Le bonheur est aux Voiles !

bd VST21MAXiD1_0326

Poussés par un vent de passion, les plus beaux bateaux du monde classiques et modernes ont d’ores et déjà placé l’incontournable rendez-vous de fin de saison dans leur programme.
A l’invitation de la Société Nautique de Saint-Tropez, la magie du golfe dans la lumière automnale continue d’inspirer la planète voile et ses plus beaux sujets. Parmi les temps forts de cette nouvelle édition, une classe de 52 pieds toujours plus compétitifs, un incroyable plateau de goélettes à deux ou trois mâts, des Maxis à couper le souffle, et pour la première fois des multicoques en régate.

Anciens et modernes en ouverture
Les bateaux classiques ont une cote de popularité tout à fait exceptionnelle auprès des passionnés comme du grand public. Ces unités qui allient élégance et performance demandent des compétences spécifiques pour les entretenir comme pour les faire naviguer, mais grâce à la volonté de leurs armateurs, ils ont traversé les âges. Des capitaines et des équipages spécialement entrainés leur donnent vie à chaque nouvelle navigation. « Si je devais citer des particularités dans le fonctionnement d’un voilier classique, je dirais qu’il faut être plus patient. » évoque Russell Potter, le capitaine du fabuleux trois mât de 54 mètres Shenandoah qui fait son grand retour aux Voiles cette année après plus de 20 ans d’absence « Tout prend plus de temps : l’entretien, le maniement des voiles, les manœuvres, la formation de l’équipage, etc. Il faut être doux avec eux. Je pense qu’il faut les traiter avec le respect et la courtoisie que l’on accorde à ses aînés. »
Chez les modernes de la première semaine, les meilleurs équipages internationaux se mesurent pour remporter leur classe. En IRC C, la flotte concoure pour le fameux Trophée BMW remporté en 2021 par le TP 52 du prince Frederik de Danemark Nanoq qui sera présent pour remettre son titre en jeu. A la demande du Comité d’Organisation, le résultat des Voiles de n’est pas intégré dans les classements annuels afin de maintenir l’esprit et le caractère fair-play unique de l’événement, qui se déroule sur invitation.

Les maxis à fond dans la brise
« Pour dire les choses simplement, il y a un certain « je ne sais quoi » aux Voiles de Saint-Tropez. » commente le multiple champion américain Ken Read, président de North Sails « des classiques en bois aux machines de course – et tout ce qu’il y a entre les deux – il n’y a vraiment aucun rassemblement comme celui-ci dans le monde. Les Voiles, c’est deux semaines de navigation exceptionnelles avec une vie nocturne à la hauteur. » Après les merveilles parfois centenaires de la première semaine et les voiliers modernes jusqu’à 18m28, le port de Saint-Tropez change de registre les 2 et 3 octobre, et ce sont les colosses qui entrent en lice.
Des ténors de la spécialité seront présents, aux côtés des très attendus Wally. Ces unités de prestige haut de gamme aux lignes futuristes font à Saint-Tropez leurs seules apparitions françaises en course. Le bateau à battre cette année sera bien entendu le Wallycento Magic Carpet3, vainqueur en temps réel de la Rolex Giraglia disputée cette année dans des petits airs, au grand bonheur de son propriétaire et barreur, Sir Lindsay Owen-Jones, et de son équipage, qui signent une première place au scratch pas forcément attendue. « J’étais confiant car Magic Carpet est un très bon bateau de petit temps. Il récupère de la pression en haut de son mât qui est très grand et possède une quille très profonde, donc ce bateau va étonnamment bien, en dépit du fait qu’il ait l’air conditionné et de véritables aménagements intérieurs. » Parmi les autres maxis, de grands favoris sont également attendus comme les redoutables Leopard 3 et Rambler. Personne n’a oublié la journée « champagne sailing » des Maxi Yachts dans la brise l’an dernier, et les espoirs sont grands que des conditions équivalentes se renouvellent cette année, permettant également aux nouveaux venus de la classe Performance Cruising Multihulls de démontrer leur vélocité et leurs hautes qualités marines.

 

Focus : La SNST en pointe dans la préservation des écosystèmes
Organisatrice des Voiles de Saint-Tropez depuis 1999, ainsi que de plus de 15 autres événements chaque saison, la Société Nautique de Saint-Tropez – qui fête cette année les 160 ans de l’origine du club – continue d’évoluer avec un engagement environnemental toujours plus fort.
« Les plaisanciers sont en première ligne du respect du milieu marin dont ils connaissent et expérimentent quotidiennement la fragilité » explique le président, Pierre Roinson « La navigation à la voile est un vecteur de messages environnementaux forts et, en qualité d’organisateur, nous nous souhaitons l’adosser à une démarche pro-active qui est partagée et soutenue par l’engagement de nos partenaires »
Parmi les actions mises en place par la SNST 
– bouées géo-positionnables sans impact sur les fonds marin
– comité de course : zéro papier
– village éco-responsable
– suppression du feu d’artifice
– incitation à la pose de bouchon de réservoir anti-refoulement et de cuves à eaux noires
– concours du « dépollueur de l’année »

 

Programme 2022
Semaine 1 : Les Voiles de Saint-Tropez, Modernes et Classiques
Samedi 24 et dimanche 25 septembre : accueil de tous les voiliers classiques sans limitation de taille et des voiliers modernes jusqu’à 18,28 mètres
Lundi 26 septembre : régates pour les voiliers modernes
Mardi 27, mercredi 28, vendredi 30 septembre et samedi 1 octobre : régates pour les voiliers modernes et les voiliers de tradition
Jeudi 29 septembre : journée des défis
Samedi 1 octobre : remise des prix (semaine 1)

Semaine 2 : Les Voiles Maxi Yachts et Multihulls
Dimanche 3 et lundi 4 octobre : accueil des grandes unités modernes (Wally, Mini Maxi, Maxi, Super Maxi) et des Performance Cruising Multihulls (à partir de 60 pieds)
Mardi 4, mercredi 5, jeudi 6, vendredi 7, samedi 8 : régates
Samedi 8 octobre : remise des prix (semaine 2)

Les partenaires des Voiles de Saint-Tropez
ROLEX
BMW
NORTH SAILS
WALLY
SUZUKI MARINE
MARSHALL
MERCANTOUR
BESSERAT DE BELLEFON
TORPEZ (VIGNOBLES DE SAINT-TROPEZ)
BERNARD OPTIC
PEPINIERISTE PIERRE BASSET
INTERNATIONAL MAXI ASSOCIATION
PORT DE SAINT-TROPEZ
LES MARINES DE COGOLIN
FEDERATION FRANCAISE DE VOILE
YACHT CLUB DE FRANCE             

Organisation :
Société Nautique de Saint-Tropez
Président : Pierre Roinson
Principal Race Officer : Georges Korhel
Responsable Régates : Frédérique Fantino
Responsable technique : Philippe Martinez
Communication et Attachée de Direction : Chloé de Brouwer
Site internet : www.lesvoilesdesaint-tropez.fr
Media site : www.snst-media.com/
Facebook : les Voiles de Saint-Tropez Officiel www.facebook.com/VoilesDeSaintTropezOfficiel
Twitter : @VoilesSTOrg
Instagram : les_voiles_de_saint_tropez https://www.instagram.com/les_voiles_de_saint_tropez/

Crédit Photos :
SNST/Gilles Martin-Raget

Relations Presse :
Maguelonne Turcat

Happiness permeates Les Voiles!

bd Shenandoah 150385

Swept up in a wave of passion, the most beautiful classic and modern boats in the world have already set a date for the unmissable season finale.
At the invitation of the Société Nautique de Saint-Tropez, the magic of the gulf bathed in autumn light continues to inspire the sailing planet and its finest subjects.
Among the race highlights in this latest edition will be an increasingly competitive class of 52-footers, an incredible line-up of schooners with two or three masts, breathtaking Maxis and, making their event debut, multihulls.

 
Old and modern craft kick off play
The classic boats score remarkably highly in the popularity stakes among both enthusiasts and the general public. These craft, which combine elegance and performance, require specific skills to maintain and sail them, but thanks to the goodwill of their owners, they have survived the test of time. Specially trained captains and crews bring them to life every time they head out on the water. “If I were to single out differences in running a classic sail yacht, I would say that you need to be more patient.” says Russell Potter, captain of the fabulous 54-metre three-master Shenandoah, which is making her big comeback to Les Voiles this year after an absence of more than 20 years. “Everything on a classic takes longer; maintenance, sail handling, manoeuvring, crew training etc. You have to be gently with them, I suppose treat them with the respect and courtesy that you would do to your elders.”
In the modern contingent for the first week, the top international crews will battle it out for victory in their class. In IRC C, the fleet is vying for the famous BMW Trophy, which was won in 2021 by Crown Prince Frederik of Denmark’s TP 52, Nanoq, which will be back to defend its title. At the request of the Organising Committee, the results from Les Voiles will not be included in the annual rankings in a bid to maintain the unique ‘fair play’ spirit and character of the event, which is invitation only.

 
The Maxis flat out in the breeze
« To put it simply, there’s a certain ‘je ne sais quoi’ to Les Voiles de Saint-Tropez » comments the multiple American champion, Ken Read, President of North Sails. « From wooden classics to flat-out racing machines (and everything in between) there’s really no assembly like this in the world. Les Voiles is two weeks of stellar sailing with a nightlife to match. » Following on from the many wonders of the first week, some of which are centenarians, and modern yachts of up to 18m28, the port of Saint Tropez will change tack on 2 and 3 October when the giants take centre stage.
The leading players in the speciality will be in attendance, alongside the eagerly awaited Wallys. Indeed, these prestigious top of the range craft with their futuristic lines will be putting in their only appearance on French waters in Saint Tropez. The boat to beat this year will naturally be the Wallycento Magic Carpet3, winner in elapsed time in this year’s light airs Rolex Giraglia, to the great delight of her owner and helm, Sir Lindsay Owen-Jones, and his crew, who secured a somewhat unexpected line honours. “I was confident because Magic Carpet is a very good light airs boat. She picks up the pressure at the top of her very tall mast and has a very deep keel, so this boat goes surprisingly well, despite having air conditioning and a genuine interior fit-out.” There are some firm favourites expected among the other Maxis too, like the formidable Leopard 3 and Rambler. Everyone will remember the Maxi Yachts’ exciting day of ‘champagne sailing’ in last year’s breezy conditions, and there are high hopes that we’ll have a repeat performance this year in similar conditions, which would also enable the newcomers of the class, the Performance Cruising Multihulls, to show off their potential for speed and their supreme seaworthy qualities.

 

Focus: The SNST lead the way in the preservation of ecosystems
Organiser of Les Voiles de Saint-Tropez since 1999, together with more than 15 other events each season, the Société Nautique de Saint-Tropez – which this year celebrates 160 years since the club was founded – is continuing to evolve with an increasingly strong environmental commitment.
“Those involved in boating are at the sharp end in terms of understanding the importance of a deep respect for the marine environment, whose fragility they know about and experience on a daily basis,” explains the President, Pierre Roinson. “Sailing is a vector for powerful environmental messages and as an organiser, we’re keen to adopt a proactive approach, which is shared and supported by the engagement of our partners.”
Among the actions put in place by the SNST 
– self-propelled, GPS-guided course marks leaving no trace on the seabed
– Race Committee: zero paper
– eco-friendly village
– halting of the fireworks display
– incentive to install anti-siphon tank valves and black water tanks
– ‘Depollution champion of the year’ competition


Programme 2022
Week 1: Les Voiles de Saint-Tropez: Modern and Classic
Saturday 24 and Sunday 25 September: registration for all the classic with no size limit and modern yachts measuring up to 18.28 metres
Monday 26 September: racing for the modern yachts
Tuesday 27, Wednesday 28, Friday 30 September and Saturday 1 October: racing for the modern and classic yachts
Thursday 29 September: Challenge Day
Saturday 1 October: Prize-giving (week 1)

Week 2: Les Voiles Maxi Yachts and Multihulls
Sunday 3 and Monday 4 October: registration for the large modern yachts (Wally, Mini Maxi, Maxi, Super Maxi) and Performance Cruising Multihulls (in excess of 60-feet)
Tuesday 4, Wednesday 5, Thursday 6, Friday 7, Saturday 8: racing
Saturday 8 October: Prize-giving (week 2)

Partners to Les Voiles de Saint-Tropez
ROLEX
BMW
NORTH SAILS
WALLY
SUZUKI MARINE
MARSHALL
MERCANTOUR
BESSERAT DE BELLEFON
TORPEZ (VIGNOBLES DE SAINT-TROPEZ)
BERNARD OPTIC
PEPINIERISTE PIERRE BASSET
INTERNATIONAL MAXI ASSOCIATION
PORT DE SAINT-TROPEZ
LES MARINES DE COGOLIN
FEDERATION FRANCAISE DE VOILE
YACHT CLUB DE FRANCE             

Organisation:
Société Nautique de Saint-Tropez
President: Pierre Roinson
Principal Race Officer: Georges Korhel
Race Secretary: Frédérique Fantino
Technical Manager: Philippe Martinez
Communication and Management Attaché: Chloé de Brouwer
Website: www.lesvoilesdesaint-tropez.fr  
Media site: www.snst-media.com/
Facebook: les Voiles de Saint-Tropez Officiel www.facebook.com/VoilesDeSaintTropezOfficiel
Twitter: @VoilesSTOrg
Instagram: les_voiles_de_saint_tropez https://www.instagram.com/les_voiles_de_saint_tropez/

Photo Credit:
SNST/Gilles Martin-Raget

Press Relations:
Maguelonne Turcat

Une nouvelle dynamique souffle sur les Voiles de Saint-Tropez !

26/09/2020, Saint-Tropez (FRA,83), Les Voiles de Saint-Tropez 2020, Day 1, Training, Finish Yacht Club de France Cup Cannes - Saint-Tropez

Alors que les demandes d’inscriptions affluent laissant augurer une très belle édition, les organisateurs de la Société Nautique de Saint-Tropez continuent de faire évoluer l’événement avec toujours la même philosophie : les plus belles régates sur l’eau, et la meilleure ambiance à terre. Une formule qui, depuis 23 ans, confirme le succès de cet incroyable rassemblement des plus beaux bateaux du monde classiques et modernes, en gardant l’esprit de la course d’origine : La Nioulargue.

Sur l’eau : une gestion des parcours réinventée
Aux contraintes de la topographie sous-marine dans les environs de Saint-Tropez, s’est ajoutée une préoccupation croissante de la préservation de l’environnement « Il y a quelques années, on mouillait des bouées à 900 mètres de fond » résume Georges Korhel, le Principal Race Officer des Voiles « c’est un peu embêtant, parce qu’on met un encrage au début de la semaine, et après il faut le retrouver, placer une bouée dessus, qui n’est pas forcément à une position idéale, et puis on laisse une trace au fond de l’eau ». Cette particularité géologique impacte ensuite les parcours possibles : on peut changer l’ordre de passage des marques, mais les parcours sont finalement toujours contraints. S’est ajoutée à cela la définition des périmètres d’interdiction de mouillage, au large des plages de Pampelonne par exemple, qui ont également limité l’aire de jeu de la régate. Aujourd’hui, le Principal Race Officer des Voiles pousse la barre à fond dans le sens de l’innovation : avec la mise en œuvre de bouées électriques dynamiques géopositionnées – sans impact sur les fonds – il souhaite proposer aux concurrents chaque matin – via une application consultable sur téléphone – des parcours toujours plus respectueux de l’écosystème marin et parfaitement en adéquation avec les conditions météo. Une modification qui va concerner tous les concurrents des Voiles : les classiques et les modernes de la première semaine, comme ceux au-delà de 18.28 m de la deuxième semaine, et notamment la nouvelle catégorie des Performance Cruising Multihulls, récemment intégrée dans une classe inédite jusqu’alors au sein de l’International Maxi Association (IMA).

A terre : bienvenido a la hacienda des Voiles!
Autre grande nouveauté, c’est un village entièrement repensé qui accueillera les participants et le public des Voiles de Saint-Tropez 2022, un espace redimensionné dont l’esprit évoquera les vastes habitations typiques des grands domaines d’Amérique latine. Mais au-delà de la nouvelle décoration, c’est toute la circulation de l’espace – rallongé pour plus de confort – qui a été revue, avec le positionnement de l’espace bar au fond, permettant une fluidification et une meilleure communication entre les multiples zones. Quant aux différents stands présents, c’est le président de la Société Nautique de Saint-Tropez, Pierre Roinson, qui a souhaité réinsuffler l’esprit d’origine de l’épreuve en regroupant au sein du village des exposants en lien direct avec le monde de la mer ou celui de la sauvegarde de l’environnement. Afin de permettre aux marins, comme aux visiteurs, de trouver différents souvenirs de leur passage aux Voiles, une gamme de produits dérivés – verres, gourde, clés USB, etc.. – sera proposée dans l’espace boutique de la SNST situé à l’entrée du Village, tout comme l’affiche officielle. Dans ce but, la Ville de Saint-Tropez – qui est propriétaire de la marque – a fait une cession de licence à la Société Nautique pour une année, un dispositif prévu pour être renouvelable.

Programme 2022
Semaine 1 : Les Voiles de Saint-Tropez, Modernes et Classiques
Samedi 24 et dimanche 25 septembre : accueil de tous les voiliers classiques et des voiliers modernes jusqu’à 18,28 mètres
Lundi 26 septembre : régates pour les voiliers modernes
Mardi 27, mercredi 28, vendredi 30 septembre et samedi 1 octobre : régates pour les voiliers modernes et les voiliers de tradition
Jeudi 29 septembre : journée des défis
Samedi 1 octobre : remise des prix (semaine 1)

Semaine 2 : Les Voiles Maxi Yachts et Multihulls
Dimanche 3 et lundi 4 octobre : accueil des grandes unités modernes (Wally, Mini Maxi, Maxi, Super Maxi) et des Performance Cruising Multihulls (à partir de 60 pieds)
Mardi 4, mercredi 5, jeudi 6, vendredi 7, samedi 8 : régates
Samedi 8 octobre : remise des prix (semaine 2)

Les partenaires des Voiles de Saint-Tropez
ROLEX
BMW
NORTH SAILS
WALLY
SUZUKI MARINE
MARSHALL
MERCANTOUR
BESSERAT DE BELLEFON
TORPEZ (VIGNOBLES DE SAINT-TROPEZ)
BERNARD OPTIC
PEPINIERISTE PIERRE BASSET
INTERNATIONAL MAXI ASSOCIATION
PORT DE SAINT-TROPEZ
LES MARINES DE COGOLIN
FEDERATION FRANCAISE DE VOILE
YACHT CLUB DE FRANCE             

Organisation :
Société Nautique de Saint-Tropez
Président : Pierre Roinson
Principal Race Officer : Georges Korhel
Responsable Régates : Frédérique Fantino
Responsable technique : Philippe Martinez
Communication et Attachée de Direction : Chloé de Brouwer
Site internet : www.lesvoilesdesaint-tropez.fr
Media site : www.snst-media.com/
Facebook : les Voiles de Saint-Tropez Officiel www.facebook.com/VoilesDeSaintTropezOfficiel
Twitter : @VoilesSTOrg
Instagram : les_voiles_de_saint_tropez https://www.instagram.com/les_voiles_de_saint_tropez/
 
Crédit Photos :
SNST/Gilles Martin-Raget

Relations Presse :
Maguelonne Turcat

A new dynamic blows on Les Voiles de Saint-Tropez!

bd VST19D5_0328_20x30

While registration requests pour in, heralding a great edition, the organisers of the Société Nautique de Saint-Tropez continue to develop the event with the same philosophy: the most beautiful regattas on water, the best atmosphere ashore.   A formula which, for 23 years, has confirmed the success of this incredible gathering of the most spectacular classic and modern boats in the world, while keeping in the spirit of the original race: the Nioulargue. 

On the water:  a reinvented course management
Adding to the constraints of the underwater topography around Saint-Tropez, is a growing concern for the preservation of the environment.  ‘’ A few years ago, we were anchoring buoys at a depth of 900 meters,’’ summarizes Georges Korhel, the Principal Race Officer of Les Voiles   ‘’It’s a little problematic, as one would put down an anchor at the beginning of the week, it would need to be found in order to place a buoy on it, potentially not in the ideal position and leaving a mark on the seabed’’ This geological particularity impacts possible course options:  the order in which the buoys are rounded can be changed but the course layout remains fixed.  Added to this are the defined perimeters of the anchorage ban, off the beaches of Pampelonne for example, which also limits the playing field of the regatta.  Today the Principal Race Officer of Les Voiles is pushing the bar in the direction of innovation with the implementation of dynamic geopositioned electric buoys which do not have an impact on the seabed.  He wishes to offer competitors each morning, via an application that can be consulted on the phone, courses that are more respectful of the marine ecosystem and perfectly in line with weather conditions. This change will affect all competitors in Les Voiles, the classics and moderns in the first week, as well as those over 18.28m in the second week, and in particular the new category of Performance Cruising Multihulls, recently integrated into a class never before seen in the International Maxi Association (IMA). 

 
On land: bienvenido a la hacienda!
Another big novelty is an entirely redesigned race village which will welcome participants and public to the Voiles de Saint-Tropez 2022, a resized space whose spirit will evoke the vast dwellings typical of the great estates of Latin America.  But beyond the new decoration, it is the whole circulation of this space, lengthened for more comfort, that has been reviewed, with the positioning of the bar area at the back, allowing a fluidity and a better communication between the multiple zones.  Regarding the different stands, Société Nautique de Saint-Tropez president, Pierre Roinson, wishes to reinstall the original spirit of the event by grouping within the village exhibitors directly related to the world of the sea and the protection of its environment.  To allow sailors and visitors alike to find souvenirs of their time at Les Voiles, a range of derivative products such as glasses, water bottles, USB keys, etc will be available in the SNST shop located at the entrance to the Village, including the official poster.  To this end, the Ville de Saint-Tropez, which owns the brand, has granted a license to the Société Nautique for a year, an arrangement that is intended to be renewable. 

2022 Programme
Week 1: Les Voiles de Saint-Tropez, Modern and Classic
Saturday 24 and Sunday 25:  registration for all classic and modern yachts up to 18.28 meters
Monday September 26:  regattas for modern yachts
Tuesday 27, Wednesday 28, Friday 30 September and Saturday, 1 October:  Regattas for modern and classic sailing boats
Thursday, September 29: Challenge Day
Saturday, October 1:  Prize-giving ceremony (Week 1)

Week 2: Les Voiles Maxi Yachts and Multihulls
Sunday 3 and Monday 4 October:  Welcome and registration of the large modern yachts (Wally, Mini Maxi, Maxi, Super Maxi) and the Performance Cruising Multihulls (from 60 feet)
Tuesday 4, Wednesday 5, Thursday 6, Friday 7, Saturday 8:  regattas
Saturday, October 8:  Prize-giving ceremony (Week 2)

Partners to Les Voiles de Saint-Tropez
ROLEX
BMW
NORTH SAILS
WALLY
SUZUKI MARINE
MARSHALL
MERCANTOUR
BESSERAT DE BELLEFON
TORPEZ (VIGNOBLES DE SAINT-TROPEZ)
BERNARD OPTIC
PEPINIERISTE PIERRE BASSET
INTERNATIONAL MAXI ASSOCIATION
PORT DE SAINT-TROPEZ
LES MARINES DE COGOLIN
FEDERATION FRANCAISE DE VOILE
YACHT CLUB DE FRANCE             

Organisation :
Société Nautique de Saint-Tropez
President: Pierre Roinson
Principal Race Officer: Georges Korhel
Regatta Secretary: Frédérique Fantino
Technical coordination : Philippe Martinez
Communication and Executive Assistant: Chloé de Brouwer
Internet site: www.lesvoilesdesaint-tropez.fr
Media site: www.snst-media.com/
Facebook: les Voiles de Saint-Tropez Officiel www.facebook.com/VoilesDeSaintTropezOfficiel
Twitter: @VoilesSTOrg
Instagram: les_voiles_de_saint_tropez https://www.instagram.com/les_voiles_de_saint_tropez/

Photo credit:
SNST/Gilles Martin-Raget

Press Relations:
Maguelonne Turcat

Les Voiles de Saint-Tropez font leur révolution !

0/10/2020, Saint-Tropez (FRA,83), Les Voiles de Saint-Tropez  2020, Les Voiles Super Series, Race Day1

Après la réussite du nouveau format sur deux semaines, validé lors d’une inoubliable édition 2021, la Société Nautique de Saint-Tropez, toujours à la pointe de l’évolution, ouvre ses lignes de départ 2022 à une nouvelle classe de concurrents : la Performance Cruising Multihulls. Le rendez-vous des plus beaux bateaux du monde compte désormais une catégorie inédite de multicoques, aux côtés des célèbres flottes de bateaux modernes, classiques et des Maxis.
 

Les « Big Cats » parmi les seigneurs
Wally et Maxi sont incontestablement parmi les stars les plus scrutées des Voiles de Saint-Tropez, seule étape française de leurs programmes de régates en dehors de la Rolex Giraglia. La deuxième semaine des Voiles leur est entièrement dédiée depuis deux ans pour leur permettre de disposer d’un espace à leur mesure, dans le port et sur le plan d’eau, ainsi que d’un programme parfaitement adapté à leurs équipages nombreux et leurs impressionnantes performances et capacités d’évolution. C’est dans ce deuxième volet réservé aux géants que sera accueilli pour la première fois une flotte de multicoques. Cette évolution, bien dans l’air du temps, n’est pas pour autant un reniement pour la SNST ; fière d’avoir accueilli en marge de la Nioulargue le catamaran de Dennis Conner, vainqueur de l’America’s Cup, tout comme le très fameux Hydroptère d’Alain Thébault, imaginé par Eric Tabarly, ou encore le MOD70 Race for Water de Stève Ravussin, la Société Nautique de Saint-Tropez co-organise depuis l’an dernier l’étape française de SailGP sur les foudroyants F50. Quant à la catégorie des Performance Cruising Multihulls, tout le monde connait la silhouette de ces catamarans de plus de 55 pieds affutés, alliant l’irremplaçable stabilité – et confort – de la navigation sur deux coques, au plaisir de la performance. Une flotte homogène, inscrite sur invitation (comme tous les concurrents des Voiles de Saint-Tropez) est désormais conviée du 2 au 8 octobre pour prendre des départs devant Saint-Tropez

Le nouveau format confirmé
C’était la grande évolution de l’an dernier : tous les voiliers classiques sont maintenant attendus en première semaine, c’est-à-dire du samedi 24 septembre au samedi 1er octobre 2022, en même temps que la flotte des bateaux modernes jusqu’à 18,28 mètres. Cette nouvelle configuration permet d’assurer en outre une continuité dans le programme des voiliers de tradition. Le reste des concurrents modernes de plus grande taille – et les multicoques depuis cette année – sont invités à prendre le devant de la scène à partir du dimanche 2 octobre.
La flotte étant répartie sur deux semaines au lieu d’une seule, plus de bateaux peuvent bénéficier d’un amarrage à l’intérieur du port de Saint-Tropez pendant leur semaine de régates, le nombre de concurrents inscrits aux Voiles dépassant largement les capacités d’accueil portuaire. Pour des raisons de sécurité, tous les participants qui n’ont pas de place à Saint-Tropez doivent d’ailleurs justifier d’un abri dans un des ports environnants, de manière à pouvoir anticiper les aléas de la météo en toute sérénité.
Le format sur deux semaines a en outre un avantage très apprécié des concurrents, comme du public : il permet à toutes les classes de prendre des départs devant la jetée du port, sous la tour du Portalet, devant le mythique clocher de la cité du Bailli de Suffren. Afin d’assurer la sécurité de tous, le plan d’eau est spécialement aménagé avec des aires « d’attente » permettant de libérer la zone de départ pour chacune des séries selon un ordre prédéterminé.

 
Programme 2022
Semaine 1 : Les Voiles de Saint-Tropez, modernes et classiques
Samedi 24 et dimanche 25 septembre : accueil de tous les voiliers classiques et des voiliers modernes jusqu’à 18,28 mètres
Lundi 26 septembre : régates pour les voiliers modernes
Mardi 27, mercredi 28, vendredi 30 septembre et samedi 1 octobre : régates pour les voiliers modernes et les voiliers de tradition
Jeudi 29 septembre : journée des défis
Samedi 1 octobre : remise des prix (semaine 1)

Semaine 2 : Les Voiles Maxi Yachts et Multihulls
Dimanche 3 et lundi 4 octobre : accueil des grandes unités modernes (Wally, Mini Maxi, Maxi, Super Maxi) et des Performance Cruising Multihulls (à partir de 55 pieds)
Mardi 4, mercredi 5, jeudi 6, vendredi 7, samedi 8 : régates
Samedi 8 octobre : remise des prix (semaine 2)

Les partenaires des Voiles de Saint-Tropez
ROLEX
BMW
NORTH SAILS
WALLY
SUZUKI MARINE
MARSHALL
MERCANTOUR
BESSERAT DE BELLEFON
TORPEZ (VIGNOBLES DE SAINT-TROPEZ)
BERNARD OPTIC
PEPINIERISTE PIERRE BASSET
INTERNATIONAL MAXI ASSOCIATION
PORT DE SAINT-TROPEZ
LES MARINES DE COGOLIN
FEDERATION FRANCAISE DE VOILE
YACHT CLUB DE FRANCE             

Organisation :
Société Nautique de Saint-Tropez
Président : Pierre Roinson
Principal Race Officer : Georges Korhel
Responsable Régates : Frédérique Fantino
Responsable technique : Philippe Martinez
Communication et Attachée de Direction : Chloé de Brouwer

Site internet : www.lesvoilesdesaint-tropez.fr
Facebook : les Voiles de Saint-Tropez Officiel
Twitter : @VoilesSTOrg
Instagram : les_voiles_de_saint_tropez

Photos :
Gilles Martin-Raget

 
Relations Presse :
Maguelonne Turcat

Les Voiles de Saint-Tropez inspire a revolution !

bd VST19D1_7647_20x30

Following on from the success of the new two-week format, which won widespread approval during the unforgettable 2021 edition, the Société Nautique de Saint-Tropez, which is consistently in the vanguard of development, is opening up its 2022 start lines to a new class of competitor: Performance Cruising Multihulls. As a result, this gathering of the most beautiful boats in the world now boasts an all-new multihull category to complement the famous fleets of modern, classic and Maxi yachts.

The ‘Big Cats’ on the prowl
The Wallys and Maxis unquestionably attract a great deal of attention at Les Voiles de Saint-Tropez, the only French leg of their racing programmes outside the Rolex Giraglia. Indeed, the second week of Les Voiles has been entirely dedicated to them for the past two years in a bid to ensure they have all the space they need, both in port and out on the racetrack, with a programme perfectly suited to their sizeable crews, their impressive performance and their development capabilities. It is within this second ‘giants-only’ chapter that a fleet of multihulls will be invited to make their event debut in 2022. Very much part of the current climate, this development remains absolutely true to the original ethos of the SNST, which has proudly played host to some legendary multihulls on the sidelines of the Nioulargue. Having already welcomed Dennis Conner’s catamaran, winner of the America’s Cup, Alain Thébault’s very famous Hydroptère, devised by Eric Tabarly and Stève Ravussin’s MOD70 Race for Water, the Société Nautique de Saint-Tropez also began co-organising the French leg of the SailGP last year, which is raced on stunning F50s. As for the Performance Cruising Multihulls category, sailing fans everywhere recognise the contours of these honed catamarans, which measure in excess of 55-feet and combine the irreplaceable stability – comfort and fun – of sailing on two hulls capable of posting dazzling speeds. An invite-only affair (as is the case for all those competing at Les Voiles de Saint-Tropez), this uniform fleet has now been cordially requested to race from 2 to 8 October, with the starts hosted immediately in front of the town of Saint Tropez

Confirmation of the all-new format
Last year’s major development required all the classic yachts to compete in the first week, from Saturday 24 September to Saturday 1 October 2022, alongside the fleet of modern boats measuring up to 18.28 metres. This new set-up ensures there is a sense of continuity in the classic yacht programme. From Sunday 2 October, the remainder of the larger modern craft – this year fleshed out by the multihulls – are then invited to take centre stage.
With the racing now spread over two weeks rather than the original one, more boats can reap the benefits of being moored within the port of Saint Tropez during their week of racing, the number of competitors signed up for Les Voiles far exceeding the port’s berthing capacity. For safety reasons, all those participants who don’t have a berth in Saint Tropez, must find safe shelter in the surrounding ports in anticipation of the vagaries of the weather in the Mediterranean.
The two-week format also enjoys another benefit, which is appreciated by competitors and spectators alike: it enables all the classes to take their race starts directly in front of the port’s jetty, beneath the Portalet tower and before the Bailli de Suffren’s legendary bell tower. To guarantee everyone’s safety, the race zone is specially laid out with ‘waiting’ areas enabling each start zone to be kept clear for each of the series according to a predetermined order.

 
Programme 2022
Week 1: Les Voiles de Saint-Tropez: Modern and Classic
Saturday 24 and Sunday 25 September: registration for all the classic and modern yachts measuring up to 18.28 metres
Monday 26 September: racing for the modern yachts
Tuesday 27, Wednesday 28, Friday 30 September and Saturday 1 October: racing for the modern and classic yachts
Thursday 29 September: Challenge Day
Saturday 1 October: Prize-giving (week 1)
 

Week 2: Les Voiles Maxi Yachts and Multihulls
Sunday 3 and Monday 4 October: registration for the large modern yacht (Wally, Mini Maxi, Maxi, Super Maxi) and Performance Cruising Multihulls (in excess of 55-feet)
Tuesday 4, Wednesday 5, Thursday 6, Friday 7, Saturday 8: racing
Saturday 8 October: Prize-giving (week 2)

 
Partners to Les Voiles de Saint-Tropez
ROLEX
BMW
NORTH SAILS
WALLY
SUZUKI MARINE
MARSHALL
MERCANTOUR
BESSERAT DE BELLEFON
TORPEZ (VIGNOBLES DE SAINT-TROPEZ)
BERNARD OPTIC
PEPINIERISTE PIERRE BASSET
INTERNATIONAL MAXI ASSOCIATION
PORT DE SAINT-TROPEZ
LES MARINES DE COGOLIN
FEDERATION FRANCAISE DE VOILE
YACHT CLUB DE FRANCE             

Organisation:
Société Nautique de Saint-Tropez
President: Pierre Roinson
Principal Race Officer: Georges Korhel
Race Secretary: Frédérique Fantino
Technical coordination : Philippe Martinez
Communication and Management Attaché: Chloé de Brouwer

Website: www.lesvoilesdesaint-tropez.fr
Facebook: les Voiles de Saint-Tropez Officiel
Twitter: @VoilesSTOrg
Instagram: les_voiles_de_saint_tropez

Photos:
Gilles Martin-Raget

Press Relations:
Maguelonne Turcat

Les Voiles de tous les superlatifs célèbrent 40 ans de Nioulargue

VST21D3_1315

–          Une première semaine à couper le souffle
–          Le plus grand rassemblement de Maxis Yachts au monde
–          Ils étaient aux Voiles, plus de 3 200 marins du monde entier…

Si l’édition 2020 des Voiles de Saint-Tropez avait installée avec succès d’un nouveau format sur deux semaines, c’est bien le 23ème opus du grand rassemblement Tropézien qui vient de s’achever qui a permis de mesurer, débarrassé d’une grande partie des contraintes sanitaires, à terre comme sur mer, le bien-fondé d’une régate en deux temps, celle des yachts Classiques et des voiliers de moins de 60 pieds en première semaine, immédiatement suivie d’une pleine semaine consacrée exclusivement aux Maxis Yachts. Une première semaine hors du temps, béni d’Eole avec d’idéales conditions de navigation, a été le prélude au plus grand rassemblement de Maxis Yachts au monde. De quoi ravir les organisateurs, le Président, Pierre Roinson, et toute l’équipe de la Société Nautique de Saint-Tropez, heureux de célébrer de si grandiose manière les 40 ans de la course d’origine, la Nioulargue, avec tous les départ et les arrivée devant le port de Saint-Tropez.

 
Une première semaine à couper le souffle!
Comme souligné par Georges Korhel, Principal Race officer des Voiles, la première semaine de fête et de régates – du 25 septembre au 2 octobre – a remporté tous les suffrages ; tous les registres de vent ont permis aux comités de course, autant Modernes que Classiques, d’envoyer chaque jour de belles épreuves toujours aussi disputées. Les Voiles 23èmes du nom ont sacré de formidables vainqueurs, à commencer par le très célèbre patron d’industrie Patrizio Bertelli, le lauréat du Trophée Rolex, à bord du plan Herreshoff Scud et son équipage de haute volée, venue à bout des somptueux P Class. Parmi tous les vainqueurs dans les 10 catégories de voiliers de tradition en course, les Voiles couronnent des bateaux d’exception, à la signature des plus grands architectes navals. Pretexte (Nacira 47), pour le Trophée North Sails  (IRCB), et Nanoq, skippé par le Prince du Danemark pour le trophée BMW (IRCC) ont vaincu dans des groupes pourtant particulièrement compétitifs. C’est Olympian, le P Class de 1913 et sa coque vert profond qui remporte le Trophée des Centenaires du Yacht Club de Gstaad, à l’issue d’un final ébouriffant, façon match race entre Bruno Troublé qui le barrait, et Peter Isler, figure de la Coupe de l’America, aux commandes de Spartan.

Le plus grand rassemblement mondial de Maxis Yachts, du 3 au 9 octobre.
Avec 45 unités de 60 à 107 pieds, réunis également à l’invitation de la Société Nautique de Saint-Tropez, la deuxième semaine des Voiles basculaient dans le gigantisme et accumulait tous les superlatifs. Wally, J Class, purs racers envahissaient le golfe pour des régates spectaculaires à souhait, dans des régimes de vent favorisant toutes les expressions. Du sport, au plus haut niveau, mais aussi des démonstration au plus haut niveau de voiliers d’exception, aux profils futuristes dessinés pour la performance pure. ComancheRambler 88Leopard3, tout comme les Mini Maxis 72, enchantaient le public quand, toutes voiles déployées, ils déboulaient sous le Portalet en quête des prestigieux trophées de Voiles. Magic Carpet Cubed, le Wally Cento de Sir Lindsay Owen Jones bataillait jusqu’au dernier bord pour l’emporter en IRC1 confirmer son récent titre de Champion du Monde, tandis que le joli Wally 77 Lyra trouvait à Saint Tropez récompenses à ses nombreux mérites. On se souviendra longtemps des  formidables mano a mambo entre les deux J Class, Topaz et Velsheda dont la rivalité aura finalement tourné à l’avantage du premier.

Ils ont dit :
Pierre Roinson, Président de la Société Nautique de Saint-Tropez :
« Nous avons été énormément complimentés sur la première semaine des Voiles. C’est très important car cela veut dire que l’on a renoué avec l’histoire, les Modernes navigant en même temps que les Classiques. Cela s’est merveilleusement passé, avec une formidable météo. Tout en respectant scrupuleusement les mesures sanitaires, nous avons renoué avec l’ambiance des Voiles et cela fait énormément plaisir.  J’ai rencontré les propriétaires de Maxis, qui sont absolument ravis de venir naviguer ici. Notre deuxième semaine a constitué le plus grand rassemblement de Maxis au monde avec 45 unités présentes. Les Maxis ont ainsi pu bénéficier de départ et d’arrivée devant le port de Saint-Tropez. Cette deuxième semaine a été très professionnelle, avec des équipages de très haut niveau. Le public a beaucoup apprécié aussi, de pouvoir découvrir ces bateaux rares que sont les Maxis de très près. Je remercie tous nos permanents et nos bénévoles qui viennent d’enchainer Sail GP, Voiles et qui vont travailler sur les Swan la semaine prochaine. »

Georges Korhel, Principal Race Officer
« Ce fut une  belle réussite. La première semaine a été bénie de Dieux, avec des conditions de vent variées qui ont permis de courir tous les jours. La seconde semaine a été plus complexe, mais on a couru dans des conditions très différentes et on a sacré de beaux vainqueurs. Les Maxis sont ravis, ils sont dans le port, ils naviguent devant Saint-Tropez… c’est ce qu’ils voulaient. La première semaine, sur 240 bateaux, on a su en mettre 200 dans le port. Les concurrents sont heureux et c’est ce qui importe. Les Voiles ont été un grand rendez-vous pour les Maxis. 45 bateaux cette année, tous de grande qualité, Rambler, Leopard, Topaz… des bateaux rares que nous sommes heureux de partager avec le grand public.»

Ils étaient aux Voiles :
Plus de 800 marins venus du monde entier ont animé le plan  d’eau de la deuxième semaine des Voiles, 2 400 la première. Certains Maxis nécessitent en effet beaucoup de bras et de poids au rappel. Ainsi, Comanche embarquait-il chaque jours 28 hommes et femmes d’équipage, Magic Carpet Cubed ou Velsheda près de 30, et 37 pour Topaz. On a pu notamment croiser sur les pontons Jean-Baptiste Bernaz, Ernesto Bertarelli, Patrizio Bertelli, Arnaud Boissières, Michel Boujenah, Brad Butterworth, Dee Caffari, Pierre Casiraghi, Julien Cressant, Le Prince Frederik du Danemark, Simon Daubney, Francesco    De Angelis, Bertrand de Broc, Patrice de Colmont, Kevin Escoffier, Shannon Falcone, Robin Follin, Thierry Fouchier, German Frers, Sidney Gavignet, Clément Giraud, Torben Grael, Peter Isler, Xavier Macaire, Corinne Migraine, Philippe Monnet, Marc Pajot, Lionel Péan, Loïck Peyron, Christopher Pratt, Jochen Schuemann, Giles Scott, Tom Slingsby, Bruno Troublé, Le Prince Maurits Van Oranje, Marcel Van Triest, Gerald Veniard, Tom    Whidden.

Les chiffres : 132 voiliers Modernes, 82 Classiques, en première semaine, suivis de 45 Maxis, soit au total 3 200 marins, 20 nationalités.

Rendez vous le samedi 24 septembre 2022 pour une nouvelle édition

Les partenaires des Voiles de Saint-Tropez
ROLEX
BMW
WALLY
NORTH SAILS
CHAMPAGNE BESSERAT DE BELLEFON
SUZUKI MARINE
MARSHALL
MERCANTOUR EVENTS
TORPEZ (VIGNOBLES DE SAINT-TROPEZ)
BERNARD OPTIC
DERBEZ JARDINS

Partenaires institutionnels
LA VILLE DE SAINT-TROPEZ
ESPRIT VILLAGE
PORT DE SAINT-TROPEZ
LES MARINES DE COGOLIN
FEDERATION FRANCAISE DE VOILE
YACHT CLUB DE FRANCE
INTERNATIONAL MAXI ASSOCIATION

 
Organisation :
Société Nautique de Saint-Tropez
Président : Pierre Roinson
Directrice : Sabrina Coccia
Principal Race Officer : Georges Korhel
Secrétariat régate : Frédérique Fantino
Responsable technique : Philippe Martinez
Rédaction Voiles de Saint-Tropez : Denis Van den Brink
Communication : Chloé de Brouwer
Site internet : www.lesvoilesdesaint-tropez.fr
Facebook : les Voiles de Saint-Tropez Officiel
Twitter : @VoilesSTOrg
Instagram : les_voiles_de_saint_tropez
YouTube : https://www.youtube.com/channel/UCOWJleackeMali4I9UxPxUg

Photos et vidéo :
Gilles Martin-Raget, 6G
Relations Presse :
Maguelonne Turcat

Les Voiles brimming with superlatives in celebration of the 40th anniversary of the Nioulargue

VST DJI_0342_1

– A breath-taking first week
– The largest gathering of Maxi Yachts in the world
– Over 3,200 sailors competing at Les Voiles from the four corners of the globe…

The 2020 edition of Les Voiles de Saint-Tropez successfully got the brand new two-week format up and running, but as the curtain falls on this year’s 23rd edition of this major race meet in Saint Tropez, it is fair to say that it was this latest opus, for the most part free of health restraints, that provided a true insight into the merits of the two-phase regatta, both on land and out on the water. Indeed, the new programme saw the Classic yachts and sail boats measuring less than 60-feet competing for the first week, immediately followed by a full week devoted entirely to the Maxi Yachts. The timeless first week, blessed by wonderful breeze and perfect sailing conditions, served as a prelude to the largest gathering of Maxi Yachts in the world. The results delighted the organisers, the President, Pierre Roinson, and the whole of the team at the Société Nautique de Saint-Tropez, who were very happy to celebrate the 40th anniversary of the Nioulargue, the race that went on to become Les Voiles de Saint-Tropez, with all the starts and finishes now right in front of the port of Saint Tropez to the great delight of one and all.
 
A breath-taking first week!
Georges Korhel, Principal Race Officer for Les Voiles is truly delighted at the popular success of the first week of racing, which served up all types of breeze, enabling the Race Committee to send the fleets out around the racetrack every single day for some fantastic, hotly-disputed races. The week’s big winners included the very famous industry boss Patrizio Bertelli, who took home the Rolex Trophy aboard the Herreshoff design Scud and her top-flight crew, who managed to outsail the sumptuous P Class boats. Meantime, despite some very stiff opposition, Pretexte (Nacira 47) bagged the North Sails Trophy (IRCB) and Nanoq, skippered by the Prince of Denmark, won the BMW Trophy (IRCC). It was Olympian, the 1913 P Class with her deep emerald green keel which took victory in the Yacht Club de Gstaad’s Centenary Cup, after a hair-raising match-race final between her helmsman Bruno Troublé, and America’s Cup star Peter Isler at the controls of Spartan.

The biggest gathering of Maxi Yachts in the world for week two.
With 45 craft measuring 60 to 107 feet gathered together on the invitation of the Société Nautique de Saint-Tropez, week two at Les Voiles took on giant proportions and with it a plethora of superlatives. Wallys, J Classes… racing thoroughbreds abounded in the bay for some truly spectacular races with the varied conditions giving every crew something good to work with. ComancheRambler 88Leopard3, as well as the Mini Maxi 72s, put on a wonderful display for the public as they hurtled along under Le Portalet in the quest for Les Voiles’ most prestigious prizes. Sir Lindsay Owen Jones’ Wally Cento Magic Carpet Cubed battled all the way to the wire to secure the win in IRC1 and prove that her recent World Champion title was no flash in the pan, whilst the pretty Wally 77 Lyra won a number of accolades. Equally, spectators will not forget the fierce duelling between the two J Classes, Topaz and Velsheda, with the former finally gaining the upper hand.

Quotes:
Pierre Roinson, President of the Société Nautique de Saint-Tropez:
“We received a huge number of compliments in the first week of Les Voiles. It’s very important because it means we’ve managed to rekindle our ties with history, the Modern boats sailing at the same time as the Classics. It went marvellously well, with fantastic weather. Whilst scrupulously adhering to the health guidelines, we’ve managed to reconnect with the ambiance so key to Les Voiles and that’s a real pleasure. I’ve met up with the Maxi owners and they are absolutely delighted to come sailing here. Our second week was the largest gathering of Maxis in the world with 45 craft competing. On top of that, the Maxis were able to benefit from starts and finishes right in front of the port of Saint Tropez. This second week has been highly professional with a stellar line-up of crews. Furthermore, the public has greatly appreciated being able to get up close and personal with these rare jewels that are the Maxis. I’d like to thank all our full-time staff and volunteers who have gone straight from the SailGP to Les Voiles and will be working on Swans next week.”

Georges Korhel, Principal Race Officer
“It’s been a big hit. The first week was blessed by the weather Gods, with varied winds enabling races to be run every day. The second week was more complicated, but the racing took place in some very different conditions and we crowned some fine champions. The Maxi crews are delighted. They’re in the port and they’re sailing right in front of Saint Tropez… which is exactly what they wanted. The first week, out of 240 boats, we managed to get 200 into the port. The competitors are happy and that’s the most important thing. Les Voiles has been a great meeting for the Maxis. We’ve had 45 boats this year, all of supreme quality, Rambler, Leopard, Topaz… some rare boats which we’re really pleased to have been able to share with the general public.”

The numbers at Les Voiles: 
132 Modern yachts, 82 Classics in the first week, followed by 45 Maxis in week two, equating to 3,200 sailors in all and around 20 nationalities.


See you again on Saturday 24 September 2022 for another edition!

Partners to Les Voiles de Saint-Tropez
ROLEX
BMW
WALLY
NORTH SAILS
CHAMPAGNE BESSERAT DE BELLEFON
SUZUKI MARINE
MARSHALL
MERCANTOUR EVENTS
CHEVALIER TORPEZ (VIGNOBLES DE SAINT-TROPEZ)
BERNARD OPTIC
DERBEZ JARDINS

Corporate partners
LA VILLE DE SAINT-TROPEZ
ESPRIT VILLAGE
PORT DE SAINT-TROPEZ
LES MARINES DE COGOLIN
FEDERATION FRANCAISE DE VOILE
YACHT CLUB DE FRANCE
INTERNATIONAL MAXI ASSOCIATION

Organisation:
Société Nautique de Saint-Tropez
President: Pierre Roinson
Manager: Sabrina Coccia
Principal Race Officer: Georges Korhel
Race Secretary: Frédérique Fantino
Editorial Les Voiles de Saint-Tropez: Denis Van den Brink
Communication: Chloé de Brouwer
Website: www.lesvoilesdesaint-tropez.fr
Facebook: les Voiles de Saint-Tropez Officiel
Twitter: @VoilesSTOrg
Instagram: les_voiles_de_saint_tropez
YouTube : https://www.youtube.com/channel/UCOWJleackeMali4I9UxPxUg

Photos and Video:
Gilles Martin-Raget, 6G
Press Relations:
Maguelonne Turcat

Saint-Tropez : Maxi fan-zone !

09/10/2021, Saint-Tropez (FRA,83), Voiles de Saint-Tropez 2021, Maxi series, Race Day 5

– Les triomphes de Magic Carpet Cubed (IRC1), Lyra (IRC3B) et Jethou (IRC3A)
– Une dernière journée en forme de Finale

– Les Trophées des Voiles

Une dernière journée en forme de finale XXL ! Une ultime fois, le plan d’eau tropézien a donné toute sa mesure animé par le vent d’est et une jolie houle qui ont servi d’écrin aux 45 maxi en lice en ce dernier samedi. Centre névralgique et festif de l’événement tropézien, le Village des Voiles a résonné des accents joyeux de la remise des prix des quelques 800 marins issus d’un bonne trentaine de nationalités, souvent professionnels de leur état, venus donner force et vie à ces incroyables géants. Un chiffre qui fait des Voiles le plus grand événement Maxi au monde de l’année, une véritable « Mecque de la voile », comme se plaisait à le constater Corinne Migraine, Vice-Présidente de la Fédération Française de Voile. Autant dire que le spectacle, l’éblouissement, étaient au rendez-vous d’une  semaine météorologiquement contrastée, qui a permis la validation de trois courses pour les IRC 1, 2 et 3, et deux manches pour les « petits » (60 pieds) IRC 4. Les Voiles de Saint-Tropez, 23èmes du nom peuvent s’enorgueillir d’avoir relevé d’admirable manière le défi post Covid  du renouveau, avec cette formule à deux semaines qui a véritablement multiplié par deux la joie, l’émotion, et la fraternité des hommes de mer.

IRC1 ; Magic Carpet Cubed au bout du suspens!
Vent d’Est, 10 nœuds, forcissant légèrement sur une belle houle de plus d’un mètre en bordure du golfe… idéal pour lancer dès le début d’après-midi les quatre groupes de Maxis en lice pour leur dernière journée de régate à Saint-Tropez. Une boucle d’une vingtaine  de milles entre bouée du large et les Issambres offraient aux tacticiens et navigateurs matière à cogiter, d’autant qu’en ce dernier jour de course, nombre « d’amicaux contentieux » étaient à régler. Ainsi le supersonique Comanche tenait-il, faute d’un rating avantageux, à remporter en temps réel sa troisième manche d’affilée. Dans son sillage, Rambler 88 et Magic Carpet Cubed, à égalité parfaite au moment du coup de canon, se devait de performer pour espérer remporter le Trophée North Sail, décerné au vainqueur de ce groupe des IRC1. Rambler parvenait à se détacher et accroissait irrémédiablement son avance sur Magic Carpet, dans le sillage d’un Comanche moins dominateur qu’à l’accoutumée en début de course, mais qui trouvait suffisamment de ressources, alors que le vent forcissait légèrement tout en prenant du Sud, pour remporter la manche en temps réel. Rambler franchissait la ligne 6 minutes devant le grand Wally Cento. Insuffisant pour refaire son handicap et c’est Magic Carpet Cubed, détenteur du titre de champion du monde, qui empochait le gain de cette si décisive manche, synonyme de victoire au général. Un dernier déboulé sous gennaker de toute beauté, comme un adieu aux armes, et les Maxis saluaient Saint-Tropez de la plus expressive des manières. C’est Deep Blue, le Botin 85 qui complète le podium.

Un Class J au firmament des IRC2 : Topaz
Le J Class Topaz a, d’admirable manière, contrôlé son meilleur ennemi Velsheda tout au long des 25 milles du parcours. Il termine premier en temps réel des IRC2, avec moins de deux minutes d’avance sur le J Class de 1933.  Il rajoute ainsi une  troisième victoire à sa belle semaine, et vient naturellement  s’octroyer le trophée Besserat de Bellefon qui couronne le meilleur IRC2.

Jethou chez les IRC3A
Jethou, Vesper ,North Star, c’est le tiercé gagnant qu’il fallait jour en IRC3A, Trophée SNSM, le groupe des Maxis 72. Jethou, le plan Judel-Vrolijk de Sir Peter Ogden aura été intouchable tout au long des trois manches validées. North Star termine sur une belle note avec une deuxième place de manche. Insuffisant pour détrôner Vesper de la place de dauphin au général.

Le triomphe de Lyra (IRC3B)
Le Wally 77 Lyra de Terry Hui triomphe cette semaine à Saint-Tropez. Il a dominé la concurrence en IRC3B, groupe d’une incroyable richesse avec pas moins de 15 voiliers de 65 à 80 pieds. Le plan Frers de 24 mètres lancé en 2000 a parfaitement joué de son rating pour l’emporter à 2 reprises cette semaine. Il a lâché quelques points aujourd’hui face au plan Reichel Pugh 80 Capricorno et face à l’autre Wally Ryokan2. Il s’impose malgré tout au général, et devient naturellement le Wally le mieux classés des 6 voiliers chers à Luca Bassani engagés aux Voiles,  s’arrogeant le Trophée Wally devant Ryokan2 et Magic Carpet Cubed.

Prime à la régularité pour Bambo (IRC4)
Gros bouleversement en IRC4, le groupe des Maxis de 60 pieds qui regroupait pas moins de 12 unités cette semaine. La course du jour a rebattu les cartes et vu les perdants d’hier triompher aujourd’hui à l’image du vénérable French Kiss de Yan Cornic venu l’emporter aujourd’hui. Bambo, Le Schipman 63, plus régulier s’impose finalement, devant Aloha, le CNB 77 et  Ila1 le Bordeaux 60.

Les Trophées 2021
Trophée Ville de Saint-Tropez
Le Trophée de la Ville de Saint-Tropez est attribué au premier Maxi Yachts aux points, toutes catégories confondues : JETHOU, Sir Peter Ogden
 
Trophée IMA
Bateau IMA le mieux classé : TOPAZ, Peter Holmberg

Trophée WALLY
1er, 2ème et 3ème au classement WALLY : 1er : LYRA (Terry Hui). 2ème : RYOKAN2 (Philippe Ligier). 3ème : MAGIC CARPET CUBED (Sir Lindsay Owen Jones

Trophée Yacht Club de France
 , coup de coeur : SAIDA, Juerg Schneider

Trophée Société Nautique Saint-Tropez ; Premier bateau en temps réel IRC 1 : COMANCHE, Mitch Booth

Trophée North Sails
Le Trophée North Sails est attribué au premier Maxi yacht de la catégorie IRC 1 : 1er, MAGIC CARPET CUBED Sir Lindsay Owen-Jone – 2ème RAMBLER, George David – 3ème : DEEP BLUE, Wendy Schmidt

Trophée Bessarat de Bellefon
Le Trophée Besserat de Bellefon est attribué au premier Maxi yacht de la catégorie IRC 2 : 1er, TOPAZ, Peter Holmberg – 2ème VELSHEDA, Will Gibbon – 3ème : SILVER TIP, Bernard Sabrier

Trophée SNSM
Le Trophée SNSM est attribué au premier Maxi yacht de la catégorie IRC 3 A : 1er JETHOU, Sir Peter Ogden – VESPER, Jim Schwartz – 3ème : NORTH STAR, Peter Dubens

Trophée IR3B : 1er, LYRA, Terry Hui – 2ème, CAPRICORNO, Alessandro del Bono – 3ème : RYOKAN, Philippe Ligier –

Trophée Torpez
Le Trophée Torpez est attribué au premier Maxi yacht de la catégorie IRC 4 : 1er, BAMBO, François Benais – 2ème ALOHA, Nicolas Piguet – 3ème ILA2, Nicolas Labessouille

Ils ont dit :
Andrew McIrvine, Secrétaire de l’International Maxi Association :
« Il est toujours possible de trouver matière à améliorer les choses, mais cette édition a été superbe ! Le Comité de course a été très opiniâtre et a eu gain de cause avec la météo aujourd’hui et nous les en remercions car il a eu une course formidable. L’angle de départ était parfait pour permettre à tous les bateaux de se déhaler. Un spectacle magnifique. C’est exceptionnel de voir le port de Saint-Tropez rempli de Maxis. Cela fait longtemps que l’on n’a pas eu un plateau aussi extraordinaire, 45 unités. La sécurité a été assurée, sur l’eau et dans le port. Nous avons créé un Trophée pour les « Line Honors », et récompenser Comanche qui est pénalisé par son rating. La répartition des bateaux par classe fera l’objet d’une nouvelle formulation l’an prochain, pour toujours plus d’équité sportive au sein des groupes. »

Damien Durchon, boat Captain Comanche
« Une journée plus compliquée que prévu pour Comanche. Rambler a pris un bon départ et nous nous sommes trouvés au milieu de la flotte pendant qu’il filait en eau libre. On a pu revenir à la faveur du dernier bord de près. La forte houle ne nous a pas favorisé au près mais l’important pour nous était de gagner cette manche, après les deux autres du début de semaine. Nous remplissons ainsi notre pari de gagner toutes les manches, à défaut de contrer notre handicap de jauge… »

Le saviez vous?
Le Volvo 60 Ambersail, skippé par Linas Ivanauskas navigue aux Voiles dans le groupe des IRC 3A, avec les magnifiques 72 pieds, JethouVesper et North Star.  Il s’agit d’un yacht qui a parcouru plus de 110 000 miles depuis son achat en 2008 pour célébrer un millénaire d’histoire lituanienne. Après avoir fait le tour du monde, Ambersail a participé à la Sevenstar Round Britain and Ireland Race 2010, remportant les honneurs de sa classe et se classant deuxième au classement général. L’objectif de la campagne est de former et de tester de jeunes marins lituaniens compétents et de leur donner l’expérience de la course de gros bateaux afin qu’ils puissent participer à des courses comme la Volvo Ocean Race à l’avenir. 16 jeunes mari s Lituaniens ont ainsi vécu d el’i trieur la grande aventure des Voiles.

Yachts extraordinaires … les Wally
Ils sont l’expression moderne de l’esprit inventif et sportif du yachting, le même que celui qui a présidé voici près de 150 ans à la construction par des amoureux des belles voiles et de belles coques des voiliers les plus élégants et les plus avancés dans la technologie de leur époque. Les Wally, nés de l’imagination et de la volonté d’un yachtsman averti, l’italien Luca Bassani, répondent exactement aux critères qui guidaient au siècle dernier les crayons des grands architectes navales, William Fife, Nat Herrreshoff et consorts. Performance, rapidité, élégance, habitabilité, luxe… avec une nuance pourtant, et de taille ; la volonté de Luca Bassani en imaginant ses Wally en 1991, était de pouvoir en famille, avec lui seul à la barre, piloter et manoeuvrer son grand yacht. Ainsi sont nés les Wally, des talents des meilleurs architectes du moment, les Germain Frers , Javier Soto, Bill Tripp ou Bruce Farr. 38 maxi Yachts sont ainsi nés de cette philosophie du yachting, affichant des longueurs de 20… à 50 mètres. Une Classe spécifique, la Wally Class a même un moment vu le jour en 1998, permettant à ces voiliers d’exception de régater ensemble, avec leur propre rating et leur propre classement.

Rendez vous le samedi 24 septembre 2022 pour une nouvelle édition !

Les partenaires des Voiles de Saint-Tropez
ROLEX
BMW
WALLY
NORTH SAILS
CHAMPAGNE BESSERAT DE BELLEFON
SUZUKI MARINE
MARSHALL
MERCANTOUR EVENTS
TORPEZ (VIGNOBLES DE SAINT-TROPEZ)
BERNARD OPTIC
DERBEZ JARDINS

Partenaires institutionnels
LA VILLE DE SAINT-TROPEZ
ESPRIT VILLAGE
PORT DE SAINT-TROPEZ
LES MARINES DE COGOLIN
FEDERATION FRANCAISE DE VOILE
YACHT CLUB DE FRANCE
INTERNATIONAL MAXI ASSOCIATION

Organisation :
Société Nautique de Saint-Tropez

Saint-Tropez: Maxi fan zone! (eng)

09/10/2021, Saint-Tropez (FRA,83), Voiles de Saint-Tropez 2021, Maxi series, Race Day 5

– Magic Carpet Cubed (IRC1), Lyra (IRC3B) and Jethou (IRC3A) triumph
– A Final fling on the last day

– The Trophies for Les Voiles

One last day in the form of an XXL final! For one last time, this was a race zone at its very best in Saint Tropez, swept by an E’ly wind and a fine swell, providing the perfect backdrop for the 45 Maxis competing in this Saturday finale. The nerve centre and festive forum of Saint Tropez for two whole weeks, Les Voiles race village resonated with a joyous mix of accents at this evening’s prize-giving attended by some 800 sailors of a good thirty or so nationalities, many of them professionals in their home countries, who brought these incredible giants to life in wondrous splendour. Indeed, their presence here makes Les Voiles the largest Maxi event in the world this year, a genuine ‘Hotspot for Sailing’. Suffice to say that it has been a dazzling, eye-popping spectacle in a week full of meteorological contrasts, which enabled three races to be validated in IRC 1, 2 and 3, and two races for the ‘small’ (60-feet) IRC 4s. Les Voiles de Saint-Tropez, the 23rd edition no less, can certainly be proud of the admirable way in which it has brought renewed vigour to the event, post-Covid, with a magical two-week formula that translates as double the joy, emotion and fraternity of seafarers from all backgrounds and every corner of the globe.

IRC1; what a ride on Magic Carpet Cubed !
10 knots of E’ly wind, building slightly on a good swell of more than a metre at the edge of the bay… perfect for releasing the four groups of Maxis out onto the racetrack in the early afternoon for their last day of racing in Saint Tropez. A looped circuit of around twenty miles between an offshore mark and Les Issambres gave the tacticians and navigators plenty to think about, especially with a number of ‘amicable disputes’ to settle. As such, due to a penalising rating, the supersonic Comanche had to win her third race in a row in elapsed time. In her wake, Rambler 88 and Magic Carpet Cubed, perfectly tied on points when the starting gun fired, had to post a stellar performance to stand a chance of taking home the North Sails Trophy, awarded to the winner of IRC1. Rambler managed to steel a march and opened up an impossible lead over Magic Carpet, in the wake of Comanche. The latter wasn’t quite as domineering as usual at the start of the race, but thanks to the wind picking up slightly as it clocked round to the south, she managed to summon up enough pizzazz to win the leg in elapsed time. Rambler crossed the line 6 minutes ahead of the mighty Wally Cento. However, it was not enough to make up her handicap so it was Magic Carpet Cubed, reigning world champion, which pocketed the win in this very decisive match together with outright victory. Deep Blue, the Botin 85 completes the podium.

A J Class in an IRC2 world: Topaz
The J Class Topaz masterfully controlled her best enemy Velsheda throughout today’s 25-mile-long course to finish first in elapsed time in IRC2, less than two minutes ahead of the 1933 J Class. In this way, she added a third win to her wonderful week and naturally takes home the Besserat de Bellefon Trophy for best in IRC2.

Jethou among the IRC3As
Jethou, Vesper, North Star all had a share of the glory in IRC3A, where the SNSM Trophy was awarded to the group of Maxi 72s. Jethou, Sir Peter Ogden’s Judel-Vrolijk design proved to be untouchable throughout the three races validated. North Star finished on a high with a second place in the race, but it was not enough to topple Vesper off her second spot overall.

Lyra (IRC3B) triumphs
Terry Hui’s Wally 77 Lyra triumphed this week in Saint Tropez, crushing the competition in IRC3B, an incredibly dense group boasting no fewer than 15 yachts measuring 65 to 80 feet. The 24-metre Frers design launched in 2000 played her rating to perfection to secure two bullets this week. Today she let slide a few points against the Reichel Pugh 80 Capricorno and the other Wally Ryokan2, but still bagged overall victory and was naturally the best ranked Wally of the 6 yachts competing at Les Voiles, which are so cherished by Luca Bassani, claiming the Wally Trophy ahead of Ryokan2 and Magic Carpet Cubed.

Consistency wins the day for Bambo (IRC4)
Meantime, in IRC4, there was a big upset in the group of 60-foot Maxis featuring no fewer than 12 beautiful craft this week. Today’s race reshuffled the cards and saw yesterday’s loser triumph, Yan Cornic’s French Kiss taking the win in the last race. However, ultimately it was consistency that won the day with Bambo, the Schipman 63, snatching outright victory, ahead of Aloha, the CNB 77 and Ila1 the Bordeaux 60.

The 2021 Trophies
Town of Saint Tropez Trophy: highest point-scoring Maxi, all categories combined: JETHOU, Sir Peter Ogden
 
IMA Trophy: best ranked IMA boat: TOPAZ, Peter Holmberg

WALLY Trophy
1st, 2nd and 3rd in the WALLY ranking: 1st: LYRA (Terry Hui). 2nd: RYOKAN2 (Philippe Ligier). 3rd: MAGIC CARPET CUBED (Sir Lindsay Owen Jones)

Yacht Club de France
 Trophy, club darling: SAIDA, Juerg Schneider

Société Nautique de Saint-Tropez Trophy: First Maxi in elapsed time in IRC 1: COMANCHE, Mitch Booth

North Sails Trophy: first Maxi in IRC 1: 1st MAGIC CARPET CUBED Sir Lindsay Owen-Jones – 2nd RAMBLER, George David – 3rd: DEEP BLUE, Wendy Schmidt

Bessarat de Bellefon Trophy: first Maxi in IRC 2: 1st, TOPAZ, Peter Holmberg – 2nd VELSHEDA, Will Gibbon – 3rd: SILVER TIP, Bernard Sabrier

SNSM Trophy: first Maxi in IRC 3 A: 1st JETHOU, Sir Peter Ogden – VESPER, Jim Schwartz – 3rd: NORTH STAR, Peter Dubens

IR3B Trophy: 1st, LYRA, Terry Hui – 2nd, CAPRICORNO, Alessandro del Bono – 3rd: RYOKAN, Philippe Ligier

Torpez Trophy: first Maxi in IRC 4: 1st, BAMBO, François Benais – 2nd ALOHA, Nicolas Piguet – 3rd ILA2, Nicolas Labessouille

Quotes:
Andrew McIrvine, Secretary of the International Maxi Association:
“It’s always possible to find ways of improving things, but this edition has been absolutely superb! The Race Committee has been very persistent and they were proven right with the weather today and we thank them for that as it was a fantastic race. The starting angle was perfect for all the boats to power up. It was a truly magnificent site. It’s remarkable to see the port of Saint Tropez brimming with Maxis. It’s been a long time since we’ve enjoyed such an extraordinary line-up: 45 craft. Their safety was guaranteed on the water and in port. We’ve created a ‘Line Honours’ trophy awarded to Comanche, which is penalised by her rating. The distribution of the boats per class will be the subject of a new formula next year to ensure even more sporting equity within the groups.”

Damien Durchon, boat captain Comanche
“It was a more complicated day than forecast for Comanche. Rambler got off to a good start and we found ourselves in the middle of the fleet whilst they were powering along in open water. We managed to come back into it thanks to a final favourable beat. The strong swell didn’t favour our progress upwind, but the important thing for us was to win this race to follow up the two other victories early in the week. As such, we fulfilled our mission to win every race, to make up for the fact that we couldn’t beat our measurement handicap…”

See you again on Saturday 24 September 2022 for another edition!

 

Partners to Les Voiles de Saint-Tropez
ROLEX
BMW
WALLY
NORTH SAILS
CHAMPAGNE BESSERAT DE BELLEFON
SUZUKI MARINE
MARSHALL
MERCANTOUR EVENTS
CHEVALIER TORPEZ (VIGNOBLES DE SAINT-TROPEZ)
BERNARD OPTIC
DERBEZ JARDINS

Corporate partners
LA VILLE DE SAINT-TROPEZ
ESPRIT VILLAGE
PORT DE SAINT-TROPEZ
LES MARINES DE COGOLIN
FEDERATION FRANCAISE DE VOILE
YACHT CLUB DE FRANCE
INTERNATIONAL MAXI ASSOCIATION

Organisation:
Société Nautique de Saint-Tropez