandes unités modernes au-delà de 18,29 m
Wally, IRCA, Maxi yachts
Mardi 5, mercredi 6, jeudi 7, vendredi 8, samedi 9 : régates
Samedi 9 octobre : remise des prix (semaine 2)

Les mesures sanitaires prévues par la Société Nautique de Saint-Tropez
(hors dispositif concurrents) :
Personnels et bénévoles
– Pass sanitaire
Village des Voiles
– Pass sanitaire
– Port du masque (suivant prescriptions préfectorales en vigueur aux dates de l’événement)
– L’accès à la boutique officielle North-Sails se fera par l’extérieur uniquement.
Toutes les animations sont prévues comme à l’habitude dans le respect des règles sanitaires.

Médias
– Accès à la salle de presse réservé aux seuls journalistes accrédités sous réserve de présentation du Pass Sanitaire
– Port du masque (suivant prescriptions préfectorales en vigueur aux dates de l’événement)
– Embarquements : Pass Sanitaire

Les partenaires des Voiles de Saint-Tropez
ROLEX
BMW
WALLY
NORTH SAILS
CHAMPAGNE BESSERAT DE BELLEFON
SUZUKI MARINE
MARSHALL
MERCANTOUR EVENTS
TORPEZ (VIGNOBLES DE SAINT-TROPEZ)
BERNARD OPTIC
DERBEZ JARDINS

Partenaires institutionnels
LA VILLE DE SAINT-TROPEZ
ESPRIT VILLAGE
PORT DE SAINT-TROPEZ
LES MARINES DE COGOLIN
FEDERATION FRANCAISE DE VOILE
YACHT CLUB DE FRANCE
INTERNATIONAL MAXI ASSOCIATION

 
Organisation :
Société Nautique de Saint-Tropez

Time for the largest 2021 Maxi gathering in the world!  

02/10/2013 - Saint-Tropez (FRA,83) - Voiles de Saint-Tropez 2013 - Day 3

–          Early start tomorrow for week two of Les Voiles reserved for the Maxis
–          Super and Mini Maxis: futuristic aesthetics and performance
–          Maxi Yacht instructions…

Following the eye-popping ballet of classic and modern yachts last week, it’s time to make way for the giants. The incredible line-up for Les Voiles de Saint-Tropez 2021is the largest gathering of Maxis in the world this year. The second week of the new format Les Voiles de Saint-Tropez will see racing get underway tomorrow, this Monday being devoted to registering the 45 competing boats and their crews, some of which comprise nearly 30 sailors. The whole of the race zone will be reserved for them this week, with starts and finishes just in front of the port of Saint Tropez. This is sport, performance and futurism in its wonderful XXL version, with the Maxis reflecting the very best there is in terms of naval architecture from the past decades, fittingly sailed by the most top-flight international crews who include Olympic champions and America’s Cup skippers.

Understanding Maxi week at Les Voiles de Saint-Tropez
No fewer than 45 yachts measuring 20 to 40 metres will begin racing in the bay tomorrow, split into 4 separate groups. Two of these groups, IR1 and IR2, group together the Super Maxis with a waterline length of between 80 (24 m) and as much as 100 feet, like the Swan 115 Odin (35 metres). It’s in these same groups that some of the stars of Les Voiles will hit the racetrack, namely the two J Classes, Velsheda (Nicholson 1933) and Topaz, a 1935 Frank Paine design launched in Holland in 2015. Three fabulous Wallys will also be doing battle: Magic Carpet Cubed, a familiar sight at Les Voiles, the Wally 100 Y3K and the Wally 107 Green Eyes, ex Kauris III. Equally, two massive offshore record hunters, Comanche and Rambler will grace the scene. For the former, the event will be one of her very first showdowns under her new Russian owner, with the crew led by Australian Olympic Tornado medallist, Mitch Booth (who raced under the Netherlands flags at the Olympics). He’ll be up against a very experienced crew of America’s Cup veterans led by Brad Butterworth on Rambler, George David’s Juan Kouyoumdjian design. An unknown entity this week is American Wendy Schmidt’s new Botin 85 Deep Blue. The North Sails Trophy will reward the winner in IR1 and the Champagne Besserat de Bellefon Trophy the best IR2.

Prototypes and legends…
Two other groups, IR3 and IR4, will make up the sail boats measuring 60 (18.28 m) to 80 feet (24 m), known as the Mini Maxis. Three stunning 72-foot prototypes will be jockeying for the top spot: JethouVesper and North Star against Wally 80s Ryokan 2 and Rose. All these yachts, like Mylius and Wally 60s, Swans, CNBs, BXs and even ‘historic monuments’ like the 12 m French Kiss and the Swan 65s of Whitbread fame like Ambersail, are ultimately ranked in corrected time according to their rating. In this way, the formidable Comanche, a VPLP / Guillaume Verdier design launched in 2014, which has amassed several wins in the major classics like the Sydney – Hobart and a series of major records like the North Atlantic and 24-hour, will be subject to a substantial rating, which will mean she’ll need a comfortable lead if she’s to stand a chance of taking outright victory. In all, six Wallys are participating in Les Voiles: Green Eyes, Lyra, Magic Carpet 3, Ryokan2, Rose and Y3K. For IR3, the SNSM Trophy and the Torpez Trophy (Vignobles de Saint-Tropez) will be up for grabs.

IMA: International Maxi Association
The International Maxi Association (IMA) is a World Sailing-approved organisation to represent the Maxi classes. The IMA Mediterranean Maxi Inshore Challenge 2021 comprises 6 events, the top 3 counting towards the main prize:
Maxi Yacht Cup Trophy (within Rolex Capri Sailing Week): Capri (Italy): 11 – 14 May
Rolex Giraglia inshore series, Saint-Tropez (France): 13 – 15 June
Copa del Rey Mapfre: Palma, Mallorca (Spain): 31 July – 7 August
Maxi Yacht Rolex Cup, Porto Cervo (Sardinia): 5 – 11 September
Palma Vela: Palma, Mallorca (Spain): 27 – 31 October
Les Voiles de Saint-Tropez, Saint Tropez (France): 5 – 9 October
Previous winner: 2019 WALLYÑO Benoît de Froidmont

Quotes:
Benoit de Froidmont, President of the International Maxi Association, Owner of Wallyno.
“2020 was a very difficult year, especially for our sailors, who were at a loose end for far too long. However, we’ve made up for it this year and the Maxi owners’ willingness to get out sailing again is impressive. A 40-year anniversary, 40 Maxis! (And more besides!). That’s fantastic for Les Voiles. Everyone’s delighted to be here and when you look at the line-up and the quality of the boats here, it’s absolutely outstanding. We loved mixing it up with the Modern and Classic yachts, but competitively it’s great to have the whole bay to race on. The IMA is continuing to expand and there’s a great team to assist the event organisers. We have nearly 60 members and growing. »

Giorgio Benussi, Wally Class
“Six Wallys are participating at Les Voiles this year in various classes: IR1, IR2 and IR3. The largest is Green Eyes and the smallest are three 80-footers in IRC3. The owners requested that we participate here in Saint Tropez as it’s one of our major events. Following issues created by Covid, we’re rebuilding the Class according to some new rules and an approach more geared towards racing and competition for yachts like Magic Carpet and Y3K, and fewer purely sporting objectives for some of the smaller craft like Ryokan and Lyra so as to mix it up a bit. Les Voiles has it all as far as the owners are concerned: the site, the atmosphere and the prestige, as well as the opportunity to join the Maxi and Wally competitions.”

The Maxi Trophies:
IR1: North Sails Trophy
IR2: Champagne Besserat de Bellefon Trophy
IR3: SNSM Trophy
IR4: Torpez – Vignoble de Saint-Tropez Trophy

Programme 2021

Week 2: Les Voiles de Saint-Tropez, Maxi Yachts
Sunday 3 and Monday 4 October: registration for all modern yachts above 18.29m
Wally, IRCA, Maxi yachts
Tuesday 5, Wednesday 6, Thursday 7, Friday 8, Saturday 9: regattas
Saturday 9 October: Prize Giving (Week 2)

 
Health measures set out by the Société Nautique de Saint-Tropez
(excluding competitor directive):
Personnel and volunteers
– Health Pass
Village des Voiles Race Village
– Health Pass
– Mask wearing (according to the Prefectural directive in place at the time of the event)
– Access to the official North Sails shop shall be via the exterior only
All entertainment is scheduled to go ahead as usual in line with the health regulations.

Media
– Access to the press office reserved for accredited journalists upon presentation of a Health Pass
– Mask wearing (according to the Prefectural directive in place at the time of the event)
– Media boat boarding: Health Pass

Partners to Les Voiles de Saint-Tropez
ROLEX
BMW
WALLY
NORTH SAILS
CHAMPAGNE BESSERAT DE BELLEFON
SUZUKI MARINE
MARSHALL
MERCANTOUR EVENTS
CHEVALIER TORPEZ (VIGNOBLES DE SAINT-TROPEZ)
BERNARD OPTIC
DERBEZ JARDINS

Corporate partners
LA VILLE DE SAINT-TROPEZ
ESPRIT VILLAGE
PORT DE SAINT-TROPEZ
LES MARINES DE COGOLIN
FEDERATION FRANCAISE DE VOILE
YACHT CLUB DE FRANCE
INTERNATIONAL MAXI ASSOCIATION

Organisation:
Société Nautique de Saint-Tropez

Place au plus grand rassemblement de Maxis 2021 au monde ! 

29/09/2014, Saint-Tropez (FRA,83), Voiles de Saint-Tropez 2014, Day 1,

–          Début demain de la deuxième semaine des Voiles réservée aux Maxis
–          Supers et Minis Maxis : esthétisme et performance futuristes
–          Maxi Yacht mode d’emploi…

Après l’éblouissant ballet des yachts classiques modernes la semaine dernière, c’est maintenant au tour des géants. L’incroyable plateau des Voiles de Saint-Tropez 2021 constitue plus grand rassemblement de Maxis au monde cette année. La deuxième semaine des Voiles de Saint-Tropez nouvelle formule débutera sportivement parlant demain. Ce lundi était consacré aux formalités d’inscription des 45 bateaux engagés, et de leurs équipages comptant pour certains de près de 30 marins. Dès demain, l’intégralité du plan d’eau leur sera réservée, avec des départs et des arrivées juste devant le port de Saint-Tropez. Place au sport XXL, à la performance, et au futurisme, ces Maxis concentrant ce qu’il se fait de mieux en matière d’architecture navale de la dernière décennie, animés par des équipages internationaux de très haute volée, champions Olympiques et autres stars de la Coupe de l’America.

Comprendre la semaine des Maxis aux Voiles de Saint-Tropez
Pas moins de 45 voiliers entre 20 et 40 mètres vont naviguer à partir de demain en compétition dans le golfe, répartis en 4 groupes distincts. Deux de ces groupes, IR1 et IR2, rassemblent les Super Maxis, des voiliers dont la longueur à la flottaison oscille entre 80 (24 mètres)  et peuvent dépasser les 100 pieds comme le Swan 115 Odin (35 mètres). C’est dans ces groupes que figurent certaines stars des Voiles, les deux J Class Velsheda (Nicholson 1933), et Topaz, plan Frank Paine de 1935, lancé aux Pays-Bas en 2015. Trois magnifiques Wally s’y affronteront, Magic Carpet Cubed, grand habitué des Voiles, le Wally 100 Y3K et le Wally 107 Green Eyes, ex Kauris III. Deux immenses chasseurs de records océaniques vont dynamiter les Voiles, Comanche et Rambler. Pour Comanche, il s’agira de l’un des tout premier événement sous les ordres de son nouveau propriétaire russe. L’équipage est mené par le médaillé olympique australien de Tornado, Mitch Booth (Qui a aussi disputé les JO sous les couleurs des Pays-Bas). Il affrontera l’équipage très expérimenté des vétérans de l’America’s Cup mené par Brad Butterworth sur Rambler, plan  (Juan Kouyoumdjian) de George David. L inconnue  de la semaine est le nouveau Botin 85 Deep Blue de l’Américaine Wendy Schmidt. Le Trophée North Sails récompensera le vainqueur en IR1, et le Trophée Champagne Besserat de Bellefon le meilleur IR2.

Des Protos et des légendes…
Les deux autres groupes, IR3 et IR4 intègrent des voiliers entre 60 (18,28 m) et 80 pieds (24 mètres), les Mini Maxis. Trois Protos remarquables de 72 pieds y seront aux prises, JethouVesper et North Star. Ils rivaliseront avec les Wally 80 Ryokan 2 et Rose, Tous ces voiliers, Mylius et Wally 60, Swan, CNB, BX et même les « monuments historiques », comme le 12 m French Kiss ou les Swan 65 de la Whitbread comme Ambersail  sont classés au final en temps compensé, après calcul de leurs temps de course définitif selon l’application de leur « rating ». Ainsi, le redoutable Comanche, plan VPLP design / Guillaume Verdier lancé en 2014, vainqueurs de nombre de grandes classiques (Sydney – Hobart) et détenteur de grands records, Atlantique Nord et 24 heures, se voit-il octroyer un rating fort, qui le contraindra à gagner avec une confortable avance pour espérer figurer au palmarès final. Au total six Wallys participent aux Voiles, Green Eyes, Lyra, Magic Carpet 3, Ryokan2, Rose, et Y3K. Pour les IR3, c’est le Trophée SNSM qui sera attribué et le Trophée Toprez (Vignobles de saint-Tropez)

Qu’appelle-t’on un Maxi Yacht ?
Un Maxi Yacht désigne un yacht de course d’au moins 18,28 mètres (60 pieds) de long. Le terme « maxi » trouve son origine dans le système de notation de l’International Offshore Rule (IOR), qui, dans les années 1970 et 1980, mesurait les yachts de course au large et appliquait une notation à un seul chiffre à chaque bateau. Ce chiffre était approximativement égal à la longueur de la ligne de flottaison en pieds, plus ou moins les facteurs d’amélioration ou de réduction de la vitesse de la conception. Un yacht avec une cote de 12 mètres (40 pieds) avait généralement une longueur hors tout de 14 à 16 mètres (47 à 52 pieds). L’IOR avait des limites supérieures et inférieures de 4,9 mètres (16 pieds) et 21 mètres (70 pieds), de sorte qu’un yacht conçu et construit pour dépasser la limite maximale de 21 mètres (70 pieds) était appelé un Maxi. Aujourd’hui, la flotte des Maxis est beaucoup plus diversifiée, allant de machines de vitesse à des croiseurs de course, allant de 60 pieds et plus. Hetairos de 218 pieds (66,7 m) est le plus long jamais inscrit.

IMA : International Maxi Association
L’International Maxi Association (IMA) est l’organisme reconnu par le World Sailing pour représenter les classes Maxi. L’IMA Mediterranean Maxi Inshore Challenge 2021 comprend 6 épreuves, les 3 meilleures comptant pour le prix principal :
Maxi Yacht Cup Trophy (dans le cadre de la Rolex Capri Sailing Week) : Capri (Italie) : 11 – 14 mai
Série inshore Rolex Giraglia, Saint-Tropez (France) : 13 – 15 juin
Copa del Rey Mapfre : Palma, Majorque (France) : 31 juillet – 7 août
Maxi Yacht Rolex Cup, Porto Cervo (France) : 5 – 11 septembre
PalmaVela : Palma, Mallorca (France) : 27 – 31 octobre
Les Voiles de Saint-Tropez, Saint Tropez (France) : Octobre –
Vainqueur précédent : 2019 WALLYÑO Benoît de Froidmont

Ils ont dit :
Benoit de Froidmont, Président de l’International Maxi Association, Propriétaire de Wallyno.
« 2020 a été une  année très difficile, particulièrement pour nos marins qui se sont trop longtemps trouvés désœuvrés. Le manque se compense  cette année et l’enthousiasme démontré par les propriétaires de Maxis à revenir naviguer est impressionnante. 40 ans, 40 Maxis! (voire plus) C’est formidable pour Les Voiles. Tout  le monde est ravi d’être ici, quand on voit la liste et la qualité des bateaux présents, c’est absolument remarquable. Du très haut niveau. Les Maxis vont pourvoir s’ébattre dans le golfe, et ce format est sympa sur le plan sportif, même si  nous aimions le brassage des Modernes et des Classiques. Wallyno a subi un gros refit durant le Covid. Nous avons un nouveau capitaine et toujours une très belle ambiance à bord. L’IMA continue de grandir, avec un enthousiasme croissant et une belle  équipe pour remplir notre rôle  d’aide auprès des organisateurs d’événements. Nous avons près de 60 membres et cela ne cesse d’augmenter. »

Giorgio Benussi, Wally Class
« Six Yachts Wally participent cette année aux Voiles. Ils évolueront dans différentes classes, IR1, IR2 et IR3. Le plus grand est Green Eyes et les plus petits sont les trois 80 pieds en IRC3. Les propriétaires de yachts sont demandeurs de notre participation ici à Saint-Tropez. Les Voiles constituent l’un des événements majeurs pour les Wally. Suite aux problèmes créés par le Covid, nous reconstruisons la Classe sous de nouvelles règles et avec une approche plus orientée vers la course et la compétition pour des voiliers comme Magic Carpet ou Y3K, et moins d’objectifs purement sportifs pour certains des plus petits, Ryokan, Lyra par exemple, l’idée étant de mélanger les genres. Les Voiles réunissent tous les avantages appréciés des propriétaires, le site, l’ambiance, le prestige. Le plus important est d’assurer un programme pour les Wally, et de répondre aux besoins des propriétaires quelle que soit leur classe, avec la possibilité d’intégrer les compétitions Maxis et Wally. »

Programme 2021
Semaine 2 : Les Voiles de Saint-Tropez, Maxi Yachts
Lundi 4 octobre : accueil des grandes unités modernes au-delà de 18,29 m
Wally, IRCA, Maxi yachts
Mardi 5, mercredi 6, jeudi 7, vendredi 8, samedi 9 : régates
Samedi 9 octobre : remise des prix (semaine 2)

Les Trophées Maxis :
IR1 : Trophée North Sails
IR2 : Trophée Champagne Besserat de Bellefon
IR3 : Trophée SNSM
IR4 : Trophée Torpez – Vignoble de Saint-Tropez

Les mesures sanitaires prévues par la Société Nautique de Saint-Tropez
(hors dispositif concurrents) :
Personnels et bénévoles
– Pass sanitaire
Village des Voiles
– Pass sanitaire
– Port du masque (suivant prescriptions préfectorales en vigueur aux dates de l’événement)
– L’accès à la boutique officielle North-Sails se fera par l’extérieur uniquement.
Toutes les animations sont prévues comme à l’habitude dans le respect des règles sanitaires.

Médias
– Accès à la salle de presse réservé aux seuls journalistes accrédités sous réserve de présentation du Pass Sanitaire
– Port du masque (suivant prescriptions préfectorales en vigueur aux dates de l’événement)
– Embarquements : Pass Sanitaire

Les partenaires des Voiles de Saint-Tropez
ROLEX
BMW
WALLY
NORTH SAILS
CHAMPAGNE BESSERAT DE BELLEFON
SUZUKI MARINE
MARSHALL
MERCANTOUR EVENTS
TORPEZ (VIGNOBLES DE SAINT-TROPEZ)
BERNARD OPTIC
DERBEZ JARDINS

Partenaires institutionnels
LA VILLE DE SAINT-TROPEZ
ESPRIT VILLAGE
PORT DE SAINT-TROPEZ
LES MARINES DE COGOLIN
FEDERATION FRANCAISE DE VOILE
YACHT CLUB DE FRANCE
INTERNATIONAL MAXI ASSOCIATION

 

Organisation :
Société Nautique de Saint-Tropez

Une première semaine à couper le souffle !

bd GMR_0257

– Scud succède à Eva dans le Trophée Rolex
– Pretexte grand vainqueur du Trophée North Sails
– Nanoq couronné du Trophée BMW
– Remise des prix pour tous et en piste pour la deuxième semaine!

Comme se plait à le souligner Georges Korhel, Principal Race Officer des Voiles, cette première semaine de fête et de régates remporte tous les suffrages ; la large panoplie des registres de vent a permis aux comités de course des Modernes et Classiques d’envoyer chaque jour des régates toujours aussi disputées, tant est fort le prestige des Voiles chez les marins venus du monde entier. On a célébré hier de formidables vainqueurs, à commencer, chez les bateaux classiques, par le lauréat du Trophée Rolex, le plan Herreshoff Scud et son équipage de haute volée, venue à bout des somptueux P Class. Parmi tous les vainqueurs dans les 10 catégories de voiliers de tradition en course, les Voiles couronnent des bateaux d’exception, à la signature des plus grands architectes navals. Chez les Modernes, Pretexte (Nacira 47), pour le Trophée North Sails (IRCB), et Nanoq, skippé par le Prince du Danemark pour le trophée BMW (IRCC) ont survolé leurs débats dans des groupes pourtant particulièrement compétitifs.

Epoque Aurique A – Trophée Rolex
7 magnifiques voiliers plus que centenaires régataient au sein du Groupe Epoque Aurique A et se disputaient âprement le fameux Trophée Rolex. Le cotre signé Herreshoff Scud a mis tout le monde d’accord, en signant trois victoires de manche. Des trois spectaculaires P Class en lice, c’est Olympian, (Gardner 1913) qui tire le mieux son épingle du jeu et décroche la deuxième place devant Corinthian (Herreshoff).

Epoque Aurique B
Des yawls, des 8 M J, des cotres et autres sloops naviguent au sein de ce groupe très spectaculaire. Habituée des podiums, Eva (Fife 1906) s’est imposée au classement final, très à l’aise dans le petit temps, mais moins inspirée par la brise de mercredi. Elle laisse dans son sillage l’élégant Class30 New Yorkais Oriole (Herreshoff 1905) et le vénérable 8 m Folly (Nicholson 1908).

Epoque Marconi A
14 unités régatent dans ce groupe où l’on retrouve des yawls, des ketchs, des cotres mesurant jusqu’à près de 25 mètres comme le ketch Hygie. Le plan Olin Stephens de 1938 Blitzen l’emporte d’un point grâce à sa victoire finale face à Varuna. Recluta, grande vedette des Voiles cette année est troisième!

Epoque Marconi B
Groupe très homogène où yawls, cotres ou sloops, nés à la fin des années trente, affichent tous des longueur à la flottaison entre 16 et 17 mètres. Les régates y sont très serrées et ont vu la victoire finale de Jour de Fête (Paine 1930), devant Stormy Weather (Stephens 1934) et Skylark (Sparksman&Stephens 1937) troisième.

Epoque Marconi C
Joli groupe qui rassemble de nombreux 8 m et 6 m et autres bermudiens de différentes classes. Le 8 m JI Carron II (Fife) qui a engrangé victoires et deuxièmes places, l’emporte devant Andale (Potter 1951) et One Wave (Camatte 1948).

Groupe Grand Tradition
Dominant le plan d’eau par leur taille majestueuse, ce groupe de 12 unités d’exception affiche des longueurs à la flottaison pouvant dépasser 35 mètres. Le 15 m JI The Lady Ann, toujours aussi redoutable et véloce s’adjuge trois manches. Il devance au général Halloween, (Fife 1926) et Sumurun (Fife 1914).

Classique Marconi A
C’est le sloop bermudien Lys, (Sparksman &Stephens 1955) barré par Philippe Monnet qui l’emporte devant le ketch Eugenia V (P rhodes) et le yawl Hermitage (Levi/I&P) skippé par Lionel Péan.

Classique Marconi B
10 voiliers – sloops, yawls, cotres – entrent dans cette catégorie. Les deux sloops bermudien, Resolute Salmon (Briton Chance 1976) et Sagittarius (Sparksman&Stephen 1971) devancent cotre Outlaw (Illingworth & Primrose), lancé en 1963 pour l’Admiral’s Cup.

Classique Marconi R
C’est l’équipage Néerlandais de Encounter (Frers 1976) qui a devancé les deux 12 mJI, celui des Italiens de Il Moro (Frers 76) l’équipage français d’Ikra (Boyd 1964)

Groupe Invités :
Difficilement classable au regard de leur petite taille et de leurs gréements singuliers, 5 sublimes voiliers régatent aux Voiles au sein du Groupe dit « Invités ». Chacun offre aux regards une page d’histoire maritime, d’imagination architecturale au service de l’élégance mais aussi de la performance. Jap, le cotre aurique barré par Harold Cudmore, coiffe ses adversaires Dainty et Joséphine.

Et les Modernes…
Ils étaient 140 voiliers Modernes à régater sous la règle IRC, dans des groupes B, C, D, E et F. Tous les bateaux ont couru chaque jour, soit 5 courses.

IRC B – Trophée North Sails
C’est le Nacira 47 Pretexte qui l’emporte devant Solano, brillant deuxième, le X 50 Ectabane d’Alain Monnier barré par Jean Paul Mouren terminant troisième.

IRC C – Trophée BMW
29 voiliers de 13 à 15 mètres naviguent dans ce groupe. Belle domination du TP52 Nanoq , avec Tom Slingsby à la stratégie et le Prince Frederic du Danemark à la barre, dans un joli duel face àau Ker 46 Daguet3. Le Russe Favorit Plus , accroche de haute lutte le dernier accessit.

IRC D – Trophée Suzuki
26 bateaux composent ce groupe. Le Cap 31 Britannique Northstar 2 de Peter Dubens a aligné trois belles victoires de manche, dont une dernière avec Kevin Escoffier à bord. Egalité de points derrière lui entre Buran et Xantus, Buran montant sur la deuxième marche au bénéfice de sa victoire de manche.

IRC E – Trophée Marines de Cogolin
21 bateaux – Pascal Fan et son King of Blue auront alterné le bon et le moins bon. Suffisant pour l’emporter devant Eden et Bagatelle.

IRC F 
Le Tofinou Suisse Jolt de Tily Harrison a bien maitrisé ce joli groupe riche de 18 unités. Il n’aura laissé qu’une seule manche à ses adversaires, les deux autres Tofinou 9,5 Pitch et Outsider.

Les Voiles 2021, première semaine, en chiffres
200 voiliers pour cette première semaine, 116 modernes et 82 voiliers de tradition.
2 500 équipiers, représentant plus d’une vingtaine de nationalités.
200 bénévoles : équipes en mer et à terre
60 Bateaux de l’organisation sécurité, presse et invités.
Cette année la fréquentation du village des voiles (2100m2 ) a connu un beau succès malgré la jauge limitée à 900 personnes qui a créé quelques files d’attente

Place aux Maxis :
Début des inscriptions ce dimanche 3 octobre 2021 pour les Maxi yachts, avec plus de 40 unités allant de 18 à 42 m qui régateront du mardi 5 au samedi 9 octobre inclus. La deuxième semaine de course réservée aux grandes unités modernes promet d’être vraiment exceptionnelle et spectaculaire. Parmi ces géants vont évoluer les prestigieux Wally. Ces yachts d’exception conçus et réalisés par le fidèle partenaire des Voiles, leader mondial de l’innovation caractérisé par le design, la technologie, la performance et le luxe.

Ils ont dit :
Pierre Roinson, Président de la Société Nautique de Saint-Tropez :
« Toutes les équipes, les skippers, les propriétaires que j’ai rencontré sont enchantés. Cette première semaine a vraiment « coché toutes les cases » et je remercie les Comités de course pour leur très bonne maitrise. Après l’année Covid, ce sont véritablement les Voiles du renouveau auxquelles nous assistons. L’ambiance à terre a été digne des plus belles années de la Nioulargue, avec un défilé des équipages des plus pittoresques, la sardinade et le bar du village qui n’a pas désempli, le tout dans le respect des consignes sanitaires. Nous allons découvrir une seconde semaine inédite avec un plateau exceptionnel de près de 40 Maxi-yachts. Et tous les départs seront donnés devant le Port de Saint-Tropez ! »

Clément Giraud, (Vendée Globe 2020/2021) Stiren
« Cela m’a fait énormément plaisir de retrouver les Voiles après quatre années d’absence. On y fait des rencontres extraordinaires, de personnalités, des pointures. On s’est bien amusé à bord de Stiren, un bateau pas si facile à mener, surtout dans le clapot. J’étais N°1. J’ai réappris à jouer avec les tangons. Je vais passer de nouveau en mode « Imoca » pour la Transat Jacques Vabre, en retrouvant à la Rochelle et mon bateau « La Compagnie du Lit », que je prépare avec Erik Nigon. Vivement le départ le 7 novembre au Havre… »

Torben Gradl, Scud, vainqueur du Trophée Rolex
« Cette semaine a été très variée. Nous avons réussi à construire notre victoire lors des journées de petit temps, ce qui n’est pas évident pour Scud. Nous aimons la brise, et les journées de mercredi et vendredi ont joué en notre faveur. Naviguer ici, au milieu des bateaux centenaires, est un vrai plaisir, surtout avec cet équipage. »

Ils sont aux Voiles :
Benoit de Froidmont, Pierre Casiraghi, Eric Dumont, Olivier Douillard, SAR Frederik du Danemark, Kevin Escoffier, Flavio Favini, German Frers Tara Getty, Clément Giraud, Torben Grael, Bill Jayson, Bruno Jourdren, Alexis Loison, Xavier Macaire, Philipe Monnet Jean Pierre Nicol, Marc Pajot, Lionel Péan, Loïck Peyron, Quentin Ponroy, Cécile Poujol, Yohann Richomme, Maxime Sorel, Bruno Troublé.

Les Trophées des Voiles 2021 :
Coupe Ville de Saint-Tropez :
La Coupe de la Ville de Saint-Tropez est attribué au premier Voilier Moderne aux points, toutes catégories confondues : Northstar 2 – Peter Dubens

Trophée Rolex
Le Trophée Rolex est attribué au premier de la catégorie des EAA (Epoque Aurique A) : Scud – Patrizio Bertelli

Trophée BMW
Le Trophée BMW est attribué au premier de la catégorie IRC C : Nanoq – Crown Prince Frederic du Danemark

Trophée North Sails
Le Trophée North Sails est attribué au premier Voilier Moderne de la catégorie IRC B – Prétexte – Benjamin Hureau

Trophée Suzuki
Le Trophée Suzuki est attribué au premier Voilier Moderne de la catégorie IRC D : Northstar 2 – Peter Dubens

Trophée les Marines de Cogolin
Le Trophée Marines de Cogolin est attribué au premier Voilier Moderne de la catégorie IRC E : King of Blue – Pascal Fan

Trophée Torpez
Le Trophée Torpez est attribué au premier Yacht de Tradition de la catégorie Classique Marconi A Lys – Philippe Monnet

Trophée Mercantour Events
Le Trophée Mercantour Events est attribué au premier Yacht de Tradition de la catégorie CMB (Classique Marconi B) : Resolute Salmon – Walter Pizzoli

Trophée Bessarat de Bellefon
Le Trophée Besserat Bellefon est attribué au premier des Grand Tradition : The Lady Anne – Richard Le May

Trophée SNSM
Le Trophée SNSM est attribué au premier Yacht de Tradition EMB (Epoque Marconi B) : Jour de Fête – Elise Garcin

Trophée Marshall
Le Trophée Marshall est attribué au premier Yacht de Tradition EMA (Epoque Marconi A) : Blitzen – Charles Dunstone

Trophée du Yacht Club de France
Le Trophée est attribué au voilier « coup de cœur » du YCF : Marge – Stéphane Baudry

Trophée Société Nautique de Saint-Tropez
Le Trophée est attribué au voilier « coup de cœur » de la SNST : Stormvogel – Graeme Henry

Club 55 Cup : The Kid, Jean-Pierre Dick
Défilé des équipages : Motion sur le thème des mariées

Programme 2021
Semaine 2 : Les Voiles de Saint-Tropez, Maxi Yachts
Dimanche 3 et lundi 4 octobre : accueil des grandes unités modernes au-delà de 18,29 m
Wally, IRCA, Maxi yachts
Mardi 5, mercredi 6, jeudi 7, vendredi 8, samedi 9 : régates
Samedi 9 octobre : remise des prix (semaine 2)

Les mesures sanitaires prévues par la Société Nautique de Saint-Tropez
(hors dispositif concurrents) :
Personnels et bénévoles
– Pass sanitaire
Village des Voiles
– Pass sanitaire
– Port du masque (suivant prescriptions préfectorales en vigueur aux dates de l’événement)
– L’accès à la boutique officielle North-Sails se fera par l’extérieur uniquement.
Toutes les animations sont prévues comme à l’habitude dans le respect des règles sanitaires.

Médias
– Accès à la salle de presse réservé aux seuls journalistes accrédités sous réserve de présentation du Pass Sanitaire
– Port du masque (suivant prescriptions préfectorales en vigueur aux dates de l’événement)
– Embarquements : Pass Sanitaire

Les partenaires des Voiles de Saint-Tropez
ROLEX
BMW
WALLY
NORTH SAILS
CHAMPAGNE BESSERAT DE BELLEFON
SUZUKI MARINE
MARSHALL
MERCANTOUR EVENTS
TORPEZ (VIGNOBLES DE SAINT-TROPEZ)
BERNARD OPTIC
DERBEZ JARDINS

Partenaires institutionnels
LA VILLE DE SAINT-TROPEZ
ESPRIT VILLAGE
PORT DE SAINT-TROPEZ
LES MARINES DE COGOLIN
FEDERATION FRANCAISE DE VOILE
YACHT CLUB DE FRANCE
INTERNATIONAL MAXI ASSOCIATION

Organisation :
Société Nautique de Saint-Tropez

An awe-inspiring first week!

02/10/2021, Saint-Tropez (FRA,83), Voiles de Saint-Tropez 2021, jour 6

–  Scud succeeds Eva in the Rolex Trophy
– Pretexte the outright winner of the North Sails Trophy
– Nanoq crowned in the BMW Trophy
– General prize-giving and gearing up for week two!

As Georges Korhel, Principal Race Officer for Les Voiles is keen to point out, this first week of festivities and races has won the approval of one and all. Featuring a wide range of breezes, the Race Committees for the Modern and Classic yachts were able to validate a series of what were very hotly contested races every day, the prestige of Les Voiles familiar to sailors the world over. Yesterday, we celebrated the fantastic winners, starting with the Classic boat category, where the Rolex Trophy went to the Herreshoff design Scud and her top-flight crew, who managed to outperform the sumptuous P Class boats. Amongst all the winners in the 10 categories of traditional racing yachts, Les Voiles crowns some truly remarkable boats, created by some of the world’s most respected naval architects. Among the Modern boats, Pretexte (Nacira 47) secures the North Sails Trophy (IRC B), and Nanoq, skippered by the Prince of Denmark won the BMW Trophy (IRC C), both of them the stand-out boats despite some particularly competitive groups.

Period Gaffer A – Rolex Trophy
7 fabulous sail boats dating over a hundred years old were competing within the Period Gaffer A group fiercely vying for the famous Rolex Trophy. The Herreshoff cutter Scud overwhelmed the competition by scoring three bullets. Of the three spectacular P Class boats, Olympian, (Gardner 1913) came out on top to snatch second place ahead of Corinthian (Herreshoff).

Period Gaffer B 
Yawls, 8mRs, cutters and sloops grace this really spectacular group. A familiar presence on the podiums, Eva (Fife 1906) took victory in the final ranking, very at ease in the light airs but less inspired by Wednesday’s breeze. She leaves in her wake the elegant New York Class30 Oriole (Herreshoff 1905) and the venerable 8 m Folly (Nicholson 1908).

Period Marconi A 
14 craft race in this group of yawls, ketches and cutters measuring up to nearly 25 metres like the ketch Hygie. The 1938 Olin Stephens design Blitzen won by a point thanks to her final victory against VarunaRecluta, a big star at Les Voiles this year is third!

Period Marconi B
A highly uniform group comprising yawls, cutters and sloops built in the late thirties, they all measure between 16 and 17 metres at the waterline. Enjoying some very tight races, final victory went to Jour de Fête (Paine 1930), ahead of Stormy Weather (Stephens 1934) and Skylark (Sparkman&Stephens 1937) third.

Period Marconi C
A pretty group gathering together numerous 8 and 6 m boats and other Bermudan rigs from different classes. The 8mR Carron II (Fife) amassed a string of victories and second places to take victory ahead of Andale (Potter 1951) and One Wave (Camatte 1948).

Grand Tradition Group  
Dominating the race zone through their majestic scale, this group of 12 exceptional craft features waterline lengths in excess of 35 metres for some. The 15mR The Lady Anne, still as formidable and fast as ever, won three races to finish ahead of Halloween (Fife 1926) and Sumurun (Fife 1914) in the overall ranking.

Classic Marconi A
It’s the Bermudan sloop Lys, (Sparkman&Stephens 1955) helmed by Philippe Monnet which took the win ahead of the ketch Eugenia V (P Rhodes) and the yawl Hermitage (Levi/I&P) skippered by Lionel Péan.

Classic Marconi B
10 yachts – sloops, yawls, cutters – came together for this category. The two Bermudan sloops Resolute Salmon (Briton Chance 1976) and Sagittarius (Sparkman&Stephens 1971) finished ahead of the cutter Outlaw (Illingworth & Primrose), launched in 1963 for the Admiral’s Cup.

Classic Marconi R
It’s the Dutch crew of Encounter (Frers 1976) who outpaced the two 12mRs, that of the Italians on Il Moro (Frers 76) and the French crew on Ikra (Boyd 1964)

Guest Group: 
Tough to classify due to their tiny size and unique rigs, 5 sublime sail boats were racing at Les Voiles within the so-called ‘Guest’ Group. Each of them worthy of their own page in maritime history and architectural imagination at the service of both elegance and performance. Jap, the gaff cutter helmed by Harold Cudmore pipped rivals Dainty and Joséphine to the top spot.

And the Modern boats…
There were 140 Modern yachts racing under IRC in groups B, C, D, E and F. All the boats raced every day to validate 5 races.

IRC B – North Sails Trophy
It’s the Nacira 47 Pretexte which takes the prize ahead of Solano, which bagged a brilliant second place, Alain Monnier’s X 50 Ectabane helmed by Jean Paul Mouren finishing third.

IRC C – BMW Trophy
29 yachts measuring 13 to 15 metres sail in this group, which was utterly dominated by the TP52 Nanoq, with Tom Slingsby on the strategy and Prince Frederik of Denmark on the helm, in a fine duel against the Ker 46 Daguet3. Russian boat Favorit Plus fought hard to complete the podium.

IRC D – Suzuki Trophy
26 boats make up this group. The British Cap 31 North Star II owned by Peter Dubens scored a stellar hat-trick and had the pleasure of having Vendee Globe sailor Kevin Escoffier aboard the boat for the last race. Tied on points behind were Buran and XantusBuran ultimately taking second place thanks to her race win.

IRC E – Marines de Cogolin Trophy
21 boats – Pascal Fan and his King of Blue scored mixed results, but it was enough to outpace Eden and Bagatelle.

IRC F
Tily Harrison’s Swiss Tofinou Jolt had great control of this sizeable group of 18 craft, letting her adversaries fight over the top spots in just one race, the other two podium places going to Tofinou 9.5s Pitch and Outsider.

 
Les Voiles 2021, the first week in numbers

200 sail boats for week one, 116 modern boats and 82 classic yachts.
2,500 crew members, representing over twenty nationalities.
200 volunteers: teams at sea and on land
60 boats for safety organisation, press and guests.
This year the crowds flocked to Les Voiles village (2,100m2 ) despite a limit of 900 people, which resulted in a few queues.

Over to the Maxis: 
Registration began this Sunday 3 October 2021 for the Maxi yachts, with over 40 craft ranging from 18 to 42 m, which will race from Tuesday 5 to Saturday 9 October inclusive. Reserved for the modern big boats, the second week of racing promises to be really special and spectacular. These giants will include the prestigious Wallys and it goes without saying that these exceptional yachts designed and created by the loyal partner to Les Voiles are a global leader in innovations characterised by design, technology, performance and luxury.

Quotes:
Pierre Roinson, President of the Société Nautique de Saint-Tropez:
“All the teams, skippers and owners I met are delighted. This first week really ‘ticked all the boxes’ and I’d like to thank the Race Committees for their excellent control. After the Covid year, we’re witnessing a renewal of Les Voiles in all their glory. The atmosphere on shore has been worthy of the finest years of the Nioulargue, with the most picturesque parade of crews, the ‘sardinade’ grilled sardine fest and the village bar, which was always full, all of it run according to the health guidelines. And now we’re about to discover a second unprecedented week with an exceptional line-up of nearly 40 Maxi yachts, with all the starts set just in front of the Port of Saint Tropez!”

Clément Giraud, (Vendée Globe 2020/2021) Stiren 
“I had an absolute ball rediscovering Les Voiles again after my four-year absence. You make some extraordinary encounters, crossing tacks with personalities and big names. We had a lot of fun aboard Stiren, a boat that’s so easy to helm, especially in the chop. I was bowman. I relearned to play around with the poles. I’m now going to switch back to ‘Imoca’ mode for the Transat Jacques Vabre, by heading to La Rochelle where my boat “La Compagnie du Lit” is based and which I’m preparing with Erik Nigon. Roll on the start on 7 November in Le Havre…”

Torben Grael, Scud, winner of the Rolex Trophy
“This week has been very varied. We managed to build on our victory during the light airs days, which isn’t easy for Scud. We love the breeze and Wednesday and Friday played out in our favour. Sailing here amidst the boats in excess of a hundred years old is an absolute delight, especially with this crew.”

Les Voiles Trophies 2021:
Ville de Saint-Tropez Cup: 
Awarded to the top-scoring Modern yacht, all categories combined: North Star II – Peter Dubens

Rolex Trophy
Awarded to the first boat in Period Gaffer A: Scud – Patrizio Bertelli

BMW Trophy
This goes to the first boat in IRC C: Nanoq – Crown Prince Frederik of Denmark

North Sails Trophy

For first Modern yacht in category IRC B – Pretexte – Benjamin Hureau

Suzuki Trophy
Awarded to the first Modern IRC D boat: North Star II – Peter Dubens

Les Marines de Cogolin Trophy
The prize for the first Modern IRC E yacht: King of Blue – Pascal Fan

Torpez Trophy
Awarded to the first Yacht de Tradition in Classic Marconi A: Lys – Philippe Monnet

Mercantour Events Trophy
Given to the first Yacht de Tradition in the Classic Marconi B category: Resolute Salmon – Walter Pizzoli

Bessarat de Bellefon Trophy
For the first Grand Tradition: The Lady Anne – Richard Le May

SNSM Trophy
Awarded to the first Yacht de Tradition in Period Marconi B: Jour de Fête – Elise Garcin

Marshall Trophy
The prize for the first Yacht de Tradition in Period Marconi A: Blitzen – Charles Dunstone

Yacht Club de France Trophy
The trophy goes to the YCF’s darling: Marge – Stéphane Baudry

Société Nautique de Saint-Tropez Trophy
The trophy is award to the darling of the SNST: Stormvogel – Graeme Henry

Club 55 Cup: The Kid, Jean-Pierre Dick
Parade of Crews: Motion on the theme of bride and groom

 

Programme 2021
Week 2: Les Voiles de Saint-Tropez, Maxi Yachts
Sunday 3 and Monday 4 October: registration for all modern yachts above 18.29m
Wally, IRCA, Maxi yachts
Tuesday 5, Wednesday 6, Thursday 7, Friday 8, Saturday 9: regattas
Saturday 9 October: Prize Giving (Week 2)

Health measures set out by the Société Nautique de Saint-Tropez
(excluding competitor directive):
Personnel and volunteers
– Health Pass
Village des Voiles Race Village
– Health Pass
– Mask wearing (according to the Prefectural directive in place at the time of the event)
– Access to the official North Sails shop shall be via the exterior only
All entertainment is scheduled to go ahead as usual in line with the health regulations.

Media
– Access to the press office reserved for accredited journalists upon presentation of a Health Pass
– Mask wearing (according to the Prefectural directive in place at the time of the event)
– Media boat boarding: Health Pass

 

Partners to Les Voiles de Saint-Tropez
ROLEX
BMW
WALLY
NORTH SAILS
CHAMPAGNE BESSERAT DE BELLEFON
SUZUKI MARINE
MARSHALL
MERCANTOUR EVENTS
CHEVALIER TORPEZ (VIGNOBLES DE SAINT-TROPEZ)
BERNARD OPTIC
DERBEZ JARDINS

Corporate partners
LA VILLE DE SAINT-TROPEZ
ESPRIT VILLAGE
PORT DE SAINT-TROPEZ
LES MARINES DE COGOLIN
FEDERATION FRANCAISE DE VOILE
YACHT CLUB DE FRANCE
INTERNATIONAL MAXI ASSOCIATION

Organisation:
Société Nautique de Saint-Tropez

Baissé de rideau sur le premier acte des Voiles 2021

02/10/2021, Saint-Tropez (FRA,83), Voiles de Saint-Tropez 2021, jour 6

– Quelle semaine ! des régates chaque jour !
– Pretexte, Nanoq, Northstars 2, King of Blue, Jolt… Princes des Modernes !
– Impressionnants Scud et Oriole chez les Classiques
– Les Maxis convergent vers Saint-Tropez pour la deuxième semaine des Voiles

Dernière journée de la première semaine des Voiles nouvelle version : 140 voiliers Modernes et 82 Yachts Classiques ont tenu à profiter jusqu’au dernier instant du moindre souffle d’air venu de l’Est agiter le plan d’eau Tropézien. Un peu de douceur dans un monde de brut, face à laquelle les équipes de Georges Korhel, Principal race officer, ont su garder sang froid et lucidité pour maintenir en course les 10 groupes Classiques et les 5 catégories IRC, dans ce petit courant baigné de lumière. Au final, une 5ème course validée chez les Modernes, et une quatrième pour les jolis voiliers de tradition. Une semaine pleine, riche d’une multitude de rebondissements nautiques, d’éblouissements véliques et de cocasseries dont on se repaitra jusqu’à la prochaine saison. Place désormais aux géants, les Maxis et super yachts qui prendront dès mardi le relais des Classiques pour habiller de carbone et de lignes futuristes les eaux azurs du golfe Varois.

5 courses pour les voiliers Modernes
La belle semaine des Voiles se termine comme elle avait commencé, en course et dans de petits airs qui ont poussé marins, stratèges et barreurs dans leurs retranchements. Chaque voilier aura ainsi trouvé tout au long de la semaine matière à s’exprimer, à tirer le meilleur de ses spécificités. Et c’est dans ce contexte de courses aux profils extrêmement contrastés, que les Voiles célébraient dès ce soir ses héros et lauréats ayant tous comme points commun la faculté à s’adapter à toutes les conditions proposées. Ainsi le Nacra 47 Prétexte de Benjamin Horeau a-t’il su briller en IRC B (Trophée North Sails) quelles que soient les forces de vent. En s’imposant à deux reprises cette semaine, il laisse loin dans son tableau arrière la concurrence de Pascal Ferry et son Solano. Nanoq, skippé par le Prince Frederik du Danemark a lui aussi survolé son groupe IRCC, support du Trophée BMW. Northstars2 de Peter Dubens, en IRC D, King of Blue (Pascal Fan) IRC E, et le Tofinou Jolt (IRC E) de Tily Harrison sont les grands triomphateurs de la semaine.

Classiques : des vainqueurs sans partage
On les attendait, et ils ont répondu présents : Scud (Herreshoff 1903) de Patrizio Bertelli avec Torben Grael à la manoeuvre a écrasé le groupe comptant pour le Trophée Rolex, celui des Epoque Aurique A. Les plus petits auriques (Aurique B), n’ont pu mettre à mal l’appétence d’Eva (Fife 1906) pour les Voiles, malgré Oriole, un autre Herreshoff. Le Q Class Jour de Fête (Paine 1930) a bataillé ferme pour s’imposer chez les Epoque marconi B, face à un redoutable Stormy Weather (Stephens 1931). The Lady Anne, le 15 m JI Fife lancé en 1912, s’impose chez les Grands Tradition devant le cotre Halloween et le grand ketch Sumurun. Le plan Sparkman&Stephens Blitzen s’est lui aussi bien amusé en tête des Epoque marconi A, qu’il remporte face au yawl Bermudien Varuna. Le C 32 Andale (Potter 1951) rs’incline dansle groupe des Marconis C face au 8 m J Carron II. Lys, le sloop monégasque (Sparksman &Stephens 1955), Resolute Salmon, le 12 m Encounter ou Jap sont les autres grands vainqueurs de ces voiles 2021…

Et à terre…
Un Trophée nouveau venu aux Voiles sera remis ce soir à Sagittarius (Sparksman&Stephens 1974). Il s’agit du prix récompensant les meilleur One Tonner, Classe appelée à être davantage mise à l’honneur à l’avenir aux Voiles ; Ces One Tonners sont des dériveurs mesurant jusqu’à 7 mètres, capables de planer dans certaines conditions et construits avec un échantillonnage aussi léger que possible, l’équilibre étant assuré par l’équipage. Ces voiliers étaient également présents aux Jeux Olympiques de 1900, dans la classe des 0,5 à 1 tonneau.
Et lundi… Les Maxis!
C’est à partir de demain dimanche que les Maxi Yachts appelés à courir en deuxième semaine des Voiles feront leur apparition dans le port de Saint-Tropez. 40 de ces fabuleuses machines vont s’aligner dans le petit port Varois, dans l’attente des premières joutes programmées pour mardi, la journée de lundi étant consacrée aux inscriptions.

Bateaux remarquables :
Oriole
Il brille de mille feux aux Voiles, dominateur de son groupe des Epoque Aurique B ; Oriole est un monotype de 30 pieds, signé Nathanel Herreshoff (1905). Les NYYC 30s étaient la quatrième classe de monotypes de 30 pieds à sortir de la planche à dessin de « Captain Nat », et ont connu un grand succès dès le jour de leur lancement. Utilisés également comme petits bateaux de croisière, ils ont appartenu à certains des marins les plus riches et les plus prospères de leur époque, malgré leur petite taille. Ils étaient utilisés pour des courses intenses et rapides, et on disait qu’ils ne prenaient jamais de ris. Aujourd’hui, il existe encore 10 des 18 NYYC 30. Deux d’entre eux sont en Europe ; Linnet qui a été restauré à Argentario, et Oriole.

Sagittarius
Un des meilleurs plans Sparksman&Stephens, le numero 2058, identique au Morning cloud2 de 1971 du premier ministre britannique, sir Edward Heath. Ce bateau a été acquis en 1973 par André Laffitte. Le bateau a participé en 1973 à l’Admiral’s Cup pour l’équipe italienne, puis à de nombreuses régates selon la jauge IOR puis IMS. Bien plus récemment la jauge CIM a permis de placer Sagittarius à de nombreuses places d’honneur à Cannes, Antibes, Imperia, Naples et Saint-Tropez.

Ils ont dit :
Georges Korhel, Principal race Officer :
« On a été très gâté par la météo. On a connu toutes sortes de configurations, petit temps, gros temps, medium… Cela fait longtemps que l’on n’avait pas connu une semaine aussi pleine, avec des manches validées chaque jour, entrecoupée d’une belle journée consacrée aux Défis. Toutes les équipes sur l’eau sont contentes. Chaque année nous améliorons de petits détails qui facilitent l’organisation sur le plan d’eau. C’est un souci permanent que celui d’améliorer nos courses chaque année. Tout le monde est prêt pour enchainer avec la deuxième semaine, qui sera, entre guillemets, un peu plus légère dans la mesure où nous n’avons qu’une seule classe, celle des Maxis, forte cependant de plus de 40 unités… »

Kevin Escoffier : Northstars2
Kevin Escoffier, skipper attitré du programme Imoca PRB, et « pigiste » de luxe pour la prochaine Transat Jacques Vabre à bord du Maxi trimaran Banque Populaire XI d’Armel Le Cléach, est aux Voiles, à l’invitation de son partenaire North Sails. « North Sails a développé mes voiles lors du dernier Vendée Globe, et m’a demandé d’intervenir dans la conception de leurs vêtements techniques et de leur gamme « Performance ». Je suis donc très heureux de venir naviguer une journée à bord de Northstar2, un Cape 31 qui domine largement le groupe des IRC D. J’étais déjà venu aux Voiles il y a quelques années et je suis toujours aussi sensible à ces magnifiques bateaux. Cet environnement est différent de celui de la course au large mais il est animé par la même passion d’aller sur l’eau. Cela reste du bateau et je suis heureux de partager ici cet engouement. Je fais un peu le grand écart ; il y a deux jours je naviguais à 40 noeuds en volant au dessus de l’eau à bord d’un Ultime, et je côtoie aujourd’hui des yachts plus que centenaires. »

Portrait du jour :
Kevin Escoffier naît le 4 avril 1980 à Saint-Malo. Il est le fils de Franck-Yves Escoffier, patron pêcheur passionné de voile qui s’est illustré en Ocean Fifty. Il court en Class 8 et en Bénéteau. À 19 ans, il quitte Saint-Malo pour suivre des études d’ingénieur en mécanique des matériaux et des structures, spécialisé dans la construction des bateaux de course. En 2006, il intègre le team PRB. La même année, Escoffier entre dans le Team Banque Populaire en tant que chef du projet Maxi Banque populaire V. Kevin embarque pour toutes les campagnes de record de ce trimaran de 40 mètres, et notamment pour le Trophée Jules-Verne remporté en 2012. Il dispute ensuite la Volvo Ocean Race à bord du Volvo Ocean 65 chinois Dongfeng Race Team skippé par Charles Caudrelier. À son bord, il termine 3e de l’édition 2014-20159, et remporte celle de 2017-2018. En 2019, Kevin retrouve l’entreprise PRB. Il remporte le Grand Prix Guyader 2019 en équipage. En 2020, il dispute sa première course en solitaire, la Vendée-Arctique-Les Sables-d’Olonne, réservée aux Imoca. Il termine 5e. Il prend part au Vendée Globe où il abandonne au 22e jour en 3e position après le naufrage de son bateau PRB auquel il survit, sauvé par Jean Le Cam.

Partenaires du jour :
Chevalier Torpez – Vignobles de Saint-Tropez
La presqu’île de Saint-Tropez est aussi une terre de vignerons ; les Maîtres Vignerons de Saint-Tropez regroupent 10 domaines et 3 grandes caves sur les plus beaux terroirs de la Provence. Torpez est la marque d’un de ces vignobles, joyau exceptionnel, situé sur le cap de Saint-Tropez, couvrant 180 ha, entourant le village lumière et intemporel. Ces vins racontent et partagent l’histoire du village né de la nature, des arts et de l’exubérance, né aussi des passions d’hommes et femmes, et ceci, depuis 1908. En 2019, a cave historique implantée au centre-ville à Saint-Tropez depuis sa création, a intégré son nouveau site de production au 111 Route de Plages. « Torpez» inscrit sur chacune des bouteilles témoigne d’un destin et du lien rare qui unit un homme, le Chevalier Torpez, aux habitants du village. « Nos vins sont le fruit d’un singulier vignoble » explique Alain Guichet, oenologue et Directeur Général, « un véritable « jardin de vignes » entourant le village de Saint-Tropez, près des vieilles bastides et des villas modernes aux architectures contemporaines et surplombant plages et rivages. Le vin est, comme la voile, un univers de passion partagé par des hommes qui aiment célébrer la vie. Torpez est une vraie signature, sur un terroir très singulier marqué par un air salin qui contribue à la saveur spécifique de nos vins, blancs rouges et rosés.»
Caïus Silvius Torpetius, Saint Tropez de Pise, ou chevalier Torpès, ou Torpez, est l’un des premiers martyrs chrétiens italiens du Ier siècle, sous l’empereur Néron. Torturé puis décapité par l’empereur pour avoir refusé d’abjurer sa foi chrétienne, son corps fut jeté à Pise dans une barque qui s’échoua sur les rivages de Héracléa (Saint-Tropez) en l’an 68 après Jésus-Christ. Depuis 460 ans, les habitants de Saint-Tropez rendent hommage à cet homme exceptionnel à l’occasion de la fête de «La Bravade».

Programme 2021
Semaine 1 : Les Voiles de Saint-Tropez, Modernes et Tradition
Semaine 2 : Les Voiles de Saint-Tropez, Maxi Yachts
Dimanche 3 et lundi 4 octobre : accueil des grandes unités modernes au-delà de 18,29 m
Wally, IRCA, Maxi yachts
Mardi 5, mercredi 6, jeudi 7, vendredi 8, samedi 9 : régates
Samedi 9 octobre : remise des prix (semaine 2)

Les mesures sanitaires prévues par la Société Nautique de Saint-Tropez
(hors dispositif concurrents) :
Personnels et bénévoles
– Pass sanitaire
Village des Voiles
– Pass sanitaire
– Port du masque (suivant prescriptions préfectorales en vigueur aux dates de l’événement)
– L’accès à la boutique officielle North-Sails se fera par l’extérieur uniquement.
Toutes les animations sont prévues comme à l’habitude dans le respect des règles sanitaires.

Médias
– Accès à la salle de presse réservé aux seuls journalistes accrédités sous réserve de présentation du Pass Sanitaire
– Port du masque (suivant prescriptions préfectorales en vigueur aux dates de l’événement)
– Embarquements : Pass Sanitaire

Les partenaires des Voiles de Saint-Tropez
ROLEX
BMW
WALLY
NORTH SAILS
CHAMPAGNE BESSERAT DE BELLEFON
SUZUKI MARINE
MARSHALL
MERCANTOUR EVENTS
TORPEZ (VIGNOBLES DE SAINT-TROPEZ)
BERNARD OPTIC
DERBEZ JARDINS

Partenaires institutionnels
LA VILLE DE SAINT-TROPEZ
ESPRIT VILLAGE
PORT DE SAINT-TROPEZ
LES MARINES DE COGOLIN
FEDERATION FRANCAISE DE VOILE
YACHT CLUB DE FRANCE
INTERNATIONAL MAXI ASSOCIATION

Organisation :
Société Nautique de Saint-Tropezpez

The curtain falls on the first act of Les Voiles 2021

02/10/2021, Saint-Tropez (FRA,83), Voiles de Saint-Tropez 2021, jour 6

–          A splendid week with races every day!
–          PretexteNanoqNorth Star II, King of BlueJolt… Princes of the Modern boats!
–          Scud andOriole impressive in the Classic fleet
–          The Maxis set to converge on Saint Tropez for the second week of Les Voiles

Saturday was the last day of the first week of Les Voiles in its new format: 140 Modern yachts and 82 Classic yachts endeavoured to make the most of every last puff of E’ly breeze that tickled the race zone in Saint Tropez. A welcome hint of sweetness then in a harsh world in which the teams under Georges Korhel, Principal Race Officer, managed to keep a cool, clear head to keep the 10 groups of Classics and 5 IRC categories racing in the light current bathed in light. In the end, a fifth race was validated among the Modern boats and a fourth for the pretty classic yachts. A packed week then, coloured by a flurry of twists and turns, dazzling sails and comical moments a plenty, which will bring a smile to the faces of the crews and the public right the way through until next season. Next up on stage are the giants, the Maxis and super yachts, which will take over from the Classics on Tuesday, at which point the azure waters of the bay in France’s Var region will be brimming with carbon and futuristic lines.

5 races for the Modern yachts
The wonderful week’s racing at Les Voiles concludes as it began, with the fleets racing in light airs, prompting the sailors, strategists and helms to drive their rivals into a corner. In this way, every single sailboat was served up conditions they could work with throughout the week as they tried to get the very best out of their steeds and play to their strengths. It is within this context of races with extremely different profiles that Les Voiles celebrated its heroes and prize winners this evening with the crews on the podiums particularly skilled at adapting to all the different conditions. In this way, Benjamin Horeau’s Nacira 47 Prétexte excelled in IRC B (North Sails Trophy) whatever the wind strength. By bagging two wins this week, his crew were leaps and bounds ahead of Pascal Ferry’s SolanoNanoq, skippered by Prince Frederik of Denmark, also outpaced the rest of the IRC C group competing for the BMW Trophy. Peter Dubens’ North Star II in IRC D, King of Blue (Pascal Fan) IRC E and Tily Harrison’s Tofinou Jolt (IRC E) are the big winners of the week.

Classics: ruling supreme
They were the firm favourites and they delivered: Patrizio Bertelli’s Scud (Herreshoff 1903) with Torben Grael on the manoeuvres absolutely smashed it in the Period Gaffer A group competing for the Rolex Trophy. The smaller gaffers (Gaffer B), were unable to quash Eva’s (Fife 1906) natural affinity for Les Voiles, despite the best efforts of Oriole, another Herreshoff. The Q Class Jour de Fête (Paine 1930) battled hard to take the win in the Period Marconi B against the formidable Stormy Weather (Stephens 1931). The Lady Anne, the 15mR Fife launched in 1912, secured victory in the Grand Tradition category ahead of the cutter Halloween and the mighty ketch Sumurun. The Sparkman&Stephens design Blitzen also had an absolute ball out on the water at the head of the Period Marconi A fleet, which ultimately saw her beat in the Bermudan yawl Varuna. The C32 Andale (Potter 1951) won the day and the week in the group of Marconi Cs ahead of the 8mR Carron II. Lys, the Monacan sloop (Sparkman &Stephens 1955), Resolute Salmon, the Encounter and the Cork harbour one-design Jap were the other outright champions of Les Voiles 2021…

And on shore…
An all-new Les Voiles trophy was this evening awarded to Sagittarius (Sparkman&Stephens 1974) for best One Tonner, a Class destined to be in the spotlight in future episodes of Les Voiles. These One Tonners are sailing dinghies measuring up to 7 metres in length, capable of planing in certain conditions and built with as light a scantling as possible, the balance being achieved by the crew. These sailboats were also present at the Olympic Games in 1900 in the class of 0.5 to 1 tonne.

Maxi Monday!
From tomorrow, Sunday, the Maxi Yachts called upon to compete in the second week of Les Voiles will make their grand entrance in the port of Saint Tropez. 40 of these fabulous machines will line the small harbour in France’s Var region as they wait for battle to commence from Tuesday, once Monday’s registration is complete.

Quotes from the boats:
Georges Korhel, Principal Race Officer:
« We’ve been very spoilt by the weather. We’ve enjoyed all sorts of configurations, light airs, big breeze and medium wind… It’s been a long time since we’ve had such a packed week with races validated every day, interspersed by a great Challenge day. All the on-the-water teams are happy. We make minor improvements every year which facilitates the organisation on the race zone. Everyone is ready to link onto the second week, which, in some ways, will be a little lighter than this past week in the sense that we only have a single class, that of the Maxis, though it does boast over 40 craft…”

Kevin Escoffier: North Star II
Kevin  Escoffier, the official skipper of the Imoca PRB, and a luxury ‘freelancer’ for the upcoming Transat Jacques Vabre aboard Armel Le Cléach’s Maxi trimaran Banque Populaire XI, is at Les Voiles on the invitation of his partner North Sails. « North Sails developed my sails during the last Vendée Globe and asked me to intervene in the design of their technical clothing and their ‘Performance’ range. As such, I was very happy to come and spend a day sailing aboard North Star II, a Cape 31 which has dominated the IRC D group. I’d come to Les Voiles before, a few years back, and I’m always touched by these magnificent boats. This environment is different to that of offshore racing, but it’s coloured by the same passion for getting out on the water. It’s still boating and I’m delighted to share in the infatuation here. I feel as if I’ve gone from one extreme to the other; two days ago I was making 40 knots, flying above the water aboard an Ultime and today I’m fraternising with yachts more than a hundred years old. »

Today’s partner:
Chevalier Torpez – Saint Tropez’s vineyards
The Saint Tropez peninsula is also a land of winegrowers; indeed the Master Winegrowers of Saint Tropez group together 10 domains and 3 large cellars across the finest ‘terroirs’ in Provence. Torpez is an exceptional jewel of a brand from one of these vineyards located on the Saint Tropez headland and spanning 180 hectares surrounding the light and timeless village. These wines tell and share the story of the village created by nature, the arts and exuberance, as well as the passion of men and women as it has been since 1908. “Our wines are the fruit of a special vineyard” explains Alain Guichet, an oenologist and CEO, “a veritable ‘garden of vines’ surrounding the village of Saint Tropez, near the old Provencale houses and modern villas with contemporary architecture, overlooking the beaches and shores. The wine, like sailing, is a universe of passion shared by people who love celebrating life. Torpez is a true signature, on a very special ‘terroir’ perfumed by salt-sea air, which imbues our white, red and rosé wines with a rather special flavour.”

Programme 2021
Week 1: Les Voiles de Saint-Tropez, Modern and Classic
Saturday 25 and Sunday 26 September: registration for all classic yachts and modern yachts up to 18.28m
Monday 27 September: regattas for modern yachts
Tuesday 28, Wednesday 29 September, Friday 1, Saturday 2 October: regattas for modern and classic yachts
Thursday 30 September: Challenge Day-10th anniversary of the Gstaad Yacht Club Centenary Cup
Saturday 2 October: Prize Giving (Week 1)

Week 2: Les Voiles de Saint-Tropez, Maxi Yachts
Sunday 3 and Monday 4 October: registration for all modern yachts above 18.29m
Wally, IRCA, Maxi yachts
Tuesday 5, Wednesday 6, Thursday 7, Friday 8, Saturday 9: regattas
Saturday 9 October: Prize Giving (Week 2)

Health measures set out by the Société Nautique de Saint-Tropez
(excluding competitor directive):
Personnel and volunteers
– Health Pass
Village des Voiles Race Village
– Health Pass
– Mask wearing (according to the Prefectural directive in place at the time of the event)
– Access to the official North Sails shop shall be via the exterior only
All entertainment is scheduled to go ahead as usual in line with the health regulations.

Media
– Access to the press office reserved for accredited journalists upon presentation of a Health Pass
– Mask wearing (according to the Prefectural directive in place at the time of the event)
– Media boat boarding: Health Pass

Partners to Les Voiles de Saint-Tropez
ROLEX
BMW
WALLY
NORTH SAILS
CHAMPAGNE BESSERAT DE BELLEFON
SUZUKI MARINE
MARSHALL
MERCANTOUR EVENTS
CHEVALIER TORPEZ (VIGNOBLES DE SAINT-TROPEZ)
BERNARD OPTIC
DERBEZ JARDINS

Corporate partners
LA VILLE DE SAINT-TROPEZ
ESPRIT VILLAGE
PORT DE SAINT-TROPEZ
LES MARINES DE COGOLIN
FEDERATION FRANCAISE DE VOILE
YACHT CLUB DE FRANCE
INTERNATIONAL MAXI ASSOCIATION

Organisation:
Société Nautique de Saint-Tropez